Places and Spirit n°3 2014
Places and Spirit n°3 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de 2014

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (230 x 230) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : Lorde, la voix royale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
D.R. ;
I Le Coupé Alfieri s’inspire de l’histoire de la marque centenaire. The Alfieri Coupé takes inspiration from the brand's 100-year history. Par Stirling Salvadori AUTOMOBILE/CAR Maserati il tridente est toujours à la pointe il tridente stillat the cutting edge Fondée en 1914 à Bologne, par un ingénieur et entrepreneur de génie, Alfieri Maserati, la Società Anonima Officine Alfieri Maserati place dès le départ la performance au cœur de son ADN. Avant guerre, le premier modèle à porter le nom de Maserati est le racer Tipo 26, qui, en grand rival des Bugatti, mène la danse en Grand Prix. La légende du Trident venait de naître. Son nom est inscrit au palmarès des plus grandes épreuves, telles que les 500 Miles d’Indianapolis (1939, 1940), la course de côte la plus célèbre au monde, le Pikes Peak (1946 et 1947), ou encore les 1000 Kilomètres du Nurburgring (1956)… Le grand Fangio remporta en 1957 sur une Maserati 250F son 5 e et dernier titre de champion du monde de F1. Ce sera l’apogée de la marque en compétition. On notera aussi que la seule femme à avoir couru en F1, l’Italienne Maria Teresa de Filippis, pilota des Maserati en compétition  : la 200S et la 250F (championnats F1 1958 et 59). une forMidable aventure industrielle Mais l’histoire de Maserati, ce n’est pas seulement des victoires en compétition, des records et des voi tu res félines aux courbes inimitables, comme la Quattroporte, la plus rapide berline de son temps (1963). la Mythique Marque italienne a bâti sa renoMMée sur un savant Mélange de luxe, de sportivité et d’exclusivité. en 2014, elle célè bre son centenaire. The myThic iTalian brand ThaT builT iTs fame on a clev er blend of luxury, sporTing performance and exclusiveness celebraTes iTs cenTenary This year. Performance was the keynote for the Società Anonima Officine Alfieri Maserati from the moment it was founded (in 1914, in Bologna) by entrepreneurial and engineering genius Alfieri Maserati. With its very first model, the Tipo 26 racer produced in 1926, Maserati battled its rival Bugatti for top place in Grand Prix racing. The legend of the trident was born. Maserati ranks among the winners of the greatest motor races including the megafamous Indianapolis 500 (1939, 1940), the Pikes Peak (1946 and 1947) and the Nürburgring 1000km (1956). In 1957, the great Fangio won his fifth and last F1 world champion title in a Maserati 250F. That was the peak of the brand's racing glory. Maria Teresa de Filippis, the only woman to have competed in F1 racing, drove Maseratis in competition  : the 200S and the 250F (1958 and'59 F1 championships). an epic indusTrial advenTure But the Maserati story is not only one of racing victories, speed records and cars with inimitable feline curves like the Quattroporte, the fastest saloon car of its day (1963), and the Ghibli (1966), still probably one of the greatest masterpieces of car design. It is also a terrific industrial saga of the kind Italy seems GrOuPe FLOIrAT 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Places and Spirit numéro 3 2014 Page 1Places and Spirit numéro 3 2014 Page 2-3Places and Spirit numéro 3 2014 Page 4-5Places and Spirit numéro 3 2014 Page 6-7Places and Spirit numéro 3 2014 Page 8-9Places and Spirit numéro 3 2014 Page 10-11Places and Spirit numéro 3 2014 Page 12-13Places and Spirit numéro 3 2014 Page 14-15Places and Spirit numéro 3 2014 Page 16-17Places and Spirit numéro 3 2014 Page 18-19Places and Spirit numéro 3 2014 Page 20-21Places and Spirit numéro 3 2014 Page 22-23Places and Spirit numéro 3 2014 Page 24-25Places and Spirit numéro 3 2014 Page 26-27Places and Spirit numéro 3 2014 Page 28-29Places and Spirit numéro 3 2014 Page 30-31Places and Spirit numéro 3 2014 Page 32-33Places and Spirit numéro 3 2014 Page 34-35Places and Spirit numéro 3 2014 Page 36-37Places and Spirit numéro 3 2014 Page 38-39Places and Spirit numéro 3 2014 Page 40-41Places and Spirit numéro 3 2014 Page 42-43Places and Spirit numéro 3 2014 Page 44-45Places and Spirit numéro 3 2014 Page 46-47Places and Spirit numéro 3 2014 Page 48-49Places and Spirit numéro 3 2014 Page 50-51Places and Spirit numéro 3 2014 Page 52-53Places and Spirit numéro 3 2014 Page 54-55Places and Spirit numéro 3 2014 Page 56-57Places and Spirit numéro 3 2014 Page 58-59Places and Spirit numéro 3 2014 Page 60-61Places and Spirit numéro 3 2014 Page 62-63Places and Spirit numéro 3 2014 Page 64-65Places and Spirit numéro 3 2014 Page 66-67Places and Spirit numéro 3 2014 Page 68-69Places and Spirit numéro 3 2014 Page 70-71Places and Spirit numéro 3 2014 Page 72-73Places and Spirit numéro 3 2014 Page 74-75Places and Spirit numéro 3 2014 Page 76-77Places and Spirit numéro 3 2014 Page 78-79Places and Spirit numéro 3 2014 Page 80-81Places and Spirit numéro 3 2014 Page 82-83Places and Spirit numéro 3 2014 Page 84-85Places and Spirit numéro 3 2014 Page 86-87Places and Spirit numéro 3 2014 Page 88-89Places and Spirit numéro 3 2014 Page 90-91Places and Spirit numéro 3 2014 Page 92-93Places and Spirit numéro 3 2014 Page 94-95Places and Spirit numéro 3 2014 Page 96-97Places and Spirit numéro 3 2014 Page 98-99Places and Spirit numéro 3 2014 Page 100