Petit Jardin n°142 janvier 2019
Petit Jardin n°142 janvier 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°142 de janvier 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Grainesetplantes.com

  • Format : (190 x 272) mm

  • Nombre de pages : 19

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : une floraison estivale de longue durée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Les boutures de racines en hiver Par Iris Makoto Dès que l'on touche aux racines de nos plantes, nous ressentons une certaine inquiétude, pourtant l'hiver est la période idéale pour les bouturer par cet organe souterrain. Les plantes sont concernées Les plantes vivaces présentant des racines charnues comme, la molène, la pivoine, l'aconit, le cœur de marie, le lupin, le pavot d'Orient, la gaillarde, l'anémone du Japon sont des sujets qui se prêtent bien à ce type de bouturage. Du côté des arbustes, ciblez ceux qui émettent des drageons comme, l'aralia, le lilas, le rhus, le céanothe, le cotinus, le sumac, le rosier rugueux, le Kerria japonica. Parmi les petits fruits rouges pensez au mûrier ou au framboisier qui se bouturent très bien de cette manière. La meilleure période Le bouturage de racines fonctionne très bien de septembre à avril hors période de gel. Matériel nécessaire  : - fourche bêche - sécateur (lames désinfectées au préalable) - gants - mélange léger de tourbe et sable de rivière - caissette ou pots individuels au choix Boutures surplantes herbacées vivaces et arbustes 1- Procédez sur sol légèrement humide, mais ressuyé et jamais détrempé pour faciliter l'opération. Avec une fourche bêche, soulevez délicatement les racines périphériques de la plante, en prenant soin de ne pas déterrer les autres pour ne pas les abîmer. 2- Repérez une racine saine et charnue du diamètre avoisinant celui d'un crayon. Coupez-la avec le sécateur. 3- Réduisez la racine en tronçons 6 cm de longueur environ. 4- Replacez la terre autour des racines du pied - mère et arrosez. Comment planter les boutures de racines ? Versez dans le contenant une couche de 4 à 5 cm d'un mélange « spécial semis » (en jardineries) ou composez-le vous-même avec une part de tourbe et une part de sable de rivière. Choisissez toujours une caissette ou un pot percé en son fond pour que l'eau ne stagne pas. Placez la bouture à l'horizontale sur le substrat. Recouvrez-la d'une couche de mélange de 2 cm. Si vous effectuez le bouturage en caissette, il est possible de mettre plusieurs racines côte à côte en les espaçant de 2 cm et en leur adjoignant une petite étiquette afin de reconnaître ensuite la plante à laquelle elle appartient. Tassez bien et arrosez. Installez vos boutures sous châssis hors gel, en pépinière ou dans une pièce lumineuse non chauffée. Après le bouturage de racines Maintenez le substrat légèrement humide et soyez très patients, de nouvelles tiges devraient apparaître en quelques mois. Transplantez alors chaque bouture en pot individuel et arrosez souvent. Si les plantes vous paraissent assez fortes vous pouvez les installez en pleine terre dès l'automne ou au printemps suivant pour les plantes les moins rustiques. Petit jardin Janv. 2019 Graines-et-plantes.com page 7
La faune du jardin Par Isabelle Poveda Parfois invisibles, souvent très présents, les animaux qui peuplent le jardin participent pleinement à l'équilibre général et à la bonne santé de cet écosystème. Certains d'entre-eux sont les alliés du jardinier  : découvrons ensemble les plus communs d'entre-eux. La mésange charbonnière Intérêts au jardin La mésange charbonnière n'est pas farouche et se laisse facilement observer. Elle égaye le jardin de son chant mélodieux et de sa présence sympathique. Elle présente un régime alimentaire très diversifié et débarrasse le jardin de nombreux insectes, de larves et de chenilles en tous genres. Petit bémol, elle peut s'attaquer aux fruits mûrs après la période de reproduction mais ne commet pas de gros dégâts au verger. Comment l'attirer au jardin ? Offrez à la mésange charbonnière un point d'eau et plantez des conifères et des chênes. Installez des nichoirs et proposez-lui des graines de tournesol en hiver lorsqu'il neige et que la nourriture se fait rare. Plantez des haies diversifiées avec arbustes produisant des baies. La mineuse du poireau Dégâts causés au jardin La mineuse pond ses œufs sur les plantes de la famille des Alliacées. La larve creuse des galeries visibles sur les feuilles qui sont alors marquées et déformées. Les pupes descendent jusque dans le fût des poireaux et rendent le légume inconsommable. Comment l'éloigner au jardin ? Pratiquez la rotation des culture car les pupes peuvent hiverner dans le sol. Brûlez les plantes atteintes sans les ajouter au compost. Posez des pièges de glu jaune pendant les périodes de vol et mettez en place un filet anti-insectes dès la plantation en le gardant bien éloigné du feuillage car sinon la mouche pourrait pondre au travers ! Petit jardin Janv. 2019 Graines-et-plantes.com page 8



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :