Prof Magazine n°46 jun/jui/aoû 2020
Prof Magazine n°46 jun/jui/aoû 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de jun/jui/aoû 2020

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles

  • Format : (200 x 275) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : vers le zéro déchet.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
À VoTRE SERVICE Unis dans la vie, Delphine Roossens et Benoit Deby sont passionnés par le métier d’enseignant et très sensibles à la cause écologique. Ils ont lancé GoPéda, plateforme d’intermédiation dédiée à l’échange de matériels pédagogiques. Delphine Roossens et Benoit Deby seraient très heureux si leur plateforme pouvait réduire l’impact environnemental en en favorisant le recyclage d’outils pédagogiques. 38 I GoPéda  : stop au gaspillage d’outils pédagogiques Le gaspillage de matériel scolaire est une problématique importante dans l’enseignement. C’est à partir de ce constat que Delphine et Benoit se sont lancés dans l’aventure GoPéda (1). « Benoit est instituteur dans le primaire. Je l’ai également été pendant deux ans avant d’enseigner l’alphabétisation en promotion sociale », nous explique Delphine. « Tout au long de notre carrière d’enseignant, nous devons acquérir et accumuler du matériel pédagogique pour nos classes. Surtout en maternelle ou encore en 1 re et en 2 e primaire. Du matériel qui peut être très couteux, car nous sommes obligés de l’acheter neuf. Bien souvent, on l’utilise le temps nécessaire et ensuite il finit dans un grenier faute de pouvoir lui donner une seconde vie. D’autre part, de nombreux parents accumulent au fil des ans les manuels scolaires de leurs enfants et il n’est pas toujours simple de trouver une connaissance, un proche à qui les transmettre. » Mais ce temps est révolu grâce à GoPéda. Benoit nous explique comment  : « C’est très simple ! Cela fonctionne plus ou moins de la même manière que des applications comme Vinted ou encore Ebay. C’est-à-dire que l’on met en relation un acheteur et un vendeur. Ce dernier doit simplement encoder son objet et indiquer son prix de vente. » « Une fois le produit vendu, on se charge de fournir le bordereau de livraison au vendeur. L’acheteur et le vendeur peuvent également s’arranger entre eux pour se transmettre le produit en mains propres. L’inscription et la mise en ligne d’articles sont 100% gratuits. Une petite somme est néanmoins prélevée lors de chaque transaction afin de couvrir les frais de PROF 46 Raphaël Deby services, mais il ne s’agit là que de quelques centimes. » Un concept unique puisque, même s’il existe une multitude de plateformes de ce genre, il n’en existe aucune spécialement dédiée à l’enseignement. Et à l’heure où les enjeux écologiques sont énormes, la création d’une plateforme permettant une économie circulaire dans l’enseignement arrive à point nommé. « Nous sommes très axés écologie avec Benoit », relance Delphine. « Nous serons les plus heureux si notre plateforme peut contribuer à préserver notre planète en favorisant le recyclage d’outils pédagogiques. » Delphine et Benoit avaient également à cœur d’amener une dimension sociale à leur projet. Un pourcentage de chaque transaction est ainsi reversé à l’association Proma ASBL qui soutient l’éducation des enfants et des adultes en Amérique du Sud, en Asie et en Afrique. La plateforme est d’ores et déjà disponible en ligne, mais le travail des deux co-fondateurs ne s’arrête pas là, comme nous l’explique Benoit  : « Nous devons dans un premier temps faire en sorte qu’un maximum de monde entende parler de GoPéda afin qu’enseignants, directeurs et parents puissent en profiter. » « Ensuite, nous aimerions lancer une application mobile pour coller au mieux à l’air du temps. Enfin, nous souhaiterions développer plus encore le concept et organiser des évènements GoPéda qui seraient des véritables brocantes où chacun pourrait vendre son matériel pédagogique et ainsi lui donner une seconde vie. » Vous avez du matériel pédagogique et vous ne savez pas quoi en faire ? Rendez-vous sur GoPéda ! Jayson PLÉ (1) www.gopeda.com
Le Muséobus et les musées-valises Modèles Dès qu’il le pourra à nouveau, le Muséobus se remettra en route avec son exposition itinérante. Et ses musées-valises peuvent être empruntés gratuitement. Entre autres actions, la Direction du Patrimoine culturel de la Fédération Wallonie- Bruxelles propose deux services gratuits aux enseignants et écoles  : le Muséobus et les musées-valises (1). Jusque juin 2021, le Muséobus peut venir dans les écoles avec l’exposition C’est quoi l’agriculture ? et ses animations. Le Muséobus est une salle d’exposition itinérante aménagée dans un camion semi-remorque qui se déploie et s’installe pour une journée dans la cour d’une école ou sur la place d’un village. Il présente des expositions d’une durée de 18 à 24 mois, créées au départ de prêts de musées, et conçues pour le milieu scolaire. L’exposition qui était en circulation avant les mesures liées à la pandémie de Covid-19, C’est quoi l’agriculture ?, prévue jusqu’en juin 2021, devrait reprendre la route dès que possible. Elle a été réalisée par l’équipe du Muséobus, qui a travaillé en partenariat avec de nombreuses institutions. FWB/Jean Poucet Les activités proposées permettent de définir le sujet à partir de documents (objets authentiques, maquettes, moulages, photos, dessins, carte interactive, montages vidéo et informatique…) et de les intégrer de manière didactique dans un contexte social, culturel et historique. La venue, l’accès et les visites guidées sont gratuits. En une journée, le Muséobus peut accueillir de 3 à 5 groupes de 25 élèves à partir de la 3 e maternelle (2). Musées-valises Les musées-valises sont des coffres (+/- 100 cm de haut sur +/-50 cm de largeur et de profondeur, sur roulettes) contenant des objets authentiques prêtés par des musées, des moulages, des maquettes, des jeux de la documentation variée illustrant un thème. Il y en a actuellement six  : Sur les traces des premiers hommes, le Néolithique ; Les premiers sédentaires ; L’enfant égyptien hier et aujourd’hui ; Les Gallo-Romains ; La Grande Guerre au jour le jour et La guerre de 40 a bien eu lieu. Les enseignants et les futurs enseignants de tous les réseaux peuvent les emprunter gratuitement dans chaque province (moyennant caution), et pour 15 jours (en moyenne). Sur demande auprès des centres de prêt  : 02/413 33 58 (Bruxelles et Brabant wallon), 064/27 37 84 (Hainaut), 04/275 49 75 (Liège), 061/21 56 14 (Luxembourg) ou 081/40 05 26 (Namur). (1) www.patrimoineculturel.cfwb.be/index. php ? id=museobus (2) Contact  : 081/40 05 26 ou museobus@cfwb.be. PROF 46 39 de règlementscadres Les circulaires 7511, pour le libre confessionnel subventionné, et 7512, pour le libre non confessionnel subventionné, comportent en annexes les modèles règlements de travail cadres fixés par leurs commissions paritaires centrales respectives. Ces modèles résultent des travaux entrepris par les partenaires sociaux à la suite de la publication du décret du 14 mars 2019 portant diverses dispositions relatives à l’organisation du travail des membres du personnel de l’enseignement et octroyant plus de souplesse organisationnelle aux Pouvoirs organisateurs. Par arrêtés des 19 décembre 2019 et 20 février 2020, le Gouvernement a avalisé les décisions des commissions paritaires. Les circulaires invitent les Pouvoirs organisateurs soit à recourir à ces modèlescadres dans l’élaboration de leurs règlements de travail, soit à mettre leurs règlements en conformité avec ces modèlescadres, soit encore à mettre ce point à l’ordre du jour de leur Conseil d’entreprise/Instance de concertation locales. www.enseignement.be/circulaires



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :