Petit Jardin n°119 décembre 2016
Petit Jardin n°119 décembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°119 de décembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Grainesetplantes.com

  • Format : (190 x 278) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,3 Mo

  • Dans ce numéro : Bruyère, elle se plaît en rocailles ensoleillées, en bordure d'allée ou sur un talus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Réaliser un kokédama ? Par Iris Makoto Esthétique à souhait et amusant à réaliser en famille, le kokédama constitue un objet de décoration très original à placer bien en vue à la maison. Nous venant du Japon cet art floral délicat mérite d'être mieux connu. Qu'est-ce qu'un kokédama ? Le mot'Kokédama'caractérise un art floral japonais récent puisqu'il a vu son apparition dans les années 90. Dans son pays d'origine, cet art est très populaire puisque des boutiques entières y sont consacrées. Un kokédama est une sorte de sculpture végétale formée d'une boule de substrat couverte de mousse dans laquelle une plante va être installée afin de pousser. Choix des plantes Choisissez une plante ne craignant pas une humidité résiduelle au niveau des racines, oubliez donc les cactus, les plantes méditerranéennes et autres beautés appréciant les sols très drainés et secs. Les petites fougères, les asparagus, les lierres, les petits anthuriums ou maranthas feront parfaitement l'affaire. Comment réaliser un kokédama ? Avec un peu de savoir-faire, il est aisé de faire soi -même un kokédama. Lancez-vous ! Matériel  : - Akadama - Ketoh (argile noire) - Terreau de qualité - Mousse naturelle - Fil de nylon L'akadama et le kétoh sont disponible dans les boutiques spécialisées dans les bonsaïs. 1 - Mélangez l'argile préalablement réhydratée à de l'akédama et pétrissez le tout. 2 - Étalez la pâte ainsi obtenue pour former un grand rectangle d'au moins 3 cm d'épaisseur. 3 - Bien humidifier une ou deux grosses poignées de terreau et formez une boule avec vos mains autour des racines de la plante employée pour le kokédama. 4 - Placez cette boule au centre du rectangle d'argile et englobez-la. Travaillez l'argile avec vos doigts afin de former une boule bien lisse autour du terreau et des racines de la plante. 5 - Une fois la bonne taille de boule atteinte, entourez-la de mousse que vous maintiendrez à l'aide de fil de nylon. 6 - Taillez ensuite la mousse avec une paire de petits ciseaux afin de donner un aspect bien sphérique à votre œuvre. Comment entretenir un kokédama ? L'arrosage se fait une fois par semaine en laissant la boule s'imbiber d'eau pendant 1 heure environ. Une taille de la mousse peut être nécessaire pour garder son aspect sphérique. Vente en Ligne végétaux d'extérieurs et plantes d'intérieur ; In> sur raGyne.fr Petit jardin Décembre 2016 Graines-et-plantes.com page 6
La faune La faune du jardin Par Isabelle Poveda Parfois invisibles, souvent très présents, les animaux qui peuplent le jardin participent pleinement à l'équilibre général et à la bonne santé de cet écosystème. Certains d'entre-eux sont les alliés du jardinier  : découvrons ensemble les plus communs d'entre-eux. Le triton palmé Utilité au jardin  : le triton palmé se plaît dans les mares ou les bassins au jardin. Il se nourrit d'invertébrés dont de nombreux insectes, mais aussi de larves de moustiques, ce qui en fait un allié du jardinier. Il apprécie aussi le zooplancton et les petits crustacés. Il a son importance dans la chaîne alimentaire puisqu'il constitue un met de choix pour d'autres habitants du basin. Comment l'attirer au jardin ? Le triton palmé apprécie les bassins où la végétation est dense, installez diverses plantes aquatiques ou semi-aquatiques pour qu'il puisse s'y cacher. En hiver, il sort de l'eau pour se cacher sous les tas de feuilles ou les branchages. Ménagez ce type d'habitat non loin de votre point d'eau. Enfin, évitez les produits phytosanitaires chimiques pour préserver ce petit animal. Le muscardin Utilité au jardin Le muscardin a une alimentation variée qui suit le fil des saisons. Il se nourrit de baies, de graines mais aussi de nombreux insectes. Ce petit rongeur ne peut pas être considéré comme un auxiliaire majeur du jardinier mais, comme tous les animaux, il participe activement à la vie du jardin. Cette espèce est devenue assez rare, il est donc important de la protéger. Comment l'attirer au jardin ? Le muscardin aime se cacher dans les ronciers, il dore les noisettes et les glands, n'hésitez pas à planter des noisetiers et des chênes pour l'attirer ! Laissez quelques tas de feuilles mortes en automne car le muscardin y fera son nid pour hiberner durant toute la saison froide. Petit jardin Décembre 2016 Graines-et-plantes.com page 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :