Petit Jardin n°123 avril 2017
Petit Jardin n°123 avril 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°123 de avril 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Grainesetplantes.com

  • Format : (190 x 272) mm

  • Nombre de pages : 18

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : corête du Japon, de l'or au jardin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Corête du Japon Par Iris Makoto 1 m à 3 m 1,5 m à 3 m avril/mai soleil, mi-ombre -20°C Comment me mettre en scène au jardin ? Plantez-moi dans les haies composées en compagnie d'autres arbustes à floraisons printanières comme le seringat ou le lilas. Dans les massifs, mes variétés au feuillage panaché apportent de la luminosité. Pensez -y ! Mon cultivar'Argenteo-Maginata'de port compact et ne dépassant pas 1 men tous sens pourra être envisagé en pot sur une terrasse ou un balcon qu'il agrémentera de son feuillage vert tendre bordé d'argent. Corête qui es-tu ? Je suis un arbuste vivace au port étalé et au feuillage caduque. Je fais partie de la vaste famille des Rosacées. Je suis originaire des forêts clairsemées de Chine puis je me suis naturalisé au Japon. Mon feuillage joliment découpé, vert franc, se pare dès le printemps de petites fleurs en coupes jaune d'or. Ma variété'Pleniflora'présente des fleurs très doubles, alors que'Picta'illumine le jardin durant de long mois grâce à son feuillage gris/vert marginé de blanc. Arbuste idéal pour les débutants, je suis facile de culture, rustique et très résistant, aussi bien à la pollution qu'aux diverses maladies, c'est pourquoi vous pouvez m'envisager dans la majorité des jardins. Petit jardin Avril 2017 Graines-et-plantes.com page 4 Comment m'entretenir ? Arrosez moi régulièrement les premières années suivant ma plantation surtout en été pour faciliter ma reprise. Ensuite je me contenterai de ce que la nature m'offrira, sauf en cas de sécheresse prolongée où il faudra alors m'arroser. Eclaircissez ma ramure après la floraison pour dégager mon centre et laisser pénétrer l'air et la lumière. Cela m'évitera de prendre un port trop fouillis. Lors de ces gestes de taille, pensez à conserver quelques tiges pour en faire des boutures ! Comment me planter ? Plantez-moi au printemps ou en automne, en plein soleil ou à la mi-ombre dans un sol bien drainé, fertile même légèrement calcaire. Creusez un trou deux fois égal à la taille de ma motte, si votre sol est trop lourd ou argileux, ajoutez des graviers au fond du trou de plantation pour que mes racines ne baignent pas constamment dans l'humidité. Couvrez ce lit de gravier de bonne terre de jardin mélangée de compost et corne broyée. Rebouchez le trou, tassez bien autour de mon pied, formez une cuvette et arrosez.
Fiche technique Comment tailler un rosier grimpant ? Par Iris Makoto Certains rosiers grimpants prennent une belle ampleur avec le temps. Présentant parfois un port un peu fouillis, ils nécessitent une taille annuelle pour fleurir toujours plus abondamment. Quand tailler ? Il existe deux types de rosiers grimpants  : les rosiers remontants qui fleurissent plusieurs fois dans l'année et les non remontants qui ne fleurissent qu'une fois, généralement au printemps mais de manière très vigoureuse. Les premiers seront taillés à la fin de l'hiver, quant aux seconds, ils le seront juste après la floraison. Comment tailler un rosier grimpant ? Munissez-vous de gants spécifiques et de vêtements épais pour ne pas vous blesser avec les épines. Si le rosier part dans les hauteurs, prévoyez une échelle ou un escabeau dont la base sera posée bien à plat sur le sol pour plus de sécurité. Passez les lames de vos outils (sécateur, ébrancheur, scie...) à l'alcool à brûler entre chaque rosier pour éviter la propagation de maladies. - Commencez par supprimer toutes les branches mortes ou malades. Si elles sont très longues, coupez-les en tronçons d'une trentaine de centimètres en partant de leurs extrémités pour faciliter l'opération. - Taillez les sauvageons à leurs bases, s'il y en a. Ces pousses apparaissent en dessous du point de greffe et risquent d'affaiblir votre rosier en agissant comme tire-sève. Accèder 3L1 site racffle fr racyne e I - Repérez les branches charpentières et vérifiez leur état sanitaire. Si l'une d'entre-elle est malade ou morte, taillez-la à la base. Coupez tout d'abord les extrémités avec le sécateur ou l'ébrancheur et n'hésitez pas à employer une scie pour la base de chaque tige si elle présente un fort diamètre. - Passez ensuite aux branches secondaires, celles qui porteront les roses. Raccourcissez-les à un œil (bourgeon dormant) par rapport aux charpentières. La taille doit être franche, en biseau, à environ un demi-centimètre au dessus du bourgeon. - Si vous le désirez, vous pouvez conserver 1/3 des branches secondaires et ne tailler que 40 cm de leurs extrémités pour garder de la hauteur à votre rosier. Comment palisser un rosier grimpant pour obtenir plus de fleurs ? Choisissez du raphia naturel ou des liens gainés pour ne pas blesser les tiges. Le support devra être bien fixé (pergolas, treillage, fil de fer...) afin ne ne pas être arraché dès le premier coup de vent ou sous le poids du rosier lors de sa floraison. Arquez les branches vers le bas afin que la sève y soit conduite. Tel est le secret d'une floraison opulente sur un rosier grimpant ! Vente en Ligne végétaux d'extérieurs et plantes d'intérieurs 111141> sur racynefr Petit jardin Avril 2017 Graines-et-plantes.com page 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :