Pulsations n°2018-10 oct/nov/déc
Pulsations n°2018-10 oct/nov/déc
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-10 de oct/nov/déc

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Hôpitaux Universitaires de Genève

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : BPCO, une maladie sous-diagnostiquée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Octobre - décembre 2018 R e p o r t a g e Par Geneviève Ruiz Photos Julien Gregorio (portraits), Fred Merz lundi13 (reportage) r 16. Pulsations Le nouveau terrain d’entraînement des chirurgiens La Fondation suisse pour l’innovation et la formation en chirurgie a inauguré ses locaux en avril dernier au cœur des HUG. Elle offre des équipements de pointe afin de former débutants et experts dans des tr conditions quasi réelles. I ic 28 _, =a s erli 1-1.97 AILI1>'- log g -=4 À
Pierre Hoffmeyer, président de la SFITS et chirurgien en orthopédie. Au SFITS, les jeunes chirurgiens peuvent perfectionner certains gestes.\Reportage 29 Une dizaine de tables d’opération sont méticuleusement alignées dans une salle aux murs blancs et lustrés. Elles sont complétées de tours endoscopiques, de microscopes, de caméras et d’outils aux formes diverses. Une atmosphère futuriste se dégage de l’endroit, équipé des ultimes technologies, où pullulent les écrans plats. Bienvenue dans l’un des trois laboratoires de la Fondation suisse pour l’innovation et la formation en chirurgie (SFITS), le nouveau terrain d’entraînement des équipes chirurgicales et interventionnelles. Inauguré en avril dernier, il se situe au sein des HUG et compte accueillir plus de 4’000 participants par an, des débutants aux plus experts. Un centre pour toutes les disciplines « Notre objectif premier est la formation dans toutes les spécialités chirurgicales et interventionnelles, explique Pierre Hoffmeyer, président de la SFITS et chirurgien en orthopédie. Cela concerne donc non seulement les chirurgiens, mais également tous les intervenants qui œuvrent dans le bloc opératoire. » Le centre, dont les locaux peuvent être loués par des entreprises privées ou des sociétés savantes, doit aussi servir à la recherche et à l’innovation. « Un premier centre de formation chirurgicale des HUG avait été initié en 2011 avec le Pr Philippe Morel, avance Pierre Hoffmeyer. La SFITS a pris le relais en 2017. Situées désormais au cœur de la cité hospitalouniversitaire, nos infrastructures sont d’une qualité exceptionnelle. Nous comptons devenir le numéro un en Europe dans le domaine de la formation chirurgicale de pointe. L’une de nos missions principales consiste bien entendu aussi à former les collaborateurs des HUG, auxquels tous nos cours sont ouverts. » L’agenda de la SFITS, déjà bien chargé pour les prochains mois, semble dans tous les cas confirmer que le centre répond à un besoin, et ce au-delà des frontières cantonales et nationales. Il accueille en effet de nombreux participants et enseignants du reste de la Suisse, de l’Europe et même du monde entier. Octobre - décembre 2018



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :