Petit Jardin n°148 jui/aoû 2019
Petit Jardin n°148 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°148 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Grainesetplantes.com

  • Format : (190 x 272) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'échninacée, une plante aux multiples bienfaits.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Binette Par Julien Barras Comme le dit si bien l'adage,'un binage vaut deux arrosages' ! Cette phrase résume toute l'importance de cet outil si utile, que chaque jardinier devrait posséder pour entretenir son jardin efficacement. Une binette, pour faire quoi ? Une binette trouve de nombreuses application au jardin ! Son manche en bois est prolongé par une tête métallique plate et rectangulaire. Elle est habituellement utilisée pour aérer la couche superficielle de la terre, pour ôter les mauvaises herbes, butter le pied des plantes ou creuser et reboucher les sillons. Des versions plus originales Si vous possédez déjà une binette classique, chose logique pour les jardiniers assidus, il existe de petites merveilles absolument étonnantes, comme la binette'Ninja'dont le fer ajouré est jumelé avec une griffe à deux dents pour une efficacité redoutable contre les mauvaises herbes. La binette à oignon est un petit outil à main idéal pour butter ou déterrer les oignons, les betteraves ou les navets, elle est indispensable pour travailler au plus près des légumes au potager. La binette hollandaise avec sa lame en acier tranchante sur les 3 bords permet quant à elle, de réaliser de belles bordures dans les pelouses ou de supprimer en un geste les herbes folles dans les allées ou les massifs. Où les trouver ? Botanique éditions distribue des centaines d'outils et accessoires de jardinage reconnus pour leur grande qualité depuis près de 20 ans. Vous y trouverez toutes les binettes citées ci-dessus et de nombreux autres outils et étiquettes botaniques. Petit jardin Juillet 2019 Graines-et-plantes.com page 11
Les physalis Par Jacques Fielas Les physalis sont des plantes très ornementales ! Les fruits orangés entourés d'un lampion sont aussi délicieux que fascinants en bouquets secs dans la maison ou en décoration de plats et de salades. Facile de culture, ils trouvent aussi bien leur place au potager qu'en massifs, mixed-border ou en pot sur un balcon ! Aussi beaux que bons Les physalis font partie de la famille des Solanacées comme la pomme de terre ou la tomate. Le genre Physalis compte 80 espèces dont Physalis alkekengi, Physalis pubescens'Goldie'(Cerise de terre) plus précoce et productif que le coqueret du Pérou (Physalis peruviana), ou encore Physalis franchetii (Lanterne chinoise) aux fruits orange vif. Autrement nommés'Amour en cage', les physalis offrent en été des fleurs blanches étoilées suivies en automne de fruits ronds de couleur crème à orange vif (selon les variétés) entourés d'un calice en forme de lampion très ornemental. Les fruits délicieusement sucrés et riches en vitamine C des variétés'Goldie'et'Peruviana'sont un régal et assurent une belle décoration à vos plats. Les tiges portant les fameux lampions trouvent une place de choix dans les bouquets secs hivernaux auxquels ils apportent de l'originalité et de la couleur. Conditions de culture Ces plantes vivaces ne sont pas difficiles quant à la nature du sol, pourvu qu'il soit bien drainé. Un sol pierreux et calcaire ne leur fait pas peur. Les physalis apprécient le plein soleil, mais la miombre aux heures les plus chaudes dans le Sud peut être tolérée aisément. Ils sont assez rustiques. Comment les semer ? - Semez de février à avril, sous abri, à 1 cm de profondeur dans un mélange'spécial semis'. - Gardez un espacement de 15 cmentre les graines. Tassez. - Maintenez humide. - Repiquez en place fin mai, lorsque tout risque de gel est écarté. Espacez les pieds de 35 cm en tous sens. - Pour une culture en pot, installez le physalis dans un mélange de terreau et de terre de jardin. N'oubliez pas de drainer le fond du pot. Entretien de la culture Arrosez les semaines qui suivent la plantation pour assurer une bonne reprise, puis régulièrement tout l'été durant. Un paillage du sol peut aider à réduire les opérations d'arrosage. Une fois bien installé, le physalis tolère très bien quelques épisodes de sécheresse. En pot, arrosez durant la belle saison car l'évaporation se fait plus vite. Comment récolter le physalis ? La récolte intervient entre 6 à 7 mois après le semis, souvent à partir de début septembre. Le fruit, sur les variétés cultivées pour leurs qualités gustatives doit être cueilli lorsqu'il se colore et qu'il se détache facilement du calice. Pour les variétés ornementales destinées aux bouquets secs, les tiges sont coupées puis séchées la tête en bas dans un local aéré avant d'être utilisées en bouquets ou compositions. Comment les consommer ? Vérifiez tout d'abord qu'il s'agisse bien d'une variété cultivée pour la consommation car toutes ne se valent pas au niveau gustatif. Le physalis est magnifique en décoration de plat avec son lampion, il peut aussi entrer dans la composition de salades de fruits, de tartes, de clafoutis et même de confitures ! Où en trouver ? Chez le grainetier bio "La ferme de Sainte Marthe"www.fermedesaintemarthe.com Petit jardin Juillet 2019 Graines-et-plantes.com page 12



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :