Petit Jardin n°151 novembre 2019
Petit Jardin n°151 novembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°151 de novembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Grainesetplantes.com

  • Format : (190 x 272) mm

  • Nombre de pages : 17

  • Taille du fichier PDF : 1,3 Mo

  • Dans ce numéro : plantes grasses.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Manger des graines germées Par Julien Barras Tendance dans le monde de la gastronomie française, la consommation de graines germées est devenue courante pour de nombreuses personnes. Il est d'ailleurs désormais possible de faire germer ses propres graines à la maison avant de les consommer. Pourquoi manger des graines germées ? Bien qu'elles fassent beaucoup parler d'elles ces derniers mois, la consommation de graines germées n'est pas nouvelle. Dès l'Antiquité, certains peuples asiatiques et européens avaient déjà intégré les graines germées dans leur alimentation. Ces jeunes pousses de graines de végétaux sont avant tout appréciées pour leurs qualités nutritionnelles et leur richesse en magnésium, en vitamines, etc. Elles séduisent également par leur texture croquante et leur aspect décoratif dans une assiette. Comment obtenir ses propres graines germées ? Grâce au germoir, il est aujourd'hui possible de faire germer ses propres graines à domicile. Il suffit de laver les graines avant la germination et de les laisser pousser dans le germoir. Il existe une grande quantité de graines pouvant être germées, parmi lesquelles on retrouve des céréales (blé, avoine, maïs, etc.), des légumineuses (haricots, lentilles, etc.), des légumes (betterave, carotte, chou, persil, etc.) ou encore des oléagineuses (tournesol, sésame, etc.). Les autorités sanitaires françaises recommandent toutefois une extrême vigilance quant à la préparation de ses propres graines germées, en raison des risques d'une contamination par la bactérie E.Coli. Où trouver un germoir ? Faites l'acquisition d'un germoir pour vos graines en vous rendant sur le site www.tompress.com Petit jardin Novembre 2019 Graines-et-plantes.com page 9
Le légumier fruitier Pensez à conserver légumes et fruits de façon authentique et efficace ! Par Sophie Nuguet Le légumier fruitier est un meuble en bois destiné au stockage des fruits et des légumes  : pommes, poires, noix, châtaignes, courges, pommes de terre... Le légumier fruitier empêchera toute intrusion d’insectes ou même de petits rongeurs évitant ainsi toute détérioration ou grignotage intempestif. Règles d’entreposage - Lors de la conservation, il est important d’écarter suffisamment les fruits pour qu’ils ne se touchent pas car un fruit qui moisit contamine par contact tous ses voisins. D’où l’intérêt de tiroirs multiples. - Retirez du tiroir tous les fruits dès qu’ils présentent une tache suspecte. - N’entreposez jamais de kiwis avec les pommes et les poires  : elles mûriraient beaucoup trop vite. Où installer le légumier Utilisez le cellier, le garage ou même une pièce bien isolée, peu ou pas chauffée. Les caves sont trop humides et les greniers trop secs. Sans geler, il doit y régner une température aussi constante que possible, entre 8 et 14 °C. Aérer la pièce est indispensable. Il existe différentes formes de légumiers pour s’adapter à toute configuration de pièces. - Si vous avez une hauteur suffisante, le légumier vertical sera idéal car il est haut mais pas très large et permet donc de laisser de la place pour d’autres rangements. - Si vous n’avez pas beaucoup de hauteur, le légumier buffet sera une solution et vous permettra également d’entreposer des produits sur sa partie suppérieure. - Enfin, si vous êtes vraiment limité en place, pensez aux clayettes. Très pratiques, elles s’empilent les une sur les autres pour former un véritable petit légumier. Elles disposent en plus d’un écriteau en ardoise pour écrire le nom des produits stockés ou leurs origines. Très esthétique, le légumier trouve facilement sa place dans une pièce. Il existe donc une solution pour tous les budgets. Le légumier est un vrai investissement pour l’avenir puisqu’il permet de conserver en permanence des fruits frais et vigoureux. Où trouver un légumier ? Rendez-vous sur le site des produits malins pour éco-jardinier  : www.jardinetsaisons.fr Petit jardin Novembre 2019 Graines-et-plantes.com page 10



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :