Pulsations n°2018-10 oct/nov/déc
Pulsations n°2018-10 oct/nov/déc
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-10 de oct/nov/déc

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Hôpitaux Universitaires de Genève

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : BPCO, une maladie sous-diagnostiquée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
t, g le t-1 t e Octobre - Décembre 2018 iret °. 0 0) ee et te, gar, ext, t) t "t, t - tr 0t. t-) A l i men t a t i on t Par Stéphany Gardier ta et 0 Cl 110 t4,) Il t't Ce) 0 1.t , t et, 4, ft) tt,) 't, t) t r 13, t 4> " t ; " et t t) " t t tut t), ele 4'et 1e., t) tet t'ef',.,"t,'CIc. t).t, t), o4 ; en,.:n, cee, et,.  : y)t t) " t)ei,.ii,e tue"t') I e li"t) t7 g. ? (7)"le Irt,'te, te,ksC t,.,  : irt () t È ir.. t), , i t/.t , -. tet 0 ln 0 0 t) -t, ç , , 00.,'., ; toie., t Pulsations ret t t et)'t t) et 5, 32t, t t) Ce" t) et tlt, CR't.4 t) « Maladie du soda »  : une réelle épidémie ? Appelée aussi « maladie du foie gras », elle fait désormais régulièrement les gros titres. Un plus pour l’information des personnes à risque qui ne doit cependant pas pousser à l’alarmisme. Maladie dite du « foie gras » ou « du soda », la NASH (Non-alcoholic steatohepatitis) fait de plus en plus parler d’elle. Et pour cause, cette maladie hépatique non-alcoolique aurait atteint le stade de l’épidémie dans les pays anglo-saxons, Etats-Unis en tête. « Dans certaines populations, un quart des personnes pourrait présenter un « foie gras ». Mais attention, seules 5 à 10% auraient un risque d’évoluer vers une NASH », précise le Dr Nicolas Goossens, chef de clinique du Service de gastroentérologie et hépatologie. Identifier ces patients, et le plus tôt possible, est l’enjeu majeur pour éviter l’évolution vers une cirrhose ou un cancer. « La NASH, comme beaucoup de maladies hépatiques, progresse silencieusement, prévient le spécialiste. Le foie n’est pas un organe qui « fait mal », mais quand les premiers symptômes apparaissent, la maladie est souvent déjà à un stade avancé. » t) "R) t 3t, t 11 tl o et,t,t, o t)t, t) 1tL) t t't)t, 0 st O tl t) t et4 t)'. t t) o t Trop gras, trop sucré… L’accumulation de gras dans le foie est le plus souvent une des manifestations du syndrome métabolique, et les personnes en surpoids qui présentent une résistance à l’insuline sont plus à risque. Il existe des prédispositions génétiques, et certaines ethnies sont plus touchées que d’autres, mais l’hygiène de vie reste un facteur majeur. Manger trop gras, mais aussi trop sucré (en particulier du fructose), favorise l’accumulation de gras dans les cellules du foie. A l’inverse, revoir son hygiène de vie peut suffire à faire régresser la maladie, quand elle n’est pas à un stade trop avancé. « C’est important que les médecins de famille soient sensibilisés à cette maladie afin de mieux référer les patients à risque vers un spécialiste, notamment les personnes diabétiques », estime le Dr Goossens. t) t t Dans l’attente de biomarqueurs spécifiques, seule la biopsie de foie permet aujourd’hui d’avérer la présence d’une NASH. Mais des analyses sanguines associées à la mesure de la rigidité de cet organe par échographie peuvent orienter les médecins. Une étude prochainement lancée aux HUG proposera de réaliser ces mesures chez toutes les personnes qui prennent part au dépistage du cancer colorectal. « Ceci nous permettra d’avoir une vision plus précise de l’ampleur de cette maladie en Suisse romande », conclut Nicolas Goossens. t) 0 t) t) 11 o Crédit  : istockphoto t) t)t, c)c)
Crédit  : istockphoto Pulsations Inoffensifs, les poux nous adorent Ces bestioles font leur apparition plusieurs fois par an. Pourquoi un tel acharnement ? On démêle le vrai du faux avec la Dre Laurence Toutous Trellu, médecin adjointe agrégée au Service de dermatologie et vénéréologie. Qui dit poux, dit manque d’hygiène. Faux. Tout le monde peut en attraper, que les cheveux soient lavés tous les jours ou pas. Le pou peut sauter d’une tête à une autre. Faux. Pour qu’il y ait contamination, il faut un contact rapproché. Ce parasite n’a pas la faculté de bondir comme certaines puces. C’est la proximité des enfants entre eux, l’intimité d’une famille ou l’échange d’un bonnet ou d’une casquette qui permet aux poux de passer d’un individu à un autre. Il ne craint pas l’eau. Vrai. Ce n’est pas en se lavant les cheveux ou en se baignant que les poux vont se noyer et vous laisser tranquille. Il faut les enlever mécaniquement avec un peigne très très fin. Les shampooings antipoux doux (sans antiparasitaires chimiques) contiennent une molécule qui étouffe mécaniquement le pou. Certaines huiles sont aussi vendues comme antipoux. Mais sans la vraie élimination mécanique par le peignage fin, peu d’effets sont attendus avec ces produits. 33 Les poux ne reviennent qu’au printemps. Faux. Il n’y a pas de saison particulière pour ces parasites, même si parfois des pics sont signalés en début d’été. Ils aiment la chaleur, celle de la tête, et l’humidité. En hiver, les locaux chauffés, l’échange de bonnets ou d’écharpes favorisent aussi la contagion. Eradiquer les poux prend du temps. Vrai. La lente donne naissance à une larve au bout d’une dizaine de jours. Il lui faut dix jours de plus pour devenir adulte. Pour se débarrasser de tous les individus, quel que soit leur stade, il faut donc effectuer un premier traitement, puis un second huit jours plus tard et encore un au bout de quinze jours. Après une contamination, il faut tout laver. Faux. Inutile de tout asper ger d’insecticide. Les poux ne survivent pas longtemps loin du cuir chevelu. Il convient toutefois de laver à 60 °C ce qui a été en contact direct les trois jours précédant le premier jour du traitement (taie d’oreiller, casquette, bonnet). Mettre dans un sac ou laver à sec ce qui ne peut pas passer en machine et qui a été en contact avec la tête (peluches, doudous, etc.), et attendre trois jours avant de les reprendre. Par Esther Rich Octobre - Décembre 2018 V r ai/F a u x



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :