Ramdam n°138 mai/jun 2019
Ramdam n°138 mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°138 de mai/jun 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Ligne Sud

  • Format : (148 x 211) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : couple hyper-textuel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
étier-valions  : 04 67 63 66 67 rintempsd esta mediens.c a m BRUNO MANTOVANI RENAUD CAPUÇON & GUILLAUME BELLOM JEAN-PHILIPPE COLLARD & LAURÉATS DU CONCOURS FAURÉ MICHEL BEROFF MARIE-JOSÉPHE JUDE TRIO WANDERER ENSEMBLE BAUM JEAN-FRANÇOIS ZYGEL -1111e Du 4 au 14 juin 2019 r7tyintinndry/A telier(7it.GÇ r Ihéâtr Vusiquosr, de Gabriel Fauré Pamiers XXVe FESTIVAL PRINTEMPSIAUTONNE 2019 geg la A"- etieNT 1'1 M. 4. sas, pgru7.1 DES CADAVRES 0111 RESPIRENT Lennedie de Latira Wade e"'tille Chloé Dabert edelaC, ité
JO- HAN- NIN très proche du réel, c’est de la fiction, mais de la fiction qui arrive tous les jours ! À la sortie du livre, on a eu des remarques sur le côté « farfelu » de l’histoire... Effectivement, ce sont des personnages en marge, des vécus et des destins un peu hallucinés, mais c’est construit volontairement de manière à ce que ce soit quand même crédible. Avec le cannabis à la maison de retraite, on frôle les pieds nickelés... C’est un peu ça, quand on a les deux pieds dans la merde, il reste un peu d’humour ! D’une manière générale, pour nos personnages, la dérision c’est aussi une manière de garder le contrôle. Le quartier va être rasé  : « Ça va changer mon pote, c’est trop près de Paris pour rester pauvre... » Hangars, immeubles, rails, tri postal... La ville vous intéresse par sa structure même, par ce qu’elle peut dégager ? Cela fait partie du travail d’artiste de porter un regard sur le territoire. Oui dans les deux livres ça se sent, les lieux, les places ont une identité très forte, que ce soit dans la Montagne Noire ou à Paris, j’ai « C’EST DE tenté de montrer comment LA FICTION, l’environnement modifie la nature même de ceux qui y MAIS DE vivent, petit à petit, de manière LA FICTION parfois insidieuse, sans qu’on s’en rende vraiment compte. QUI ARRIVE Cela vient de ma formation, TOUS LES j’ai été sensibilisé à ces thématiques dans mon parcours, JOURS ! » l’art dans l’espace public, le paysage, le territoire d’une manière générale, le chantier, le bâti... c’est avant tout un regard CAPU- CINE ET SI- MON JOHANNIN artistique, je ne suis ni architecte ni urbaniste, mais il y a chez moi une réelle curiosité. Les retours sont plutôt bons, vous vous attendiez à ce succès ? On a énormément travaillé en amont, notamment avec ce clip avec Contrefaçon, on a fait en sorte que les choses arrivent en essayant de maîtriser au maximum ce qu’on pouvait maîtriser et d’aller un peu plus loin que simplement envoyer le texte, et effectivement, on a été particulièrement bien reçus. Au moment de la publication de L’Eté des charognes, je ne m’attendais à rien de particulier, je n’avais aucune idée du monde dans lequel je mettais les pieds. Il se trouve que tout de suite le livre a été remarqué, du coup on savait que pour Nino, le gros du travail était fait, que l’intérêt était là, que la petite poche médiatique avait été percée et qu’il y aurait des gens qui allaient ouvrir le livre. Le plus dur étant de montrer un peu sa tête et de faire monter le livre sur la pile... À la fin du livre, il y a une parenthèse enchantée, au bord de la mer, on devine Sète, comme un ressourcement... C’est un peu cette idée... Sète est une ville qu’on aime beaucoup, elle trouve sa place assez naturellement dans le récit. Dans sa trajectoire, on pourrait dire que Nino a quitté un territoire heureux, mais il s’agissait aussi de montrer que les choses peuvent se passer ailleurs. Pour nous, c’était aussi tracer une ligne droite entre la Méditerranée et Bruxelles, ce qui a été notre itinéraire. Propos recueillis par Pierre Lépagnol E -, page 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 1Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 2-3Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 4-5Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 6-7Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 8-9Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 10-11Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 12-13Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 14-15Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 16-17Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 18-19Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 20-21Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 22-23Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 24-25Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 26-27Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 28-29Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 30-31Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 32-33Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 34-35Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 36-37Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 38-39Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 40-41Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 42-43Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 44-45Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 46-47Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 48-49Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 50-51Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 52-53Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 54-55Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 56-57Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 58-59Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 60-61Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 62-63Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 64-65Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 66-67Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 68-69Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 70-71Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 72-73Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 74-75Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 76-77Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 78-79Ramdam numéro 138 mai/jun 2019 Page 80