Prof Magazine n°43 sep/oct/nov 2019
Prof Magazine n°43 sep/oct/nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de sep/oct/nov 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles

  • Format : (200 x 275) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 14,9 Mo

  • Dans ce numéro : 13 500 enseignant(e)s de maternelle en formation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
RENTRÉE 2O19 Réussir son entrée L’Institut de la Formation en cours de Carrière organise une formation d’une journée (trois sessions réparties dans les différentes zones géographiques) destinée aux enseignants débutants. Comment réussir son entrée dans l’enseignement ? donne l’occasion de trouver des réponses, des informations, des ressources ; de rencontrer collègues, membres de l’Administration générale de l’Enseignement, formateurs de l’IFC… www.ifc.cfwb.be (code de formation  : 52010). La formation Boite à outils et ressources pour mes débuts dans l’enseignement (deux jours, sept sessions) permet d’approfondir une thématique liée aux apprentissages (planification, prise en compte des élèves à besoins spécifiques…) et une autre liée au relationnel (climat de classe, autorité, discipline…) Pour chaque thématique, les participants pourront identifier les ressources (dont les programmes de formation) et les partenaires potentiels. (code de formation  : 52000). 10 Des logopèdes au service des classes maternelles Au sein des CPMS, des logopèdes peuvent accompagner et conseiller les enseignants de maternelle accueillant des enfants présentant des difficultés d’apprentissage. Le Pacte pour un Enseignement d’excellence met des moyens supplémentaires à la disposition de l’enseignement maternel, pour réduire les inégalités constatées dès le début de la scolarité. Une des mesures concerne l’engagement au sein des centres PMS d’auxiliaires logopédiques possédant au moins un bac en logopédie ou en sciences psychologiques et de l’éducation, orientation logopédie (1). Leur mission ? Accompagner les enseignants de l’école maternelle dans l’observation et la prévention des difficultés et des situations de handicap vécues par les enfants. Mais aussi conseiller ces enseignants pour leur permettre de mettre en œuvre les différentiations, les remédiations et les aménagements nécessaires. Il ne s’agit donc pas d’assurer directement le dépistage, la rééducation et la thérapie logopédique. Un exemple  : plusieurs enseignants observent dans leurs classes que des enfants rencontrent des difficultés par rapport au développement du langage. Lors des réunions de concertation, l’auxiliaire logopédique écoute les inquiétudes et les questions des enseignants et leur apporte directement des informations théoriques sur les « retards de langage ». Il peut aussi aller observer ce qui se passe dans une classe et, sur cette base, suggérer des pratiques de remédiation, des stratégies, des aménagements. Et, le PROF 43 cas échéant, expliquer qu’il est nécessaire de conseiller à certains parents de consulter un spécialiste (ORL…) pour leur enfant. Le rôle des auxiliaires logopédiques ? Accompagner les enseignants dans l’observation et la prévention des difficultés des enfants. Pour se voir attribuer un poste d’auxiliaire logopédique à temps plein durant un an, un centre PMS doit assurer la guidance d’au moins 960 élèves inscrits dans les écoles maternelles de l’enseignement ordinaire ; une demi-charge complémentaire est accordée par tranche supplémentaire de 480 élèves. Des centres PMS ont pu s’associer pour atteindre cette norme minimale de 480 élèves permettant de bénéficier d’une demi-charge complémentaire. Catherine MOREAU (1) Lire à ce sujet la circulaire 7156 (www.enseignement. be/circulaires). Fotolia/Monkey Business
Les éducateurs mieux reconnus Oublié le cliché de l’éducateur qui s’occupe uniquement du registre des présences et de la surveillance des élèves en l’absence d’un enseignant. Désormais, son profil de fonction est bien défini. Voici deux ans, un groupe de discussion était mené avec une dizaine d’éducateurs dans le cadre du Pacte pour un Enseignement d’excellence. Ceux-ci regrettaient que « leur compétence pédagogique ne soit pas reconnue, ni même connue, et qu’elle soit totalement sous-exploitée au sein des établissements, alors que cette compétence est inscrite sur leur diplôme et qu’ils sont formés au travail pédagogique » (1). Ils plaidaient, notamment, pour une redéfinition claire et précise de leur fonction. La médiation entre élèves est une des missions des éducateurs, dont le profil de fonction a été défini. Message reçu  : un décret appliqué depuis cette rentrée 2019 définit le profil de fonction des quelque 4 000 éducateurs de l’enseignement secondaire de plein exercice et en alternance. Selon ce profil construit par un groupe de travail composé d’inspecteurs et du Collectif de Réflexion des Éducateurs en Milieu Scolaire (Crems), « la tâche de l’éducateur consiste à accompagner et encadrer les élèves qui lui sont confiés. Cette tâche comprend des éléments socio-éducatifs et administratifs ». L’objectif est donc de mieux délimiter les rôles de l’éducateur, pour rappeler qu’il occupe une place importante, notamment en assurant un bon climat scolaire, concept au cœur des plans de pilotage. Le profil lui reconnait des missions très variées dans les écoles  : médiation de première ligne, prévention des situations conflictuelles… Il est aussi référent d’un groupeclasse, en collaboration étroite avec les titulaires. Enfin, le profil de fonction prévoit que l’éducateur devient désormais membre de droit du conseil de classe, avec voix consultative lors des délibérations de juin et voix délibérative lors des procédures disciplinaires, comme les exclusions par exemple… Catherine MOREAU Fotolia/Photographee.eu (1) Lire à ce sujet Renforcer la démocratie scolaire et le bien-être de tous à l’école  : le rôle des équipes éducatives, rapport téléchargeable via bit.ly/2SZeAJf. PROF 43 11 Rencontres pour faire apprendre Ces rencontres organisées par le Service des Sciences de l’Éducation de l’Université libre de Bruxelles, ouvertes à tous et gratuites, ont lieu le samedi matin sur le campus du Solbosch, à Bruxelles. bit.ly/1eW10kh Soins infirmiers  : année complémentaire Pour répondre aux exigences européennes, les études de soins infirmiers sont passées de trois à quatre ans. La circulaire 7219 (www.enseignement.be/circulaires) détaille l’organisation, dès cette rentrée, de l’année complémentaire au 4 e degré de l’enseignement professionnel secondaire conduisant à l’obtention du brevet d’infirmier hospitalier. EPC  : accès élargi à la formation La circulaire 7256 a élargi les conditions d’accès à la formation liée au certificat en didactique des cours de philosophie et de citoyenneté, permettant à certains enseignants de continuer à donner ce cours au-delà du 1er septembre 2021. www.enseignement.be/circulaires En trottinette aussi Désormais, l’intervention de l’employeur dans les frais de déplacement (en transports en commun et à vélo) s’applique aussi aux vélos à assistance électrique, aux trottinettes avec ou sans assistance, aux fauteuils roulant ou à tout autre moyen de transport léger ou non motorisé. Circulaire 7234. www.enseignement.be/circulaires



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :