Planète Santé n°34 jun/jui/aoû 2019
Planète Santé n°34 jun/jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de jun/jui/aoû 2019

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Éditions Médecine & Hygiène

  • Format : (200 x 265) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : comprendre le système de santé suisse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Of] Ci) LU z L'UNIQUE CBD SUISSE LABELLISÉ BIO HOLYWEED C’EST C'EST QUOI ? 12unique L’unique cannabis légal labellisé BIO 50 années d’expertise d'expertise Une production 100% suisse Tous les produits sont testés par un laboratoire certifié CHANVRE LÉGAL ? -J Le CBD est une molécule du chanvre et aurait de nombreuses propriétés thérapeutiques Aucun effet psychotrope (THC <1%) < Un produit 100% naturel 1114 ».- holyweed.bio En entrant le code HOLYSANTE sur holyweed.bio Livraison gratuite en Suisse, en 24h bénéficiez d’une d'une réduction de -20%
IMPRESSUM RÉDACTEUR EN CHEF MICHAEL BALAVOINE RÉDACTRICE EN CHEF ADJOINTE ELODIE LAVIGNE RÉDACTEURS AURÉLIA BRÉGNAC STÉPHANY GARDIER ELISABETH GORDON MALKA GOUZER LAETITIA GRIMALDI MARC HOCHMANN FAVRE ANOUK PERNET AUDE RAIMONDI CONCEPTION GRAPHIQUE GIGANTO.CH PHOTOGRAPHIE DR EDITION JOANNA SZYMANSKI ÉDITEUR EDITIONS MÉDECINE & HYGIÈNE CHEMIN DE LA MOUSSE 46 1225 CHÊNE-BOURG PLANETESANTE@MEDHYG.CH TÉL  : +41 22 702 93 11 FAX  : +41 22 702 93 55 FICHE TECHNIQUE ISSN  : 1662-8608 TIRAGE  : 25 500 EXEMPLAIRES 4 FOIS PAR AN PUBLICITÉ MÉDECINE & HYGIÈNE PUBLICITÉ MICHAELA KIRSCHNER CHEMIN DE LA MOUSSE 46 1225 CHÊNE-BOURG PUB@MEDHYG.CH TÉL  : +41 22 702 93 41 FAX  : +41 22 702 93 55 ABONNEMENTS VERSION ÉLECTRONIQUE  : GRATUITE ABONNEMENT PAPIER  : CHF 12/AN TÉL  : +41 22 702 93 11 FAX  : +41 22 702 93 55 ABONNEMENTS@MEDHYG.CH WWW.PLANETESANTE.CH PLANÈTE SANTÉ EST SOUTENU PAR - LA SOCIÉTÉ VAUDOISE DE MÉDECINE - LA SOCIÉTÉ MÉDICALE DU VALAIS - L’ASSOCIATION DES MÉDECINS DU CANTON DE GENÈVE - LA SOCIÉTÉ NEUCHÂTELOISE DE MÉDECINE - LA SOCIÉTÉ MÉDICALE DU CANTON DU JURA COMITÉ DE RÉDACTION DR PIERRE-YVES BILAT DR HENRI-KIM DE HELLER DR MARC-HENRI GAUCHAT DR BERTRAND KIEFER DR MICHEL MATTER DR MONIQUE LEKY HAGEN DR REMO OSTERWALDER M. PIERRE-ANDRÉ REPOND PR BERNARD ROSSIER M. PAUL-OLIVIER VALLOTTON DR VÉRONIQUE MONNIER-CORNUZ DR WALTER GUSMINI COUVERTURE ISTOCK/IZUSEK Michael Balavoine rédacteur en chef Planète Santé LE SYSTÈME DE SANTÉ EN ÉTAT D’URGENCE La période, on le sait, est à la préparation aux vacances d’été. Et à l’éternel débat sur le soleil. Pourtant, en matière de santé, ce qui fait le buzz cette année, ce ne sont pas les crèmes solaires mais bien les élections fédérales d’octobre prochain. Tous les acteurs fourbissent leurs armes pour réformer un système de santé que bien peu de monde comprend encore (on vous propose d’ailleurs de réviser vos bases en lisant notre dossier en page 6). Il faut avouer que la réforme du système de soins vaut son pesant de cacahuètes. Selon le Canadian Institute for Advanced Research, l’efficacité et la qualité de son organisation comptent en effet pour un quart des facteurs qui contribuent à éviter que vous mouriez prématurément. Un tel poids, qui en fait un élément plus important que la biologie et la génétique, justifie qu’on s’y attarde un peu. Mais, comme le remarque l’Académie suisse des sciences médicales dans une récente communication, on s’est jusqu’à maintenant trompé de méthode. Basées sur des logiques politiques ou économiques, les stratégies des dernières années n’ont pas obtenu les résultats escomptés. Et les défis non seulement ne diminuent pas mais ne cessent de s’amplifier. Si bien que nous n’avons pas le choix  : en matière d’organisation des soins, il est grand temps de changer d’échelle et de prendre de la hauteur. Comment faire évoluer les choses si la finance et la politique ne peuvent nous EDITO y aider ? Pour l’Académie, l’affaire est entendue  : le système doit être réformé de l’intérieur par les acteurs du système de santé eux-mêmes. Cela, en visant l’amélioration de la santé de la population et en s’intéressant davantage à l’expérience de chaque patient dans le système. Ce qui permettrait, en même temps, de contrôler les coûts. Des paroles bien loin du quotidien diront les mauvaises langues. Peut-être. Mais cette fois, un mouvement profond de réforme semble en marche. Un peu partout, ceux qui ont longtemps prêché dans le désert – demandant qu’on change la manière de s’occuper des seniors, des malades chroniques et en même temps l’organisation globale du système de santé – ont maintenant le vent en poupe. Un exemple parmi tant d’autres  : le Fonds national de la recherche scientifique finance, à hauteur de 20 millions de francs, trente-cinq projets proposant des solutions inédites pour transformer des aspects concrets du système de santé. Une révolution. Le chemin sera encore long et ardu avant que ces projets changent l’ensemble du système. Mais une chose est certaine  : des équipes de soignants innovent et évaluent des projets. L’habitude de proposer des solutions simplistes commence à laisser la place aux expériences et à la science. Au plan politique, la démarche est loin d’être gagnée. Mais elle a par contre le mérite d’exister. Et c’est déjà une très bonne nouvelle. ●



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :