Ramdam n°138 mai/jun 2019
Ramdam n°138 mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°138 de mai/jun 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Ligne Sud

  • Format : (148 x 211) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : couple hyper-textuel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
page 52 EX PO S Charles Wilp - BPK, Berlin - Ditr. RMN-Grand Palais/Image BPK Portrait d’Yves Klein réalisé à l’occasion du tournage de Peter Morley « The Heartbeat of France » Studio de Charles Wilp, Düsseldorf, Allemagne, février 1961 22 juin - 3 novembre. Musée Soulages, Rodez. YVES KLEIN, STAR DU SIÈCLE SOULAGES Pierre Soulages a 100 ans. Pour fêter l’évènement, Rodez initie une série de rendez-vous culturels et désigne comme special guest une personnalité à la hauteur de l’illustre centenaire  : Yves Klein sera la star de l’été au musée Soulages. Dans le temple de l’outrenoir, le maître du bleu IKB – ou International Klein Blue – est à découvrir à travers des pièces issues de l’ensemble de sa courte carrière  : de son aventure monochrome notamment, débutée en 1954, mais aussi de son projet d’« architecture de l’air » avec l’architecte Claude Parent, un autre axe fort de cette exposition. Car sa réflexion autour du bleu n’est que l’un des aspects d’une pratique visionnaire marquée de coups d’éclats et sources d’inspiration pour des générations d’artistes  : anthropométries, happenings, réflexion globale autour de l’art… Ceux qui ont vu l’été dernier à Rodez l’exposition consacrée au mouvement japonais Gutaï noteront les liens manifestes avec l’œuvre de Klein. À signaler aussi au musée Fenaille, un hommage à Pierre Soulages à travers des œuvres choisies par l’artiste dans les grandes collections nationales où domine son attachement profond à l’art préhistorique, roman, et aux arts primitifs et populaires. Maëva Robert
IMAGES SINGULIÈRES Face aux flux d’images incessants et à leurs sources et usages souvent douteux, la photographie documentaire tire son épingle du jeu et s‘impose comme un contre-pied essentiel. Non content de réunir chaque année à Sète les plus passionnantes séries photographiques du moment, le festival Images Singulières se dote grâce à ses résidences d’une précieuse collection de points de vue sur la ville, signée des grands noms de la discipline, cette année la britannique Vanessa Winship, lauréate du prestigieux Prix Cartier-Bresson en 2011. 29 mai – 16 juin. Sète. FLORYAN VARENNES Provocateur de rencontres inattendues, l’AFIAC (pour Association Fiacoise d’Initiatives Artistiques Contemporaines) opère le rapprochement entre un savoir-faire ancestral et l’œuvre de Floryan Varennes, amateur de symbolique héraldique. Une exposition à tendance fétichiste, orientée cuir et Moyen-Age. Jusqu’au 27 juin. Maison des métiers du cuir, Graulhet. Nick Hannes EXPOS 100 ARTISTES DANS LA VILLE L’ouverture fin juin de l’Hôtel des collections (voir rubrique Lieu) matérialise l’aboutissement d’un projet ambitieux. Le MoCo – pour Montpellier Contemporain – a désormais toutes les cartes en main pour mener à bien sa mission  : faire de Montpellier la contre-scène culturelle du modèle parisien, à l’image de Los Angeles pour New-York ni plus ni moins. Gonflé mais bien vu ! Reste à mobiliser les foules en amont de l’évènement, en organisant pourquoi pas une grande exposition à ciel ouvert, dans le centre historique de la ville. Neïl Beloufa, Christophe Berdaguer & Marie Péjus, Hicham Berrada, Gloria Friedmann, Mona Hatoum, Fabrice Hyber et bien d’autres… ce sont au total 100 œuvres de 100 artistes contemporains, issus pour majeure partie de la scène française, qui sont à découvrir au gré d’une balade urbaine, sur les murs, dans les cafés, les vitrines et les lieux culturels dès le début du mois de juin. En s’inspirant d’une manifestation organisée à Montpellier en 1970 par des artistes du mouvement Support-Surface, Nicolas Bourriaud, directeur du MoCo, renoue le lien avec l’histoire en même temps qu’il ouvre une porte vers un avenir des plus prometteurs. MR 8 juin – 28 juillet, dans le centre historique de Montpellier. E E = page 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 1Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 2-3Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 4-5Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 6-7Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 8-9Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 10-11Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 12-13Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 14-15Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 16-17Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 18-19Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 20-21Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 22-23Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 24-25Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 26-27Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 28-29Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 30-31Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 32-33Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 34-35Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 36-37Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 38-39Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 40-41Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 42-43Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 44-45Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 46-47Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 48-49Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 50-51Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 52-53Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 54-55Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 56-57Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 58-59Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 60-61Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 62-63Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 64-65Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 66-67Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 68-69Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 70-71Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 72-73Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 74-75Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 76-77Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 78-79Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 80