Pharmag n°4 jan/fév/mar 2005
Pharmag n°4 jan/fév/mar 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de jan/fév/mar 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : OCP Répartition SAS

  • Format : (180 x 270) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 1,2 Mo

  • Dans ce numéro : trajectoires, la police scientifique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
dito 90 jours en Quelques semaines après la Journée mondiale contre le sida qui s’est tenue le 1 er décembre dernier, Pharmag a voulu faire le point sur l’état de la maladie dans le monde et rappeler que la Fédération pharmaceutique internationale a considéré dès 1995 la lutte contre le VIH comme prioritaire… Sur ce sujet, ›› le rôle du pharmacien est là aussi essentiel ! Après les pharmaciens de Qualité, coup de projecteur sur un métier peu commun : pharmacien de la police scientifique ! Marie-Hélène Cherpin, La thèse d’exercice est l’étape incontournable Directrice du laboratoire de la police scientifique de Paris, nous explique en quoi consistent ses responsabilités. Attention, ce n’est pas du roman… Parce que les étudiants en pharmacie suivent de plus en plus une formation complémentaire en marketing, nous avons consacré notre 100% Pharma à cette discipline, témoignages à l’appui. Enfin, la rédaction de la thèse d’exercice est l’étape incontournable qui vient clôturer le parcours universitaire de nombreux pharmaciens. Pour vous aider à la réussir au mieux et finir votre cursus en beauté, Pharmag donne des conseils clés. Et en ce mois de janvier, toute l’équipe du magazine vous souhaite une excellente année 2005 ! qui vient clôturer le parcours universitaire Le comité de rédaction Directeurs de la publication : Daniel MERCIER et Jean-Louis GONFRIER. Rédacteur en chef : Guillaume FOLLIERO DE LUNA. Responsable de la publication : Sandrine DUBOIS-HICEB. Comité de rédaction : Sylvette HUICHARD (Doyen faculté Dijon) ; Yazid KAILALI (étudiant) ; Christine FARRAN, Corinne THUDEROZ (OCP Répartition). Crédit photos : couverture : Chiscano ; intérieur : P.Alix (p. 3 h), P.Voisin (pp. 3m, 8/9), P.Garo (p. 3 b), J. Chiscano (pp. 6/7), DR. Conception/Réalisation : Dépôt légal : Janvier 05. ISSN : 1766-5434. OCP Répartition SAS - 2, rue Galien - 93587 Saint-Ouen Cedex. RCS Bobigny B 388 698 201. bref À gagner : le guide OCP de l’installation. Dépêchez-vous ! En ce début d’année, l’OCP n’en a pas fini avec les cadeaux… Les 100 premiers abonnés qui en feront la demande par mail (pharmag@ocp.fr) recevront gratuitement par courrier le guide de l’installation. L’OCP a en effet édité un guide pratique organisé de façon chronologique, qui recense et développe toutes les étapes pour surmonter les embûches, gagner du temps et réussir sereinement son installation. Pour tous ceux qui ne sont pas encore abonnés à Pharmag mais souhaitent concourir, il vous suffit de remplir le coupon d’abonnement (page 12) en précisant votre participation à l’opération puis de le retourner à l’adresse indiquée. sommaire ACTU & ENJEUX p.4 ● Le sida toujours là... TRAJECTOIRES p.6 ● La police scientifique 100% PHARMA p.8 ● Vous avez dit marketing ? COUP DE POUCE p.10 ● Thèse : mode d’emploi INITIATIVES p.12
L’essor des biomédicaments Selon une étude récemment publiée par le Comité Biotechnologies du Leem (le syndicat des entreprises du médicament), les biomédicaments, qui sont conçus et produits à partir de matière vivante, représenteraient déjà 12% du marché mondial du médicament ! En 2003, 40% des nouveaux médicaments mis à la disposition des malades et plus du tiers de ceux en développement étaient d’origine biologique. Une tendance qui devrait continuer de s’accentuer dans les années à venir. Le chat bientôt hypoallergénique ! Si vous êtes allergiques aux félins de toutes sortes, cette information devrait vous faire plaisir. Une société américaine, spécialiste des technologies génétiques, a en effet découvert qu’il suffisait de supprimer dans le patrimoine génétique du chat la protéine Fel d 1, sécrétée par les glandes sébacées, pour le rendre hypoallergénique ! Les premiers chatons de ce type devraient voir le jour en 2007… Dormir pour perdre du poids Des experts en obésité de Columbia ont constaté que les personnes qui dormaient moins de quatre heures par nuit avaient un risque de grossir augmenté de 73% par rapport à celles qui dormaient entre sept et neuf heures... En effet, même si l’on brûle moins de calories lorsque l’on se repose, la privation de sommeil augmenterait, entre autres, le niveau de la ghréline, une hormone contribuant à ouvrir l’appétit. 100 millions d’euros contre les maladies rares Le gouvernement a présenté, en fin d’année, un plan national doté de 100 millions d’euros sur quatre ans pour améliorer le diagnostic, le traitement et la prise en charge des maladies rares. Les 7000 maladies rares actuellement recensées, dont près de 80% sont d’origine génétique, toucheraient plus de trois millions de personnes en France. Le plan prévoit notamment de constituer un réseau de centres hospitaliers, dits de référence, spécialisés dans une ou plusieurs de ces maladies. L’accent sera mis également sur la recherche. 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :