Pif n°256 21 jan 1974
Pif n°256 21 jan 1974
  • Prix facial : 3 F

  • Parution : n°256 de 21 jan 1974

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Les Éditions Vaillant

  • Format : (198 x 264) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 82,4 Mo

  • Dans ce numéro : le multiventouse, un gadget qui se colle partout.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
54 Braques Dans une descente vertigineuse, l'occupant d'une auto dit au chauffeur  : — Malheur, si vos freins lâchaient ! - Soyez tranquille, je n'en ai pas ! Chiat CHERIFA (Algérie). — Mon garçon, dit l'instituteur, ta rédaction est incompréhensible. Si plus tard tu n'arrives pas à te faire comprendre, personne ne voudra de toi et tout le monde te regardera. Tu m'as bien compris ? — Non, m'sieur. Dominique EMARD (Orléans). Dans un dépôt, une vieille locomotive est rangée à côté d'une locomotive élect/ique. Soudain, la première demande à la seconde  : — Dites-moi ma chère, comment êtes-vous arrivée à ne plus fumer ? Larbi BOUHEBTOUN (Algérie)./P oURQu LA BALEINE NE REMUE- T- ELLE PAS LA QUEUE QUAND ELLE VOIT SES AMIS ?/Un voyageur est tout seul dans son compartiment de première. Soudain la porte s'ouvre et un monsieur masqué surgit revolver au poing  : — La bourse ou la vie ! Le voyageur tout tremblant répond  : — Je... je n'ai pas un sou su... sur moi. Dans ce cas, pourquoi tremblestu ainsi ? — Parce que j'ai cru que c'était le contrôleur. Et je n'ai pas de billet non plus... Ludovic MARTEL (Montpellier). Les alles aRinlaux Vous êtes très calé sur les Fables de La Fontaine si vous réussissez à faire plus de trente titres de fables avec ces bêtes. Vous êtes encore très fort si vous en faites vingt... Essayez !. I.. cc
LNIUML 5A VoITv/PF EST oar'NBc.yFZ Lv/pl y Esr, vo/LA 1000 par MOALLIC et CRESPI L'HOMME A LA DECAPOTABLE Un individu vient de voler la sacoche d'un encaisseur et a pris la fuite en voiture. La victime téléphone aussitôt à Ludo. Ui1/E SACOCWE'VOYEZ YO05.N1ÉME,//1/5AECTEviP, NE rRA/NFRA/T FoviLL EZ PAR700T, Di) ffEST E PA 5 PA' ? i Ci ? JE NE 50/5 PA5 SORT/OF 1/4 MURN,E, Cli GRAM0 TYPE ? RF5 BRVN, AVEC ONE PRTiTE m0USrAChE. CINE YOfivRF 5PoeT DONT z E vvIERo MMENCE PAR 46,. ? A5 nE 000TE/t 5'A G/T nE OEOE-LA-BAGNoL E, J'Y V44,5 ! 1. L'encaisseur peut fournir à Ludo un signalement assez précis de son voleur et Ludo identifie immédiatement celui-ci. R/FW 4850LC.1/'/ENT ? iEN. LA SACOC E oar.4ṬRE Cli Z LO/2. Ludo se rend aussitôt chez Dédé ; celui-ci, de a 3. Avant de monter chez Dédé, Ludo fouille de fond en comble la voiture fenêtre, l'a vu venir mais ne s'est pas manifesté. de sport dont le coffre n'est pas fermé à clef. 4. La fouille à laquelle se livre Ludo, dans la chambre de Dédé, ne présente pas de difficulté, vu l'exiguïté de la pièce. A QUOI A DONC PENSE LUDO ? YO05 JE N'yMETre,4/5 PA5 IA VOYEZ 8/EN//V 40 FEU/$14/5 JE NE QdE CE VA/5 PAS TAOE R AÉT/PE N EST O 245 T - fiXE 0 - - 5. Les recherches ont été vaines et Dédé triomphe, mais Ludo vient de penser que l'innocence de celui-ci n'est pas encore prouvée. 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :