Pulsations n°2019-10 oct/nov/déc 2019
Pulsations n°2019-10 oct/nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-10 de oct/nov/déc 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Hôpitaux Universitaires de Genève

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 18,6 Mo

  • Dans ce numéro : un défi pour tous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Octobre - Décembre 2019 D o s sier Par Laetita Grimaldi Illustrations Bogsch & Bacco Pulsations Le pari de la prévention Nous le savons tous, mieux vaut prévenir que guérir. En renonçant, par exemple, au tabagisme dont on sait qu’il favorise le cancer du poumon. Facile à dire, pas forcément à faire. Et pourtant plus que jamais, la médecine, aussi performante soit-elle, encourage les patients à changer le cours de leur vie en étant acteurs de leur santé grâce à une vie saine et au dépistage. Ou comment faire rimer motivation et prévention. 14
Photo  : Patrick Kunz La recette est désormais bien connue  : une alimentation équilibrée, ni trop grasse, ni trop sucrée ou salée, une activité physique régulière, une consommation limitée d’alcool et si possible nulle de tabac, un stress savamment maîtrisé. Avec quel objectif ? Multiplier les chances d’aller bien en misant sur la prévention. Une minute… Pourquoi parler « prévention » dans le magazine des HUG ? C’est en effet rarement dans une perspective préventive que l’on se rend à l’hôpital… et pourtant. « Même les meilleurs soins ne contribuent qu’à 20% de l’état de santé d’un individu, révèle le Pr Idris Guessous, médecin-chef du Service de médecine de premier recours (SMPR). Les 80% restants résultent directement de ses prédispositions génétiques, de son âge, son sexe, et surtout de son mode de vie, seul facteur de risque sur lequel on peut agir… Nos choix de vie ont de ce fait un impact considérable, en mal ou en bien, sur notre état de santé. » Une démarche active La prévention a donc désormais une place majeure dans la pratique médicale, avant comme après la maladie pour limiter les risques de rechute. On parle respectivement de prévention primaire et de prévention tertiaire (lire l’encadré Les trois temps de la prévention en page 16). Quant à la prévention dite secondaire, elle correspond au dépistage de certaines pathologies. Il s’agit d’une démarche active, parfois proposée dans le cadre de programmes organisés, selon laquelle en fonction de l’âge et du profil d’une personne, une maladie est recherchée en l’absence de tout symptôme (lire tableau en pages 20 et 21). Le dépistage n’est donc pas un diagnostic immédiat. En fonction du résultat, d’autres investigations peuvent être proposées. Dossier Agir sans attendre la maladie « De par nos habitudes de vie et grâce au dépistage, nous pouvons agir sans attendre l’apparition de la maladie ou des symptômes », poursuit le Pr Guessous. Commençons par les préventions primaire et tertiaire, dont les conseils vont souvent de pair. Une nouvelle composante s’est glissée dans les consultations  : la lifestyle medecine, autrement dit la composante « bien être » de la vie des patients. « Encore récemment, si le médecin interrogeait une personne sur son activité physique ou sur son alimentation, ce n’était généralement qu’un aspect parmi d’autres de la consultation. Désormais, sa place est tout autre, poursuit le spécialiste. L’hygiène de vie est prise en compte, encouragée, traduite même parfois sous forme de recommandations reportées sur l’ordonnance. En médecine de premier recours, qui prend en charge des patients particulièrement vulnérables, cette dimension a toujours existé. Aujourd’hui elle se généralise, quelle que soit la situation, et c’est une très bonne chose. » « Même les meilleurs soins ne contribuent qu’à 20% de l’état de santé d’un individu » Pr Idris GUESSOUS, médecin-chef du Service de médecine de premier recours (SMPR) 15 Prévention Octobre - Décembre 2019



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :