Prof Magazine n°39 sep/oct/nov 2018
Prof Magazine n°39 sep/oct/nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de sep/oct/nov 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles

  • Format : (200 x 275) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : les nouveautés de la rentrée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
PROF O TRIMESTRIEL - SEPTEMBRE-OCTOBRE-NOVEMBRE 2018 NUMÉRO 39 L E MAGAZINE D E S PRO F E S S I O N N E L S D E L’E N S E I G N E M E N T Les nouveautés de la rentrée Pour ou contre… l’écriture inclusive ? L’archéologie au service de l’éveil Formation  : un supplément de l’IFC Notre dossier évoque les changements de cette rentrée 2018-2019. Fotolia/dglimages CTA RENTRÉE 2O18 Les Centres de Technologies avancées s’affirment Contacts 3 La cellule Centres de Technologies avancées assure entre Laeken autres les relations entre les établissements scolaires et les centres de formations (CDC, CDR et CTA). 2 2 7 10 3 4 7 Molenbeek-Saint-Jean Anderlecht Neder-Over-Hembeek Florence Marcelli  : 02/6908 641 florence.marcelli@cfwb.be 2 8 4 7 10 9 2 Najim Sektani  : 02/6908 572 Bruxelles Schaerbeek Forest najim.sektani@cfwb.be Initiée en 2006, la mise en place des Centres de Technologies avancées (CTA) à travers 2 Bernard Denègre  : 02/6908 514 la Fédération Wallonie-Bruxelles s’est terminée en 2017. Notre carte reprend l’ensemble Flémalle bernard.denegre@cfwb.be des CTA mais aussi des Centres de Compétences (Wallonie) et Centres de Référence Christian Hourlay  : 02/6908 569 christian.hourlay@cfwb.be (Région bruxelloise) qui proposent une offre complémentaire aux CTA*. Ces derniers 2 3 7 2 7 continuent à se doter de matériel de pointe, comme en témoigne le projet Didacticar Grâce-Hologne 2 3 4 6 2 6 7 10 Gratuité (lire en page 14). Autre signe de professionnalisation  : la création d’un statut de Liège L’accès aux CTA pour le public scolaire est gratuit  : les coordonnateur de CTA, dès cette rentrée 2018. Gosselies 9 2 frais de déplacement et d’hébergement sont pris en 1 Waremme charge par le Ministère de la Fédération Wallonie- Soumagne Bruxelles. Gembloux Formations 2 6 7 10 L’Institut de la Formation en cours de carrière (IFC) Hornu 2 9 organise une formation pour les formateurs 3 habilités à former les enseignants à travailler 2 7 Seneffe Comines 2 sur les équipements des CTA (534001801). Houdeng- Une autre se consacre à l’échange de pratiques Goegnies Spa- entre formateurs de CTA (534501801). Deux 3 1 2 3 Francorchamps 4 2 10 sessions de vingt participants sont prévues 4 Châtelineau 4 9 pour 2018–2019. Plus d’une vingtaine Tournai Seraing Les Centres de Technologies avancées s’affirment > 12 Villers-le-Bouillet Verviers sont destinées aux enseignants qui veulent 2 Légende 2 3 9 donner accès à un CTA pour leurs élèves. Leuze Strépy- Type & avancement Bracquegnies CTA (Centre de Technologies avancées) opérationnel Financement 1 3 CDC (Centre de Compétences) en Région wallonne Dans la phase de mise en œuvre, 20,2 CDR (Centre de Référence) en Région Bruxelles-Capitale Ath millions € ont été consacrés aux 23 CTA Secteurs wallons. 50% à charge de la Fédération Wallonie- 1  : Agronomie 3 Bruxelles, 50% des fonds structurels européens 2  : Industrie Morlanwelz via le Fonds européen de Développement régional 3  : Construction 4  : Hôtellerie-alimentation 1 2 3 9 2 (Feder) et la Région wallonne. Les 7 CTA bruxellois ont 5  : Habillement et textile 2 3 6 Mons été financés à concurrence de 6615 190 € . 50% à 6  : Arts appliqués Jumet charge de la Fédération Wallonie-Bruxelles, 50% par 7  : Économie 8  : Service aux personnes les fonds structurels européens via le Fonds européen 9  : Sciences appliquées 6 7 2 3 de Développement régional (Feder), la Région Bruxelles- 10  : Technologies de l’information et de la communication (TIC) Charleroi 2 4 9 Capitale et la Cocof. 26 835 645 € ont été investis jusque 2013. Namur Et, pour maintenir le caractère hautement technologique 2 7 10 3 de leur équipement, la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Ciney Feder et les Régions apportent un budget conséquent d’ici 2020 apportent un budget conséquent d’ici 2020  : aux alentours de 300 000 € par CTA. Pour en savoir plus, lire la circulaire 6781 (www.3 4 enseignement.be/circulaires). * On trouvera dans notre version en ligne des informations plus détaillées sur chaque CTA, CDC ou CDR. www.enseignement.be/prof Libramont 2 2 7 2 Virton Marche-en-Famenne 12 PROF 39 PROF 39 13 FOCUS Instituteurs à l’École communale d’Ohey, Gaël Jadin et son collègue Éric Frison ont emmené leurs élèves de 5 et de 6 primaire à un « baptême de l’archéologie », qui alimente les cours d’histoire et de géographie. 28 L’archéologie au service de l’éveil Lors d’un baptême de l’archéologie, les élèves touchent du doigt les diverses facettes du travail, en amont et en aval des fouilles proprement dites. aël Jadin et son collègue sont titulaires Car archeolo-J, présent dans le Condroz depuis Gdes classes de 5 e et de 6 e primaire à l’École vingt ans, met un point d’honneur à tisser des communale d’Ohey. Le premier, qui donne notamment les cours d’histoire et de géographie géographique, sociologique) de ce qui est mis liens entre la fouille et le contexte (historique, aux deux classes, avait déjà participé avec ses au jour. Mais aussi les liens entre les techniques de fouille et des notions de mathéma- élèves à un baptême de l’archéologie, proposé par archeolo-J, près du château d’Haltine (lire tique (abaques, notion d’échelles, entre autres) ci-contre). Quand l’ASBL lui a indiqué que ou de français (rigueur du vocabulaire). c’était à nouveau possible pendant les jours blancs de juin 2018, il a sauté sur l’occasion. Les élèves (de fin de primaire jusque fin de secondaire) touchent également du doigt les Cette fois, la journée (les élèves de 6 e lundi, diverses facettes du travail, en amont et en ceux de 5 e le lendemain) se déroulait sur le aval des fouilles proprement dites  : du terrassement jusqu’à la publication de rapports ac- site de la villa gallo-romaine de Lizée, à Montegnet, un village de la commune de Havelange, compagnés de relevés et dessins extrêmement où archeolo-J mène des recherches depuis méticuleux, en passant par le nettoyage minutieux des pièces et tessons dégagés des terres. 2014 (1). Gaël Jadin, lui, se servira de cette journée pour Un leitmotiv  : contextualiser ses cours d’éveil historique et géographique. Chaque fois, la classe a été divisée en deux « Le cours d’histoire est souvent mal apprécié par les élèves, explique-t-il. C’est pourquoi groupes, animés par deux archéologues passionnés  : Sophie Lefert se chargeait de l’atelier de fouilles, tandis que sa collègue Anne qu’ils puissent vivre des expériences. Le bap- j’essaie très souvent de sortir de la classe pour Defgnée emmenait sa petite troupe vers deux tême d’archéologie en fait partie. L’archéologie carrières (l’une de grès, l’autre de calcaire) et en elle-même suscite parfois de l’intérêt auprès en profitait pour décrire ce pays « des tiges et des enfants. Pour eux, gratouiller la terre pour des chavées » qu’est le Condroz (2). trouver des trésors peut être très amusant… » PROF 39 PROF/FWB PROF/FWB ÉDITORIAL Donner tort aux « àquoibonistes » Mi-aout, dans la perspective d’un prochain dossier que votre magazine consacrera aux plans de pilotage qu’un tiers des 2 600 écoles vont commencer à rédiger cet automne et cet hiver, j’ai profité des Rencontres pédagogiques d’été pour prendre le pouls d’enseignants réunis pour cette petite semaine de formation par Changements pour l’Égalité (CGé). On ne peut pas vraiment qualifier le mouvement socio-pédagogique d’officine du conservatisme et ses prises de position à l’égard du « système » sont plutôt de l’ordre du poil à gratter que de la brosse à reluire. Je m’attendais donc à un feu nourri contre cette nouvelle gouvernance qui chez nous prend la forme de plans de pilotage, à concrétiser sous la houlette de DCO et de DZ à recruter cet automne, si tout va bien… Sans doute ai-je lu trop distraitement les avis de CGé sur le sujet, parce que d’entrée de jeu, il a été question d’opportunité à saisir. Comment ? S’emparer d’outils de management pour partie conçus par ce diable de consultant appelé au chevet de notre enseignement ? Se faire complices de méthodes entrepreneuriales pour guider nos stratégies pédagogiques ? Vous n’y pensez pas ! Dans la salle, il en fut même pour se croire ailleurs qu’aux RPé… De deux choses l’une. Ou bien les plans de pilotage – préconisés rappelons-le par les représentants de tous les acteurs de l’enseignement – ne seront qu’une brique de chiffres et de lettres de plus, et les équipes devront suivre le mouvement faute d’y avoir participé. Ou bien chacune et chacun se retrousse les manches pour orienter les débats au sein de son école et pour donner un sens à cette démarche participative. Et, ce faisant, pour donner tort aux « àquoibonistes » … Bonne rentrée, et bonne lecture de ce numéro consacré en grande partie aux nouveautés qui l’accompagnent. N’hésitez pas à réagir via prof@cfwb.be, et à consulter notre version en ligne sur www.enseignement.be/prof. Didier CATTEAU Rédacteur en chef Comprendre sa région Le point de départ du chapitre sur les Gallo-romains « J’essaie toujours de joindre l’utile à l’agréable pour le cours d’histoire-géo. Nos contrées sont Depuis vingt ans, l’ASBL archeolo-J En juin 2018, durant les jours blancs, très riches à exploiter tant au point de vue historique que géographique  : le pays des tiges et active dans le Condroz, où elle pos- Montegnet, et on lira ci-contre que (qui fêtera ses 50 ans en 2019) est ces journées ont eu lieu sur le site de chavées, l’histoire de la guerre de la vache, la sède deux sites  : le site gallo-romain les deux archéologues animatrices, vallée de la Meuse, les forts construits autour de Montegnet qui permet de comprendre la romanisation de la région, Defgnée, cassent l’image d’Épinal de Sophie Lefert (notre photo) et Anne de Namur ou Liège… Tant de choses concrètes qui peuvent être utilisées dans le cadre des et le site médiéval et post-médiéval de l’archéologue ! Ouverture sur l’histoire, la géographie, l’étude du milieu, cours d’éveil ». Haltinne. ces journées illustrent aussi l’uti- Plus spécifiquement en lien avec la journée vécue en juin, « la villa gallo-romaine lité concrète de notions apprises en sciences, en mathématiques ou fouillée à Montegnet sera le point de départ en dessin par exemple. L’activité du chapitre sur les Gallo-romains. Je pense n’est donc pas réservée aux profs dès la rentrée repartir de photos prises sur d’histoire… le site des fouilles et des plans de la maison pour reparler des différentes pièces de Conférences et expositions la maison  : l’hypocauste, les techniques de L’ASBL propose aussi construction ainsi que les matériaux utilisés L’archéologie des conférences-ateliers illustrées données au service de l’éveil > 28 (grès et calcaire) et partir ainsi sur le cha- par un archéologue-animateur. pitre du Condroz (localisation, structure du Elles portent sur « l’archéologie sol, activités agricoles et touristiques… » et ses techniques », « les jeux de Comme les élèves qui viennent d’entrer en société dans l’Antiquité », « le jeu 5 e n’auront pas vécu le baptême de logie, M. Jadin pense « travailler sur les dif- de Bayeux, un scénario historique férentes parties de ce dossier par groupes en Grâce aux mis en image au XI e siècle » et « la l’archéo- au Moyen Âge », « la tapisserie mélangeant les élèves de 5 e et de 6e. Ce qui subventions de la Région wallonne, vie quotidienne en Gaule romaine ». sera aussi l’occasion pour eux, surtout en ce archeolo-J propose aux écoles des Les quatre premières prévoient un atelier participatif. Archeolo-J peut aussi début d’année, d’apprendre à se connaitre et animations gratuites. Trois possibilités d’échanger ». existent. mettre les enseignants en contact avec des conférenciers spécialisés en M. Jadin, qui aime beaucoup « sortir de la Baptême de l’archéologie civilisation égyptienne, grecque ou classe et se lancer dans différents projets ou étrusque. Un  : le baptême de l’archéologie d’une différentes situations de départ », ne fera peutêtre pas du baptême de l’archéologie une ha- journée entière (ou à défaut d’une Troisième possibilité  : accueillir une demi-journée) sur le site de Haltinne, exposition sur l’un des sujets suivants (en lien avec les conférences)  : bitude  : « Pas nécessairement. Dans le cycle supérieur, on nous propose beaucoup d’activités. afi