Pharmag n°3 nov/déc 2004
Pharmag n°3 nov/déc 2004
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de nov/déc 2004

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : OCP Répartition SAS

  • Format : (180 x 270) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 1,2 Mo

  • Dans ce numéro : la recherche, une passion.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
dito En ce début d’année universitaire et pour son troisième numéro, Pharmag s’est penché sur votre avenir car votre projet professionnel doit commencer à prendre forme sur les bancs des facultés. Pour en saisir les enjeux, nous avons rencontré Jean-François Roquet, un expert en ›› recrutement spécialiste de l’industrie pharmaceutique. Parmi les orientations possibles, Votre projet professionnel doit commencer à prendre forme la recherche en thèse est une voie peu plébiscitée par les étudiants, parce qu’elle est souvent semée d’embûches. Mais à en croire les principaux intéressés, qu’ils soient professeurs ou futurs chercheurs, cela en vaut la peine ! Après les pharmaciens de l’humanitaire, place à ceux de la Qualité ! Un domaine qui touche à tout et fait appel à des compétences aussi pointues que variées. Enfin, Pharmag vous propose de découvrir les résultats de l’étude sur la consommation française de médicaments en 2003, que l’Assurance Maladie a récemment dévoilés... Bonne lecture à tous ! sur les bancs des facultés sommaire Le comité de rédaction ACTU & ENJEUX p.4 ● Consommation de médicaments, les tendances de l’année 2003 Directeurs de la publication : Daniel MERCIER et Jean-Louis GONFRIER. Rédacteur en chef : Guillaume FOLLIERO DE LUNA. Responsable de la publication : Sandrine DUBOIS-HICEB. Comité de rédaction : Sylvette HUICHARD (Doyen faculté Dijon) ; Jean-Philippe FRANCILLON (étudiant) ; Christine FARRAN, Sara LANSAC, Corinne THUDEROZ (OCP Répartition). Crédit photos : couverture : Chiscano ; intérieur : Phanie/Voisin (pp. 10, 12 m), Alix-Meyer (p. 3 hd), Alix (p. 3 m), Joubert (p. 3 bd), Garo (pp. 4/5) ; Chiscano (pp. 6, 8) ; DR. Conception/Réalisation : Dépôt légal : novembre 04. ISSN : 1766-5434. OCP Répartition SAS - 2, rue Galien - 93587 Saint-Ouen Cedex. RCS Bobigny B 388 698 201. 90 jours en bref Les boissons « light » feraient grossir… Deux psychologues spécialistes de la nutrition et de l’obésité en Indiana viennent de démontrer que les édulcorants de synthèse contenus dans les boissons et autres produits « light » empêcheraient notre organisme d’évaluer correctement le nombre de calories absorbées… Incapables de contrôler la prise d’aliments sucrés, les adeptes du « light » finiraient ainsi par grossir davantage ! 68974 C’est le nombre de pharmaciens que compte la France, dont 27 817 titulaires d’officine. TRAJECTOIRES p.6 ● Des pharmaciens de Qualité 100% PHARMA p.8 ● La recherche : une passion COUP DE POUCE p.10 ● Construisez votre avenir INITIATIVES p.12
Une nouvelle fois, la science était en fête ! Du 11 au 17 octobre, s’est déroulée la 13 e édition de la Fête de la Science. Cet événement national ayant notamment pour thèmes cette année la recherche pour la santé et les biotechnologies, a rassemblé plus de 10000 acteurs du secteur scientifique. Tous s’étaient fixé comme objectifs de sensibiliser le grand public aux sciences et aux techniques, et de l’aider à mieux appréhender les enjeux éthiques et socio-économiques de la recherche. À cette occasion, des laboratoires, des universités ou encore des entreprises ont pu ouvrir leurs portes. Des souris marathoniennes Au moment où les JO d’Athènes s’achevaient et alors que les questions de dopage occupaient toujours les esprits, des chercheurs américains emmenés par le professeur Evans ont réussi à modifier génétiquement des souris pour les transformer en véritables marathoniennes, sans qu’aucun effet indésirable n’ait été détecté. Selon le professeur, cette découverte permettrait surtout d’affirmer que le tissu musculaire est plus adaptable qu’on ne le pensait. Nouvel espoir contre le paludisme Dans son numéro du 19 août, la revue scientifique britannique Nature relatait la découverte par une équipe internationale de chercheurs d’une nouvelle molécule antipaludisme, baptisée OZ 277 et actuellement en phase de test. Conçue à partir d’une herbe médicinale chinoise, capable d’être synthétisée à grande échelle et peu coûteuse, cette molécule constituerait une arme de taille pour enrayer une maladie qui touche près de 600 millions d’êtres humains dans le monde. Le clonage thérapeutique désormais autorisé en Angleterre L’autorité britannique d’embryologie et de fertilisation humaine (HFEA) s’est prononcée en août dernier en faveur du clonage d’embryons humains à des fins médicales, 1 re étape pour obtenir des lignées de cellules souches. Tous les embryons obtenus ne pourront être conservés au-delà de 14 jours. Précisons qu’au même moment en France, la loi de bioéthique a suspendu pour 5 ans l’interdiction de mener des recherches sur les embryons. Quant à l’importation de cellules souches, elle est désormais autorisée depuis fin septembre. Il s’agit là de permettre aux chercheurs français de travailler sur des embryons surnuméraires qui ne font plus l’objet de projets parentaux. 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :