Pulsations n°2019-07 jui/aoû/sep
Pulsations n°2019-07 jui/aoû/sep
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-07 de jui/aoû/sep

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Hôpitaux Universitaires de Genève

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : les bienfaits de la natation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Formation 0°0°0 continuennnPROCHAINES ÉDITIONS 2019 La Source. Institut et Haute Ecole de la Santé 0000 Hes-so «=:eze : rachhoduchule Weeschweiz MODULE/MALTRAITANCE ENVERS LES PERSONNES ÂGÉES MODULE/GOUVERNANCE DE PROJET DE SOINS & CASE-MANAGEMENT MODULE/OUTILS ET CONNAISSANCES POUR L’USAGE DES SAVOIRS SCIENTIFIQUES MODULE/RÉSEAUX & PARTENARIATS Grâce à la modularité du dispositif postgrade, vous pouvez personnaliser votre programme avec des modules à option ou les suivre individuellement, sans forcément suivre un cursus DAS ou CAS. En savoir plus sur nos formations  : www.ecolelasource.ch www.ecolelasource.ch 508 509
Pulsations Nage, respire, médite Face à la sédentarité et au stress du quotidien, l’activité physique et la méditation en pleine conscience font partie des incontournables du kit de survie. L’une peut d’ailleurs mener à l’autre. Un exemple avec la natation dont les bienfaits physiologiques sont présentés dans cette édition. Mais plonger dans le grand bain est également bon pour la tête. La preuve en trois paliers de décompression. Le premier quart d’heure se déroule en mode automatique  : on surnage dans la piscine, sans se rendre compte des mouvements. La brasse est mécanique. La respiration superficielle. Le corps n’existe pas, il est juste mouillé. L’esprit, au sec et hyperactif, l’ignore copieusement. Il est occupé par mille pensées désordonnées, ramenant à tout sauf au moment présent. Suzy Soumaille Rédactrice en chef 3 Au cours des quinze minutes suivantes, on prend peu à peu conscience de son environnement  : les autres nageurs, la fraîcheur de l’eau, les nuages, les arbres, les cris des enfants, etc. On tente la brasse coulée. On respire plus calmement. Le corps se détend. Plus floues, moins urgentes, les pensées semblent maintenant flotter en apesanteur. Le dernier palier est celui de l’immersion complète dans l’instant présent. On observe chaque détail du décor, les couleurs, les odeurs, le bruit de l’eau sous les battements des pieds, comme si c’était la première fois. On retrouve le rythme régulier de la respiration. En dos crawlé, on accueille les sensations corporelles et les émotions, sans jugement. Comme des bulles éphémères, les pensées remontent à la surface puis éclatent. Le corps baigné d’endorphines, on barbote en pleine conscience. C’est le temps de la réconciliation. Photo John Elbing Juillet - Septembre 2019 E d i t o r i a l



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :