Ramdam n°141 nov/déc 2019
Ramdam n°141 nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°141 de nov/déc 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Ligne Sud

  • Format : (148 x 211) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : dansons, puisque tout passe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
CLA SSI QUE page 24 EMÖKE BARATH 5 et 6 décembre, L’Orfeo, Théâtre du Capitole, Toulouse. Elle est belle, intense, profonde. Les fées se sont penchées sur son berceau hongrois et l’ont dotée de tant de qualités que seule la scène pouvait endiguer, et devenir son terrain de jeu. Beauté enivrante du timbre et virtuosité rayonnante, Emöke Barath est soprano. Elle chante toutes les femmes au fil des productions lyriques, c’est son métier. Dans ce long processus de défaite des personnages féminins que raconte l’opéra, elle sait projeter une force, une humanité qui tempère le désespoir, dessine une liberté, fut-elle fatale. Nous la découvrirons en décembre au Capitole dans L’Orfeo de Monteverdi où elle interprète Eurydice, figure mythique d’amoureuse tragique. Pianiste et harpiste de formation, Emöke commence la pratique du chant à 18 ans à l’Académie Franz Liszt de Budapest. Repérée très vite dans le répertoire baroque, elle fait ses débuts au Festival d’Aix-en-Provence et à Versailles en 2013. Depuis, elle surfe sur une vague qui lui donne des partenaires comme Philippe Jaroussky ou Marie Nicole Lemieux, des chefs tels Marc Minkowski ou Emmanuelle Haïm, des festivals comme Beaune ou Glyndebourne. Emöke Barath est Eurydice, on l’attend avec les yeux d’Orphée. André Lacambra Emmanuel Jacques
MADELEINE PEYROUX Un parler franc mais une voix mélancolique, américaine mais aussi un peu française, chanteuse de jazz mais pourquoi pas pop, Madeleine Peyroux n’est pas à une surprise près. Elle présente Anthem, son premier album de composition originale depuis 10 ans. 30 novembre, L’Estive, Foix. SOL GABETTA Elle est une des rares stars violoncellistes femmes. Née en Argentine en 1981, Sol Gabetta jouit d’une reconnaissance internationale acquise par une moisson de prix prestigieux. Elle interprète ce soir le Concerto pour violoncelle n°1 de Chostakovitch sous la direction du jeune chef anglais Ben Gernon à la tête de l’Orchestre du Capitole. Elle joue sur un violoncelle rarissime du facteur Mateo Goffriller datant de 1730. 22 novembre, Halle aux Grains, Toulouse. 23 novembre, Grand Théâtre, Albi. Julia Wesely CLASSIQUE L’ANNONCE FAITE À MARIE Première pièce de Paul Claudel à être jouée sur scène, L’Annonce faite à Marie (1912) fait partie de ces œuvres patrimoniales du théâtre français reprises régulièrement. L’auteur en parle comme « la représentation de toutes les passions humaines rattachées au plan catholique », et les plus grands metteurs en scène, Baty, Jouvet, Copeau, Dullin, ont été séduits par la pièce. Très littéraire, très poétique, le texte, à la fois par la variété des images et la musicalité du vers, tend déjà vers un « opéra de paroles », et peut s’apparenter à l’envoutement et la fascination propres à l’art lyrique. Bref, c’est du lourd, du costaud, du noble, on est dans le marbre, pas dans le placo. Marc Bleuse - qui a fait de l’ambition une vertu cardinale, du moins si l’on se réfère à sa contribution, comme directeur, au conservatoire de Toulouse qu’il a hissé de plusieurs marches qualitatives décisives – en référence les têtes d’affiche toulousaines, classiques et jazz, issues du conservatoire sous l’ère Bleuse, - était l’homme et l’artiste de la situation pour s’atteler au projet d’adaptation opératique. Avec les complicités de son ami Jean-François Gardeil, pour la rédaction du livret et la mise en scène, et de son fils Pierre, qui mène une carrière fructueuse de chef d’orchestre, l’équipe était toute trouvée pour faire rayonner musicalement le monument. Rendez-vous fin novembre pour une création à Saint-Pierre-des-Cuisines, spiritualité s’impose ! André Lacambra 23 et 24 novembre, Saint-Pierre des Cuisines, Toulouse. page 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 1Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 2-3Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 4-5Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 6-7Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 8-9Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 10-11Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 12-13Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 14-15Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 16-17Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 18-19Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 20-21Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 22-23Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 24-25Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 26-27Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 28-29Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 30-31Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 32-33Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 34-35Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 36-37Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 38-39Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 40-41Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 42-43Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 44-45Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 46-47Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 48-49Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 50-51Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 52-53Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 54-55Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 56-57Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 58-59Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 60-61Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 62-63Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 64-65Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 66-67Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 68-69Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 70-71Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 72-73Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 74-75Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 76-77Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 78-79Ramdam numéro 141 nov/déc 2019 Page 80