n de faire découvrir aux élèves comment les archéologues apportent l’archéologie et ses techniques, jeux Ce baptême d’archéologie est très intéressant leur contribution à la connaissance de et jouets à travers les âges, l’artisanat mais d’autres projets le sont aussi… » En tout l’histoire locale. en Gaule romaine, la Tapisserie de cas il aura aussi mis en lumière certains élèves Bayeux, ou vivre dans un manoir au qui, « parfois pas très scolaires et allergiques Réservée aux classes de 5 e et 6 e de XVI au papier, ont mis la main à la pâte et fait de primaire et de secondaire (vingt siècle. e l’histoire-géo sans s’en rendre compte… » élèves maximum), cette activité se D.C. découpe en quatre ateliers  : enquêtedécouverte du village, avec examen de (1) Archeolo-J, rue de Fer 35 à 5000 Namur Didier CATTEAU cartes et dessins anciens ; visite interactive du chantier archéologique ; ini- www.archeolo-j.be (081/61 10 73 ou info@archeolo-j.be). (1) Lire « La villa gallo-romaine de Lizée », dans Les Dossiers d’archeolo-J – Échos de nos recherches en 2017. bit. tiation pratique à la fouille ; et atelier ly/2MoijPv (2) Où alternent des crêtes au sous-sol gréseux, appelées de nettoyage du matériel découvert « tiges » et de dépressions calcaires dénommées « chavées » et parallèles aux (tessons de céramique, ossements…). crêtes. 2 PROF/FWB PROF 39 29 PROF 39 La CPU s’ouvre à la 4 e année du secondaire > 4 Les aménagements raisonnables au bénéfice de tous les élèves > 6 Plans de pilotage  : un tiers des écoles dans le vif du sujet > 9 Former des lecteurs, pas des liseurs > 16 « Participer au jury a ouvert ma bulle » > 18 Création de nouvelles places d’école > 19 Évaluations externes  : quelles nouvelles ? > 20 Des journalistes en classe pour les journalistes en herbe > 22 Pour ou contre l’écriture inclusive ? > 24 Ils codent en 3 e maternelle > 30 Un indicateur des pénuries > 31 Thomas Gunzig  : « On apprend par la passion, la curiosité » >32 Éclairer autrement le décrochage scolaire > 34 Pour une école citoyenne > 36 Laplateforme.be s’ouvre aux fictions > 37 Comprendre son propre apprentissage > 38 Mon école, un espace de qualité > 40
Ce nouveau site reprend des informations sur les 2 500 formations diplômantes ou certifiantes organisées en Fédération Wallonie-Bruxelles par les établissements d’enseignement supérieur officiellement reconnus. Il s’adresse aux jeunes désireux d’entamer des études, aux étudiant(e)s en cours de cursus et aux adultes en reprise d’études. Il s’agit aussi de lutter contre les « fausses universités », établissements qui ne délivrent pas de diplôme reconnu. www.mesetudes.be. 78 Le 20 juin, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé la sélection des 78 écoles-pilotes de l’enseignement maternel qui proposeront des repas complets gratuits, dès cette rentrée. Il s’agit d’écoles émargeant au décret relatif à l’encadrement différencié. Près de 2 millions € seront consacrés à cette mesure qui touchera un peu plus de 4 000 enfants. Temps plein garanti pour retenir les débutants Dès le 1er octobre, 329 plateformes seront créées dans l’enseignement fondamental flamand. Les enseignants engagés via une de ces plateformes devront être devant une classe durant 85% du temps au moins et pourront se consacrer, pour le reste, à la formation continue ou à d’autres tâches pédagogiques. Ils bénéficieront d’une garantie d’emploi, pendant une année scolaire complète. Ce système devrait éviter que de jeunes enseignants abandonnent rapidement le métier car ils ne peuvent obtenir un horaire complet. bit.ly/2OkX3b1 111011111 111Orle Entr’Apprendre a sa plateforme Lancé en 2015, le projet Entr’Apprendre de stages en entreprises pour enseignants et chefs d’ateliers (reconnus par l’IFC) a dorénavant sa plateforme www.entrapprendre.be qui permet de prolonger l’expérience de collaboration écoles/entreprises de manière digitale, en dehors de la période de stage. En 2018-2019, une vingtaine d’entreprises partenaires vont offrir près d’une centaine de places de stage aux enseignants du qualifiant. Inscriptions via l’IFC (www.ifc.cfwb.be). vin wIle PROF 39 3 1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :