Places and Spirit n°2 2013
Places and Spirit n°2 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de 2013

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (230 x 230) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 10,5 Mo

  • Dans ce numéro : Adèle, la diva pop anglaise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
46 Présenté à la Biennale des Antiquaires, ce collier de haute joaillerie, entièrement recouvert de diamants, a attiré tous les regards. This haute joaillerie necklace, set with diamonds throughout, attracted everyone's attention at the Biennale des Antiquaires. Antonio Barrella/Studio Orizzonte La Serpenti, modèle vintage des années 70. Vintage Serpenti model from the 1970s. Antonio Barrella/Studio Orizzonte Une interprétation récente de la montre Serpenti Tubogas. A recent interpretation of the Serpenti Tubogas watch. Dans les années 60, le corps sinueux du serpent devient plus réaliste et les écailles bien dessinées. In the 1960s the snake's sinuous body became more realistic and the scales more clearly marked. Antonio Barrella/Studio Orizzonte
Par Julie de los Rios JOAILLERIE/JEWELLERY BULGARI SOUS LE SIGNE DU SERPENTI UNDER THE SIGN OF THE SNAKE POUR CÉLÉBRER L’ANNÉE DU SERPENT EN CHINE, LA MAISON ITALIENNE PRÉ- SENTE DES PIÈCES EXCLU- SIVES DE SA COLLECTION DE HAUTE JOAILLERIE SER - PENTI. UN PRÉTEXTE POUR CHINER DANS LES ARCHI - VES D’UNE LIGNE CULTE. TO CELEBRATE THE CHINESE YEAR OF THE SNAKE, ITAL- IAN JEWELLER BULGARI PRESENTS EXCLUSIVE ITEMS FROM ITS SERPENTI ELITE JEWELLERY LINE. A GOOD EXCUSE TO GO ROOTING THROUGH THE ARCHIVES OF THIS CULT COLLECTION. Le seul mot d’italien qu’Elizabeth ii connaisse est Bulgari », a dit Richard Burton de Liz Taylor. Et pour cause. Dès 1962, l’actrice se lie intimement avec le joaillier en arborant sur le plateau du tournage de Cléopâtre un bracelet-montre. Au poignet de la star, un serpent précieux en or jaune, diamants et émeraudes. Dès lors, le reptile, symbole de sagesse, d’éternité et de force, devient l’emblème de la maison italienne. Pourtant, la créature est apparue dès les années 40 dans les vitrines du joaillier romain. Le premier de cette longue lignée est réalisé dans le style « machine », dont le vocabulaire stylistique – écrous, boulons et pièces de moteur – incarne la croissance industrielle de l’époque. Les motifs « tuyaux à gaz » (Tubogas) sont alors très répandus dans la confection de bijoux, à New York, Paris et Rome. Au fil des années, le joaillier continue à fabriquer des bracelets serpents Tubogas quand tous les autres les ont déjà abandonnés. Richard Burton famously quipped that "The only Italian word Elizabeth knows is Bulgari". And not without reason  : Liz Taylor's close tie with the brand began in 1962, when she wore one of its jewellery timepieces on the set of Cleopatra  : round the star's wrist wound a snake of yellow gold, diamonds and emeralds. The serpent, symbol of wisdom, eternity and vigour, was Bulgari's emblem from then on, although snake jewellery had first appeared in the Italian jeweller's Roman shop back in the forties. The first in a long line of Bulgari snakes was in "machine" style, its stylistic vocabulary of nuts, bolts and engine parts embodying the industrial growth of the time. The Tubogas ("gas pipe") construction was widely used in jewellery at the time, from New York to Paris and Rome, but Bulgari continued to make its Tubogas snake bracelets long after other jewellers had abandoned the technique. 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Places and Spirit numéro 2 2013 Page 1Places and Spirit numéro 2 2013 Page 2-3Places and Spirit numéro 2 2013 Page 4-5Places and Spirit numéro 2 2013 Page 6-7Places and Spirit numéro 2 2013 Page 8-9Places and Spirit numéro 2 2013 Page 10-11Places and Spirit numéro 2 2013 Page 12-13Places and Spirit numéro 2 2013 Page 14-15Places and Spirit numéro 2 2013 Page 16-17Places and Spirit numéro 2 2013 Page 18-19Places and Spirit numéro 2 2013 Page 20-21Places and Spirit numéro 2 2013 Page 22-23Places and Spirit numéro 2 2013 Page 24-25Places and Spirit numéro 2 2013 Page 26-27Places and Spirit numéro 2 2013 Page 28-29Places and Spirit numéro 2 2013 Page 30-31Places and Spirit numéro 2 2013 Page 32-33Places and Spirit numéro 2 2013 Page 34-35Places and Spirit numéro 2 2013 Page 36-37Places and Spirit numéro 2 2013 Page 38-39Places and Spirit numéro 2 2013 Page 40-41Places and Spirit numéro 2 2013 Page 42-43Places and Spirit numéro 2 2013 Page 44-45Places and Spirit numéro 2 2013 Page 46-47Places and Spirit numéro 2 2013 Page 48-49Places and Spirit numéro 2 2013 Page 50-51Places and Spirit numéro 2 2013 Page 52-53Places and Spirit numéro 2 2013 Page 54-55Places and Spirit numéro 2 2013 Page 56-57Places and Spirit numéro 2 2013 Page 58-59Places and Spirit numéro 2 2013 Page 60-61Places and Spirit numéro 2 2013 Page 62-63Places and Spirit numéro 2 2013 Page 64-65Places and Spirit numéro 2 2013 Page 66-67Places and Spirit numéro 2 2013 Page 68-69Places and Spirit numéro 2 2013 Page 70-71Places and Spirit numéro 2 2013 Page 72-73Places and Spirit numéro 2 2013 Page 74-75Places and Spirit numéro 2 2013 Page 76-77Places and Spirit numéro 2 2013 Page 78-79Places and Spirit numéro 2 2013 Page 80-81Places and Spirit numéro 2 2013 Page 82-83Places and Spirit numéro 2 2013 Page 84-85Places and Spirit numéro 2 2013 Page 86-87Places and Spirit numéro 2 2013 Page 88-89Places and Spirit numéro 2 2013 Page 90-91Places and Spirit numéro 2 2013 Page 92-93Places and Spirit numéro 2 2013 Page 94-95Places and Spirit numéro 2 2013 Page 96-97Places and Spirit numéro 2 2013 Page 98-99Places and Spirit numéro 2 2013 Page 100-101Places and Spirit numéro 2 2013 Page 102-103Places and Spirit numéro 2 2013 Page 104