Petit Jardin n°131 janvier 2018
Petit Jardin n°131 janvier 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°131 de janvier 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Grainesetplantes.com

  • Format : (190 x 272) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 1,3 Mo

  • Dans ce numéro : le Ficaire, une plante qui illumine l'ombre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
La faune du jardin Par Isabelle Poveda Parfois invisibles, souvent très présents, les animaux qui peuplent le jardin participent pleinement à l'équilibre général et à la bonne santé de cet écosystème. Certains d'entre-eux sont les alliés du jardinier  : découvrons ensemble les plus communs d'entre-eux. PAWEL - Fotoli L'esturgeon Intérêts au jardin  : très ornemental, l'esturgeon est actif tout au long de l'année dans le bassin. Il tolère bien la présence d'autres poissons comme les carpes koï et balaie le fond du bassin permettant ainsi son nettoyage. Peu craintif, il remonte souvent à la surface pour saluer son nourrisseur à la grande joie des enfants. Comment l'attirer jardin ?  : ce poisson, à très fort développement, ne peut pas être installé dans n'importe quel bassin. Si vous avez la chance de posséder une mare ou un bassin dont la profondeur dépasse 80 cm et la surface 25 m², alors vous pouvez l'accueillir chez vous. L'étourneau sansonnet Désagréments au jardin  : grégaire, cet oiseau ne se déplace qu'en groupe. Certes, il débarrasse le jardin d'invertébrés en tous genres, cependant il fait aussi un carnage au verger se nourrissant de tous les fruits à sa portée. Il peut aussi être très pénible à cause de ses cris aigus et des fientes que les groupes produisent en grand nombre. Comment l'éloigner du jardin ?  : placez des effaroucheurs dans les arbres et chassez toute colonie dès son installation car une fois installés, les étourneaux resteront au moins quelques mois durant. Bouchez toutes les cavités dans les vieux murs ou sous les toitures car elles lui offrent un lieu de nidification de choix. Petit jardin Janv. 2018 Graines-et-plantes.com page 6
Le chou-fleur Romanesco Par Jacques Fielas Très originale et graphique, cette variété de chou produit une inflorescence géométrique aussi décorative que délicieuse. Découvrons cette plante au charme fou ! Un chou répondant au nombre d'or Brassica oleracea var. Botrytis, plus connu sous le nom de'Chou Romanesco'est une plante potagère issue de la famille des Brassicacées. Il s'agit d'un variété ancienne, originaire de la ville de Rome d'où elle a tiré son nom. Elle n'est cependant apparue sur les étals que dans les années 90, fascinant les consommateurs étonnés par la forme géométrique des ses inflorescence pyramidales vert pomme dont les spirales correspondent au nombre d'or de la suite de Fibonacci. Une petite merveille du monde végétal à la portée de vos potagers ! Riche en vitamines et sels minéraux, il est délicieux aussi bien cru que cuit. Quand le semer ? Semez les graines de mars à juin en caissette, sous abri, puis repiquez-les en pleine terre six semaines plus tard ou lorsque les plants présentent 4 vraies feuilles. Comment planter le chou ? Le chou romanesco apprécie les sols très riches, profonds, humifères et frais. Choisissez un emplacement bien ensoleillé pour le planter. - Préparez la terre au préalable en incorporant du fumier bien décomposé et du compost. - Creusez un trou dans le sol préalablement préparé et plantez la motte jusqu'au niveau du collet. - Tassez bien autour du collet. Espacez les plants de 80 cm en tous sens. - Arrosez copieusement. Quand le récolter ? Le chou romanesco peut être récolté dès que des inflorescences sont bien formées c'est-à-dire d'août à décembre selon la période de semis. Comment cuisiner le chou romanesco ? Ce chou peut être utilisé pour agrémenter des salades, dans ce cas il sera consommé cru juste après la cueillette pour profiter de toutes les vitamines et minéraux qu'il peut offrir. Cuit, il est délicieux à la vapeur qui lui conserve son petit goût sucré et très fin, mais il peut aussi entrer dans la composition de gratins, de poêlées de légumes ou être réduit en purée. Où en trouver ? Chez le grainetier bio "La ferme de Sainte Marthe"www.fermedesaintemarthe.com Petit jardin Janv. 2018 Graines-et-plantes.com page 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :