Prof Magazine n°43 sep/oct/nov 2019
Prof Magazine n°43 sep/oct/nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de sep/oct/nov 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles

  • Format : (200 x 275) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 14,9 Mo

  • Dans ce numéro : 13 500 enseignant(e)s de maternelle en formation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
TABLEAU DE BORD Le bien-être des élèves L’enquête internationale PISA questionne aussi les élèves sur leur sentiment de bien-être, en général et à l’école. Le questionnaire « de contexte » auquel répondent les quelque 4 000 élèves de 15 ans soumis dans nos écoles aux enquêtes PISA permet de dégager des données sur le bien-être. Elles couvrent aussi bien les attitudes et comportements positifs (tels que l’intérêt et la motivation) que certaines variables négatives (comme l’anxiété). Un des volumes publiés à la suite de PISA 2015 est consacré à ce thème, de même qu’un des Indicateurs de l’enseignement 2018 (1). Le niveau moyen de satisfaction par rapport à la vie est de 7,5/10. Déduit des réponses à la question « Dans quelle mesure êtes-vous satisfait(e) de votre vie actuelle en général ? », il est comparable au score affiché dans une dizaine de pays ou systèmes éducatifs proches du nôtre. Partout, les garçons de 15 ans se disent un peu plus satisfaits que les filles. Chez nous, la différence est relativement faible (7,2 et 7,8) mais significative sur le plan statistique. Par ailleurs, cette satisfaction générale est positivement corrélée avec leur sentiment d’appartenance à leur école. Pour mesurer ce sentiment, les élèves interrogés étaient invités à indiquer leur degré d’assentiment avec une série d’affirmations. En Fédération Wallonie-Bruxelles, 88% ont répondu que « Les autres élèves ont l’air de m’apprécier » ; 83% que « je me fais Sentiment d’appartenance à l’école 88% des élèves (de 15 ans) interrogés dans le cadre de PISA 2015 partagent le sentiment que « les autres élèves ont l’air de m’apprécier ». facilement des amis à l’école ». Leurs avis sont plus mitigés par rapport à l’affirmation « Je me sens chez moi à l’école » (49%). Mais ils ne sont que 10% à déclarer se sentir seuls à l’école et 14% à s’y sentir « comme un étranger (ou hors du coup) ». De façon globale, dans les pays de l’OCDÉ, le sentiment d’appartenance des élèves a cependant faibli entre 2012 et 2015. PISA 2015 s’est aussi attachée au harcèlement. En moyenne, dans les pays de l’OCDÉ, quelque 11% des élèves disent qu’il leur arrive au moins quelques fois par mois que des élèves se moquent d’eux ; 8% que des élèves fassent circuler de mauvaises rumeurs sur eux ; et 7% que des élèves les tiennent volontairement à l’écart. Chez nous, plus d’un tiers des élèves déclarent subir quelques fois par an des insultes (43%) ou moqueries (35%). Dans 6% des cas environ, c’est au moins une fois par semaine. Quant aux violences physiques et menaces, elles concernent un élève sur dix, et davantage les garçons, tandis que les filles se sentent plus touchées par la circulation de mauvaises rumeurs (32%) et par la mise à l’écart volontaire (24%). D.C. (1) bit.ly/2K4hSHd et www.enseignement.be/indicateursenseignement 7,5/10 C’est le niveau moyen de satisfaction par rapport à la vie en général qui a été déduit des réponses des quelque 4 000 élèves de 15 ans interrogés en Fédération Wallonie-Bruxelles lors de l’enquête PISA 2015. 71% des élèves (de 15 ans) interrogés dans le cadre de PISA 2015 disent avoir « peur d’avoir de mauvais points à l’école ». 61% des filles interrogées disent que « même si je me suis bien préparée pour un contrôle, je me sens très angoissée ». Les garçons sont 41% à se dire d’accord » ou « tout à fait d’accord » avec cette affirmation.. Je me sens seul(e) à l’école Source  : Les indicateurs de l'enseignement 2018. www.enseignement.be/indicateursenseignement 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 30 Je me sens comme un(e) étranger/étrangère (ou hors du coup) à l’école PROF 43 Les autres élèves ont l’air de m’apprécier Je me fais facilement des amis à l’école Je me sens chez moi à l’école Je me sens mal à l’aise, pas à ma place dans mon école D’accord Tout à fait d’accord Filles Garçons
CUT, c’est dans la boite ! Une formation sur la vidéo fait partie de l’offre du Centre de Ressources pédagogiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour les enseignants de promotion sociale et d’e‐learning. Le module de formation sur la vidéo proposé par le Centre de Ressources pédagogiques (CRP) de la Fédération Wallonie-Bruxelles (1) débute par un appel téléphonique (ou un courriel)  : l’occasion pour un enseignant de préciser sa demande. « Cela nous permet de réaliser avec le demandeur le choix le plus approprié », explique le monteur-réalisateur Florian Gallego, gradué (engagé via le Fonds social européen). Florian Gallego réalise une capsule vidéo dans le studio du Centre de Ressources pédagogiques. « Nous proposons, autour de la vidéo, des formations qui vont de l’utilisation immédiate d’outils techniques (logiciel ou matériel) autour de l’image, du son et du montage, aux plus-values d’une scénarisation techno-pédagogique. Par ailleurs, nous pouvons mettre à la disposition du demandeur nos ressources déjà réalisées, par exemple des vidéos d’apprentissage technique ou scientifique avec un professeur. Ainsi, nous déterminons l’accompagnement à mettre en place pour aider l’enseignant et les apprenants. » Une formation-type Cette formation à la vidéo pourrait se dérouler en trois étapes. « Un premier jour, en présentiel, à l’école, permet de travailler sur une typologie de l’image en fonction du besoin pédagogique  : mémoriser, corriger, expliquer… PROF/FWB Mais aussi sur des principes d’utilisation de l’outil  : synchronisation, non-redondance entre les différents canaux  : image, son, texte. » La deuxième étape est consacrée à un travail des apprenants à domicile sur la scénarisation en vue d’une réalisation pratique. « La troisième, à l’école, vise à découvrir le matériel  : caméra, micros… Nous pouvons donner des conseils quant à l’acquisition de matériel. Et nous initions à deux logiciels de montage semi-professionnels, open source, multiplateformes, disponibles sans installation, sur une clé USB. » Shotcut (2) permet le montage et la réalisation de vidéos, avec effets, ou de créer un diaporama de photos, une piste sonore, à partir de plus de 150 formats de fichiers. Il soutient les importations de camescopes, caméras, webcam, smartphones… OBS Studio (3) permet l’enregistrement vidéo et le streaming en direct. « Le montage peut se faire comme une présentation PowerPoint, en ajoutant des pages, en les déplaçant… », commente M. Gallego. Un accompagnement Outre la formation vidéo, le CRP accompagne des enseignants dans la transformation de cours traditionnels en modules de cours en ligne qui peuvent être utilisés en présentiel, en hybride ou en e-learning. Il aide les enseignants de promotion sociale et d’e-learning à introduire des outils numériques dans l’animation des cours en présentiel. Il dispense également des formations pour utiliser la plateforme Moodle. Bref, il accompagne les demandes des enseignants porteurs d’un projet sur le numérique ou les nouvelles technologies. Patrick DELMÉE (1) https://crp.education - 02/690 85 50 (2) https://shotcut.org (3) https://obsproject.com/fr PROF 43 31 CLIC & TIC Appel #Generation2020 Le Conseil supérieur de l’Éducation aux médias, le Consortium belge pour un meilleur Internet et Média Animation lancent une enquête sur les pratiques numériques des jeunes en Fédération Wallonie- Bruxelles  : #Generation2020. Objectif  : obtenir des données pour améliorer les stratégies éducatives (campagnes de sensibilisation, outils pédagogiques, programmes de formations…) Les enseignants (primaire et secondaire) prêts à mettre en œuvre le questionnaire dans leur(s) classe(s) peuvent s’inscrire sur media-animation.be/Generation2020.html Nos écoles ont du talent Chaque jeudi, l’ASBL enseignons. be et Digital Wallonia éditent une capsule multimédia sur l’emploi du numérique par des enseignants innovants. www.ecolenumerique. be/qa/Pont-sup La Haute École Vinci a créé Pontsup, un site qui permet de se situer par rapport aux savoirs et compétences attendues pour les formations paramédicales proposées au Parnasse-ISEI. Des tests permettent de s’autoévaluer. Des outils permettent de se remettre à niveau. pont-sup.vinci. be/index.html Colloque JAMB Le Centre de Ressources pédagogiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles organise le 29 novembre la journée belge des administrateurs Moodle (plateforme open source). Elle réunira à Bruxelles (avenue du Port, 16) des représentants des universités, hautes écoles et établissements de promotion sociale ou responsables de service dans les fédérations de pouvoirs organisateurs. Infos et inscriptions sur crp.education/jamb2019 à partir du 1er octobre.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :