Performances n°9 sep/oct/nov 2007
Performances n°9 sep/oct/nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de sep/oct/nov 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Société Générale

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Warrants, les 5 règles d'or pour bien choisir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
GOLD* FINANCE LYXORGBS l’Or en Bourse, tout simplement Accessible et transparent, LyxOR GBS suit pas à pas l’évolution du métal jaune. Un moyen sûr et économique de diversifier votre portefeuille simplement sur un actif unique : l’Or. Cotation en continu Commission annuelle : 0,40% Frais habituels de votre intermédiaire financier Liquidité garantie par Société Générale Fiscalité d’une valeur mobilière Mnémo GBS Isin GB00B00FHZ82 www.lyxorgbs.fr 0810 86 87 88 (coût d’un appel local) Nous recommandons à tous les investisseurs potentiels de bien étudier le prospectus et de se faire conseiller par des personnes indépendantes avant d’acheter LyxOR Gold Bullion Securities. La Société Générale et Lyxor Asset Management ne peuvent être tenus responsables des conséquences fi nancières ou de quelque autre nature que ce soit résultant de la souscription ou de l’acquisition de ce produit. Les investisseurs devront procéder à leur propre analyse des risques et devront, si nécessaire, consulter préalablement leurs propres conseils juridiques, fi nanciers, fi scaux, comptables ou tout autre professionnel. En particulier, lors de la souscription, de l’achat ou de la détention des titres décrits dans ce document, vous devez être conscients d’encourir en certaines circonstances le risque de recevoir une valeur de remboursement inférieure à celle de la valeur d’acquisition. Le prospectus est téléchargeable sur le site www.lyxorgbs.fr * Or Réalisation : NSL Studio | www.nslstudio.com - 070110
analyse I Secteur Télécoms, la dynamique des challengers Alors que ses opérateurs historiques doivent faire face à la concurrence de nouveaux entrants, le secteur des télécoms est aujourd’hui en pleine mutation. Qui sortira vainqueur des récentes évolutions technologiques ? Sur qui faut-il miser en Bourse ? Tour d’horizon des grands acteurs de ce marché. Encensé au début de la décennie à la faveur des espoirs suscités par la « Nouvelle économie », victime d’une véritable descente aux enfers dans les années qui ont suivi, le secteur des télécommunications a aujourd’hui retrouvé les faveurs des investisseurs. Pour l’aspect défensif de l’opérateur historique France Télécom ou pour la dynamique de challengers comme Iliad, maison mère de free, et Neuf Cegetel, très récent poids lourd du secteur. Nous faisons le point complet sur ces valeurs, alors que les turbulences du marché ont freiné bon nombre d’initiatives en Bourse. France Télécom, cherche croissance désespérément Opérateur historique, donc de premier plan (la valeur se classe au 7e rang des plus grosses capitalisations françaises, à plus de 57 milliards d’euros), France Télécom connaît pourtant la panne sèche, ou presque. Si le premier semestre est ressorti un peu meilleur que prévu, la croissance du chiffre d’affaires est pour autant restée limitée à 2,1% (et même 1,9% en données comparables). Et seule une relative bonne performance en France (+1% dans les services de communication personnels et résidentiels) a permis de maintenir la marge brute à des niveaux proches de ceux de l’année précédente (36,3% contre 36,5%), pour un résultat d’exploitation en amélioration d’un peu plus de 6%. Les efforts en matière de désendettement se poursuivent (-5 milliards) mais la dette continue de culminer à plus de 42 milliards d’euros, soit plus de deux fois les fonds propres. Aujourd’hui, face à ses divers challengers, notamment dans la téléphonie mobile (SFR, Bouygues Télécom) ou dans l’Internet (free, Neuf Cegetel), l’opérateur doit montrer sa Flash Bourse ! Pour élaborer vos scénarii de marché, retrouvez chaque jour le Zoom Valeur, une valeur passée au crible par la rédaction d’Investir.fr et les analystes techniques de DayByDay. Par Denis Lantoine, Rédacteur en Chef, Investir.fr avec François Monnier capacité de résistance, en vue de contenir l’effritement naturel de ses parts de marché, et trouver en parallèle des relais de croissance. L’annonce du choix d’Orange comme probable partenaire d’Apple pour la commercialisation de l’iPhone en France, a d’ailleurs été bien perçue par le marché. Véritable « paquebot » en Bourse, France Télécom dispose en tout cas d’un atout. Avec un rendement de plus de 5% assuré sur la base d’un maintien de ce service cette année, France Télécom est un excellent vecteur pour traverser les turbulences des marchés. La récente résistance du titre est en est la meilleure preuve. Iliad, le pionnier de la technologie Free, ou plutôt Iliad, sa maison mère cotée en Bourse, est une vraie « success story ». En décembre 2002, c’est en effet elle qui lance la Freebox : les concurrents suivront avec leur propre produit « box ». Iliad, c’est aussi une offensive commerciale, avec un prix de 29,99 euros, également lancé en 2002, qui continue de faire aujourd’hui référence. Un an plus tard, la société lance les premiers services triple play, avec une offre couplée d’accès à internet, de télévision et de téléphonie fixe. Tous suivront la voie tracée par Free au cours de ces dernières années, qui peut se » > Performances Mag 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :