Petit Jardin n°149 septembre 2019
Petit Jardin n°149 septembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°149 de septembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Grainesetplantes.com

  • Format : (190 x 272) mm

  • Nombre de pages : 17

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : un potager sans travail du sol.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Choisir le bon emplacement pour sa serre Par Iris Makoto Tous les jardiniers rêvent en secret d'avoir une serre pour y faire leurs semis, boutures ou tout simplement hiverner des plantes fragiles. Avant de vous lancer, voici quelques conseils pour trouver l'emplacement adéquat. Les paramètres importants Pour être optimisée, une serre doit être judicieusement placée. De nombreux éléments entrent donc en compte  : - Choisissez une zone bien dégagée assez éloignée des arbres et arbustes car leur présence pose plusieurs problèmes. D'une part, l'ombrage peut être trop important pour les plantes cultivées dans la serre qui auraient alors tendance à s'étioler. D'autre part, les racines des arbres risqueraient de déchausser les fondations de la serre, sans oublier que les essences résineuses peuvent provoquer des tâches très difficiles à ôter sur le vitrage. Autre souci en automne  : la chute des feuilles mortes qui vous occasionnera un travail supplémentaire pour dégager les vitres. - Choisissez un emplacement plat et bien abrité. Le soleil devra y être présent surtout en hiver. - Attention aux cuvettes où le froid est intense et la chaleur tout autant ! - Méfiez-vous aussi des zones très humides car l'hiver, elles demeurent assez inaccessibles sans bottes en plastiques et vous risqueriez en prime de voir pousser mousses et lichens sur les parois de votre serre, chose qui n'est jamais très agréable ! - Portez une attention toute particulière aux vents dominants car ils peuvent arracher les portes et casser le vitrage. Si votre jardin est situé en zone très venteuse, installez une haie brise-vent bien épaisse à quelques mètres de votre serre. Pour calculer la distance idéale et qu'elle ne se trouve pas dans la zone de turbulence, comptez une distance de quatre fois la hauteur de votre serre pour y planter votre haie. Placez toujours la serre perpendiculaire aux vents dominants afin que les ouvrants ne s'arrachent pas. - En cas de vents violents et fréquents en hiver, un chauffage d'appoint devra être prévu car la température peut alors chuter très vite en de telles conditions. Enfin, et ceci rejoint notre premier point, évitez la présence d'arbres au-dessus de votre serre dans une zone venteuse, les branches cassées risqueraient de réduire vos efforts à néant ! - L'orientation de la serre est aussi très importante car celle-ci doit pouvoir profiter d'un maximum de lumière vive sur une longue période. D'une manière générale, la surface la plus longue doit être orientée face au Sud, toujours en réfléchissant au problème du vent ce qui complique parfois le schéma ! Ainsi orientée, vous gagnerez de précieux degrés en hiver et pourrez effectuer des semis précoces vous permettant de vous avancer de près de deux mois par rapport à une culture en extérieur. Petit jardin Septembre 2019 Graines-et-plantes.com page 7
Papillon et charançon rouge du palmier Ravageur au jardin voici les traitements bio et naturel contre le papillon et le charançon rouge du palmier Par Sylvaine HÄNEL Ravageur au jardin En septembre  : protégez vos palmiers du papillon Paysandisia Archon et du charançon rouge ! Introduit accidentellement en France en 1997, le papillon ravageur du palmier Paysandisia Archon est visible en été uniquement. Période pendant laquelle il pond ses oeufs. Sa larve perfore les palmes, y creuse des trous et des galeries et provoque ainsi le dessèchement des palmes et la mort du palmier. Le charançon rouge (Rhynchophorus ferrugineus) est lui apparu en France en 2006. A la différence du Papillon, les signes les plus visibles des attaques n'apparaissent souvent qu'après le début de l’infestation. Une fois les dégâts constatés, il est presque trop tard. Ses larves dévorent le cœur du palmier qui, affaibli, meurt subitement ou chute sous l'effet du vent. Sa lutte préventive est alors devenue obligatoire par arrêté national. La solution ? Un traitement Bio à base de nématodes Sc (NémaPalmier). Les nématodes sont des vers microscopiques invisibles à l’œil nu qui parasitent et tuent les larves d'insectes. Une simple application lors d'un arrosage permet de les répandre. Il ne reste plus qu'à les laisser agir ! Ces nématodes éradiquent aussi bien le paysandisia Archon que le charançon rouge du palmier ! Disponibles chez Jardins Animés  : chez Jardin Animés  : fr.jardins-animes.com Calendrier de traitement Bio Vos salades sont dévorées par les limaces ou les racines de vos légumes sont attaquées ? Les pucerons étouffent vos plantes ou vos buis sont envahis de fils de soie ? Vos tomates sont tâchées ou vos pêchers affaiblis par la cloque ? Il existe une multitude de petits ravageurs au jardin qui peuvent faire des dégâts considérables sur vos plantes, légumes ou arbres. La solution ? Le calendrier de traitement Bio ! Pièges, prédateurs, nématodes ou phéromones  : tous les traitements proposés respectent la nature et sont inoffensifs pour les hommes et les animaux. Trouvez le bon traitement adapté à vos besoins grâce au calendrier. Simple et utile, il suffit de choisir le mois de traitement souhaité et affinez avec le lieu où les dégâts sont constatés (verger, jardin d'ornement, plante d'intérieur ou potager). Une liste de ravageur est présentée avec pour chacun une description des dégâts qu'il provoque et une proposition de traitement adaptée à la période sélectionnée. Petit jardin Septembre 2019 Graines-et-plantes.com page 8



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :