Pulsations n°2019-10 oct/nov/déc 2019
Pulsations n°2019-10 oct/nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-10 de oct/nov/déc 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Hôpitaux Universitaires de Genève

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 18,6 Mo

  • Dans ce numéro : un défi pour tous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Octobre - Décembre 2019 L’i n f o g r a p h i e Par Laetitia Grimaldi Illustration Muti Folioart La glycémie (taux de glucose dans le sang) Le diabète Epidémie en constante augmentation, le diabète de type 2 et ses complications peuvent être déjoués en luttant contre le surpoids et en adoptant une hygiène de vie saine. Touchant plus de 4% de la population générale et 11% des plus de 65 ans, il bénéficie aujourd’hui de nouveaux traitements, exposant à moins d’effets secondaires. 1/3 des personnes atteintes de diabète de type 2 l’ignorent. Normale  : 5 mmol/l Pré-diabète  : 6 à 6,9 mmol/l Diabète  : 7 mmol/l Expert  : Pr Jacques Philippe, médecin-chef du Service d’endocrinologie, diabétologie, hypertension et nutrition Lors d’un repas... Pulsations 90% 1 Ingestion d’hydrates de carbone (HC)  : pâtes, riz, fruits, etc. Diabète La proportion de diabète de type 2 parmi tous les cas de diabète. 2 Le système digestif (notamment l’estomac) transforme les HC en sucres (glucose et fructose). 4 Le pancréas libère une insuline peu efficace ou en quantité insuffisante (inexistante en cas de diabète de type 1). x 3 à 5 Le risque d’infarctus du myocarde si le diabète n’est pas traité. 30 3 Le taux de glucose dans le sang (glycémie) augmente. 5 Le passage du glucose dans le foie, les muscles, le tissu adipeux se fait peu, voire pas du tout. 1 Situation normale 6 Le taux de glucose reste élevé dans le sang. A terme, cette hyperglycémie est toxique pour le cœur, le cerveau, la rétine et les reins. 4 Le pancréas libère une hormone, l’insuline, dans le sang. Son rôle  : réguler la glycémie en permettant au glucose d’entrer dans les cellules. L’alerte  : en surplus dans le sang, le sucre passe dans les urines, générant une soif excessive. 5 Le glucose est accueilli par le foie, les muscles et les tissus adipeux pour être utilisé ou stocké. Le traitement  : comprimés d’insuline (+ injections si besoin). 6 Le taux de glucose baisse dans le sang.
Œsophage Vaisseau sanguin Vaisseau sanguin Foie Foie 3 2 2 Foie 3 Glucose Glucose Estomac 5 5 4 Pancréas 4 Insuline Insuline Muscle Muscle 6 6 Tissu adipeux Tissu adipeux L’infographie Diabète de type 1 Diabète gestationnel Prévention 31 Maladie auto-immune se déclarant dès l’enfance, il représente 10% des cas de diabète. Attaquées par le système immunitaire, les cellules du pancréas sécrétant l’insuline sont progressivement détruites. Des injections quotidiennes d’insuline ou une pompe à insuline deviennent alors vitales. Touchant 10% des femmes enceintes, le diabète gestationnel peut être prévenu. Trois facteurs favorisent le diabète de type 2  : l’âge, les prédispositions génétiques et le surpoids. Avant la grossesse, éviter tout surpoids. Conseil primordial  : maintenir son poids de forme Pendant la grossesse, le facteur clé est d’éviter une prise de poids excessive. Parmi les réflexes à adopter  : pratiquer une activité physique douce mais régulière et opter pour une alimentation équilibrée, en fuyant notamment les aliments industriels. Deux repères 80 kilos maximum = 1,80 mètres Le périmètre abdominal devrait être inférieur à 80 cm chez les femmes et à 94 cm chez les hommes. Le poids devrait rester inférieur au nombre de centimètres sur sa taille en mètre (voir illustrations ci-dessus). Octobre - Décembre 2019



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :