Pharmag n°9 oct/nov/déc 2006
Pharmag n°9 oct/nov/déc 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de oct/nov/déc 2006

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : OCP Répartition SAS

  • Format : (180 x 270) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 1 Mo

  • Dans ce numéro : pharmacie et droit, double cursus, double compétence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
dito Les études pharmaceutiques offrent déjà de nombreux débouchés professionnels. Mais à ce cursus longue distance, vous êtes de plus en plus d’étudiants à associer une formation complémentaire, vous permettant ainsi de diversifier vos orientations. À l’image de Caroline Lafoix, titulaire d’un doctorat de pharmacie mais aussi d’un DEA ›› de droit public, actuellement en charge de la définition des professions de santé au sein du ministère de la Santé. Ce profil juridicopharmaceutique particulièrement riche est Double cursus, double compétence à découvrir dans Trajectoires. La faculté de pharmacie de Nancy a également opté pour la double voie, en proposant au sein de l’ENSIC une formation pour devenir ingénieur des industries chimiques. C’est dans notre rubrique 100% Pharma. Pharmag 9 consacre également ses colonnes à deux sujets de santé publique : les maladies rares et la traçabilité des médicaments. Enfin, dans le but de vous apporter toujours plus de conseils et d’informations, la rédaction prépare le tout 1 er hors-série de Pharmag, dédié à l’installation. Un peu de patience, il paraîtra début 2007… Excellente rentrée à tous ! Le comité de rédaction Directeurs de la publication : Serge CARRIER et Jean-Louis GONFRIER. Rédacteur en chef : Guillaume FOLLIERO DE LUNA. Responsable de la publication : Sandrine HICEB. Comité de rédaction : Sylvette HUICHARD (Doyen faculté Dijon) ; Florent BONNOT (ANEPF) ; Fabien DESPAS (étudiant) ; Guillaume EYT, Christine FARRAN, Sophie PASQUIER, Agnès RAIBAUT, Corinne THUDEROZ (OCP Répartition). Crédit photos : couverture : Corbis ; intérieur : Adrian-Joubert/Phanie (p. 2), Garo/Phanie (p. 3), Voisin/Phanie (p. 3), Laurent Siffert/Kot & Kat (pp. 4, 5), Michel Labelle (pp. 6, 7), Getty Images (p. 11), Publicorp (p.12). Conception/Réalisation : - 6351 Dépôt légal : Octobre 2006. ISSN : 1766-5434. OCP Répartition SAS 2, rue Galien - 93587 Saint-Ouen Cedex. RCS Bobigny B 388 698 201. bref en Vaccin contre la gastro-entérite Déjà approuvé au Canada, aux États-Unis, en Australie et dans plusieurs pays de l’Union européenne, un vaccin oral qui aide à prévenir les gastro-entérites à rotavirus devrait bientôt être autorisé en France. Le rotavirus est la forme la plus fréquente de gastro-entérite chez les jeunes enfants ; il touche près de 95% des enfants au moins une fois avant l’âge de 5 ans. Sans parler des autres membres de la famille qui ont une chance sur deux d’être malades à leur tour… D’après une récente étude, le vaccin prévient à 98% les cas graves de cette affection. sommaire ACTU & ENJEUX p.4 ● Traçabilité des médicaments TRAJECTOIRES p.6 ● Pharmacie et droit public 100% PHARMA p.8 ● ENSIC-Nancy DÉCOUVERTES p.9 ● Les maladies rares et les médicaments orphelins COUP DE POUCE p.10 ● Sécurité sociale étudiante PERSPECTIVES p.12 ● Diplômes universitaires
Première baisse dans la vente de médicaments remboursables Le mois de juillet a confirmé la tendance du premier semestre pour la dépense (volume et prix) de médicaments remboursables en ville et à l’hôpital. Avec 1% de croissance seulement à cette date, le marché connaît une décélération historique. Cela s’explique notamment par diverses mesures portant sur les volumes de médicaments prescrits, les baisses de prix, les déremboursements et l’encouragement des génériques. @ www.leem.org Des cellules souches humaines sans destruction de l’embryon Pour la première fois, une équipe scientifique américaine a réussi, au mois d’août, à obtenir des cellules souches embryonnaires sans provoquer la mort des embryons utilisés. Après avoir prélevé une unique cellule sur des embryons humains de huit à dix cellules, l’équipe a produit deux lignées de cellules souches embryonnaires. Cultivées en laboratoire, les cellules souches donnent des lignées de cellules ayant le même patrimoine génétique que l’embryon d’origine et que l’on peut produire en quantité quasi illimitée. Non encore différenciées, les cellules souches embryonnaires sont capables d’évoluer pour remplacer n’importe quelle cellule humaine (cardiaque, nerveuse…), d’où les espoirs qu’elles suscitent. @ www.genethique.org 1,7 million c’est le nombre de bénéficiaires à fin 2005 de la CMU de base. @ www.uspo.fr Près d’1/4 des étudiants français doit renoncer aux soins En 2005, près d’un étudiant sur quatre a renoncé à des soins, notamment ophtalmologiques et dentaires, pour des raisons financières. L’enquête menée auprès de 9 200 personnes par La Mutuelle des étudiants révèle que le nombre d’étudiants sans complémentaire santé est en hausse : 13% en 2005 contre 7% en 2002. La raison principale évoquée par les sondés est son coût, 39% la jugeant trop chère. 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :