Petit Jardin n°141 décembre 2018
Petit Jardin n°141 décembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°141 de décembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Grainesetplantes.com

  • Format : (190 x 272) mm

  • Nombre de pages : 18

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : le chou romanesco.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Une bordure bien dessinée et toujours nette Par Iris Makoto Les bordures participent à la structure du décor dans un jardin. Le long d'un allée pavée, la bordure est facile à entretenir mais au bord d'une pelouse, la limite devient souvent floue avec la pousse des végétaux de part et d'autre. La pelouse est composée par nature de graminées aux racines traçantes qui s'étendent au fil du temps, surtout durant la belle saison. L'hiver est la période idéale pour redonner de l'allure aux bordures non seulement dans un but esthétique mais aussi pour éviter la concurrence qu'occasionne cette progression aux pieds de vos végétaux d'ornement ou de vos arbres fruitiers. Si vous réalisez l'opération qui va suivre deux fois par an, en hiver et en fin de printemps par exemple, vous obtiendrez des bordures toujours nettes. Les outils adéquats Pour redessiner une bordure rien de tel qu'un dresse-bordure. Cet outil très pratique est composé d'un manche dont l'extrémité tranchante est terminée par un fer en demi-lune avec un petit rebord servant à poser le pied pour enfoncer le fer dans le sol sans trop d'effort. Si vous ne possédez pas cet outil, aiguisez le tranchant d'une bêche pleine pour réaliser vos travaux simplement. Pour les très grandes surfaces, il existe des lames spécifiques qui se fixent sur les tondeuses thermiques ou auto-portées. Le travail est alors moins fastidieux. Comment procéder ? Attendez toujours que la terre soit ressuyée pour réaliser ce travail car en terre lourde et engorgée, la difficulté de la tache sera multipliée. Si votre bordure est rectiligne, redessinez-la en tendant un cordeau qui vous guidera dans votre progression. Procédez par zones et déplacez le cordeau au fur et à mesure car au delà de 20 m linéaires, il devient difficile de maintenir la ligne bien droite. Enfoncez le fer de l'outil sur 30 cm de profondeur le long du cordeau. Veillez à garder un espace d'au moins 20 cm avec les plantes de massifs ou les arbustes, vous pourrez ainsi passer la tondeuse sans les malmener. Secouez les mottes retirées en prenant soin de ne laisser aucun bout de racine dans la terre, car il aura tôt fait de reprendre ! Vérifiez que les graminées n'aient pas envoyé leurs racines traçantes au niveau des arbustes ou des touffes de plantes vivaces. Arrachez toutes les herbes sauvages au passage, munissez-vous d'une gouge à asperge pour retirer les racines pivotantes (pissenlit, carotte sauvage...). Placez tous vos déchets végétaux au tas de compost après les avoir laissé sécher au soleil au moins 48h. Ils auront moins tendance à reprendre ainsi traités ! Ratissez le sol pour le niveler. Admirez le résultat ! Petit jardin Décembre 2018 Graines-et-plantes.com page 7
La faune du jardin Par Isabelle Poveda Parfois invisibles, souvent très présents, les animaux qui peuplent le jardin participent pleinement à l'équilibre général et à la bonne santé de cet écosystème. Certains d'entre-eux sont les alliés du jardinier  : découvrons ensemble les plus communs d'entre-eux. La cigogne Intérêts au jardin La cigogne débarrasse le jardin de nombreux parasites. Parmi eux les escargots, les limaces, les serpents, les vers et larves de toutes sortes et quelques petits mammifères. Bel oiseau, remarquable et devenant de plus en plus rare, la cigogne est très intéressante à observer. Comment l'attirer au jardin ? Menacée par la perte de son habitat, un plan d'eau (sans poissons car elle risque de les prélever) sera un plus incontestable dans un jardin. Offrez-lui de grands arbres, un pylône ou tout objet stable placé très haut pour qu'elle y installe son nid. Elle y reviendra alors de nombreuses années. Le papillon citron Intérêts au jardin L'intérêt de ce papillon est plutôt esthétique puisqu'il illumine le jardin de sa teinte éclatante. Se gavant de nectar durant le printemps, il participe à la pollinisation des cultures notamment au potager ou au verger. Comment l'attirer au jardin ? Le citron vit sur les végétaux de la famille des Rhamnacées comme les nerpruns, et la bourdaine où la femelle vient déposer ses œufs ; Plantez-en si vous voulez accueillir ce beau papillon ! Un point d'eau et des zones fraîches sont toujours les bienvenues pour lui. Ne traitez pas le jardin avec des produits phytosanitaires chimiques pour le préserver. Petit jardin Décembre 2018 Graines-et-plantes.com page 8



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :