Performances n°30 jan/fév/mar 2013
Performances n°30 jan/fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de jan/fév/mar 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Société Générale

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,1 Mo

  • Dans ce numéro : vers une revalorisation des actions européennes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
NOTRE STRATÉGIE POUR GAGNER AVEC LES ETF EN 2013 À la surprise générale, toutes les classes d’actifs ont tiré leur épingle du jeu en 2012. L’année qui démarre donnera lieu à des arbitrages majeurs, probablement en faveur des actions. Voici les ETF que nous conseillons pour surperformer les marchés. Bruno Kus Rédacteur en chef, La lettre de la Bourse (groupe Express-Roularta) Il était difficile de perdre de l’argent sur les marchés en 2012. Toutes les classes d’actifs ont en effet obtenu des performances positives à l’exception de quelques Matières Premières comme le pétrole ou le nickel. Les emprunts émis par les Etats ou les entreprises ont rencontré un vif succès, tandis que les actions se sont affranchies de la conjoncture et des déboires de la Zone euro pour reprendre de l’altitude. Une telle harmonie semble difficile à reproduire cette année, notamment parce que les rendements des emprunts d’Etats, exceptés ceux de l’Italie et de l’Espagne, ont plus de chance de remonter que de baisser. En outre, la disparition du risque systémique en Zone euro et les signaux de reprises observés aux Etats-Unis ou dans certains pays émergents devraient se traduire par un regain d’appétit pour les actifs plus risqués, comme les actions. Surpondération des actions En dépit d’un parcours bien meilleur que prévu en 2012, les actions disposent encore d’un potentiel de revalorisation. C’est notamment le cas en Europe où les niveaux de cours restent attractifs et où la diminution de la prime de risque devrait avoir un impact positif plus important ALLOCATION ETF que les impacts négatifs de la dégradation de la conjoncture et de la faible croissance des résultats des entreprises. Nous recommandons par conséquent le Lyxor ETF Euro Stoxx 50 (MSE) pour jouer les valeurs européennes, mais aussi le Lyxor ETF DAX (DAX) pour rester exposé aux valeurs allemandes qui se sont encore distinguées en 2012 avec une hausse de plus de 20%, ainsi que le Lyxor ETF CAC 40 (CAC) pour jouer les grandes valeurs françaises. Aux Etats- Unis, les valorisations sont beaucoup plus élevées, mais le pays renoue avec une croissance plus soutenue grâce à la reprise de l’immobilier et les gains de productivité provoqués par la révolution du gaz de schiste. La baisse du taux de chômage, autour de 7,7%, constitue aussi un signe encourageant. Enfin, la croissance des bénéfices des entreprises américaines dépassera encore celle des entreprises européennes en 2013. Par conséquent, même si le potentiel peut paraitre moins élevé qu’en Europe, le marché américain pourra être joué avec le Lyxor ETF S&P 500-A (SP5). Des signes de reprise en Asie Les places financières émergentes ont connu une bonne fin d’année 2012 qui parait justifiée au regard des signaux de redémarrage observés dans plusieurs pays, en particulier sur la région Asie. L’activité manufacturière en Chine a ainsi atteint en décembre son meilleur niveau depuis octobre 2011 et le pays a finalement dépassé ses objectifs avec une progression de 7,8% de son PIB en 2012. L’arrivée du nouveau gouvernement chinois a mis fin à une période d’attentisme et va permettre le pilotage d’un certain nombre de réformes structurelles et de plans d’investissements. La Corée devrait aussi bénéficier d’un contexte plus favorable avec le retour en forme de la Chine et des Etats- Unis. Son PIB est attendu en hausse de 3% 20 PLACEMENT cette année, contre 2,2% en 2012 et il en est de même pour Taiwan sensé renouer avec une croissance de 3,6% contre seulement 1,2% l’an dernier. Il faudra sans doute attendre quelques mois de plus pour jouer un redémarrage au Brésil et en Inde. La thématique émergente pourra être joué globalement avec le Lyxor ETF MSCI Emerging Markets (LEM), mais il sera sans doute plus opportun de cibler l’Asie avec le Lyxor ETF MSCI AC Asia ex Japan (APX) et plus particulièrement des places financières comme Hong Kong avec le Lyxor ETF Hong Kong (HSI) ou Séoul, avec le Lyxor ETF MSCI Korea (KRW). Sélectivité sur les secteurs d’activité La conjoncture morose en Europe incite toujours à une grande vigilance en termes de secteurs d’activité. Mieux vaut donc éviter l’automobile ou le bâtiment pour se concentrer sur les biens de consommation avec le Lyxor ETF Stoxx 600 Personal & Household Goods (PHG) qui permettra de jouer des entreprises dynamiques à l’export comme LVMH, Richemont, L’Oreal, Adidas ou Bic. Autre possibilité : la pharmacie et le secteur des soins pour la personne (Essilor, Sanofi, Novartis, Roche…) que l’on peut appréhender avec le Lyxor ETF Stoxx Europe 600 Healthcare (HLT). Enfin, la détente de la situation en Zone euro sur le front de la dette et la disparition du risque systémique devrait continuer de profiter au secteur des banques sur lequel on pourra miser avec le Lyxor ETF Stoxx Europe 600 Banks (BNK). Encore du potentiel sur les obligations italiennes La ruée des investisseurs sur les emprunts des Etats les plus solides s’est traduite par une forte baisse des rendements qui rend ces produits de moins en moins attractifs. À peine plus que les placements monétaires à court terme qui
Exemples de portefeuilles diversifiés Nom ETF Frais max/an PEA* Isin Mnémo Modéré Opportuniste Offensif Lyxor ETF Euro Cash 0,075% Non FR0010510800 CSH 15% 10% 5% Lyxor ETF MTS BTP 1-3Y Italy Government Bond 0,165% Non FR0011313741 MI13 25% 15% 5% Lyxor ETF Euro Corporate Bond 0,20% Non FR0010737544 CRP 20% 15% 5% Lyxor ETF CAC 40 0,25% Oui FR0007052782 CAC 5% 10% 10% Lyxor ETF S&P 500 0,20% Oui LU0496786574 SP5 5% 5% 10% Lyxor ETF DAX 0,15% Oui LU0252633754 DAX 5% 5% 5% Lyxor ETF Euro STOXX 50 0,20% Oui FR0007054358 MSE 5% 5% 10% Lyxor ETF MSCI Emerging Markets 0,55% Oui FR0010429068 LEM 5% 10% 15% Lyxor ETF STOXX Europe 600 Personal & Household Goods 0,30% Oui FR0010344978 PHG 5% 10% 15% Lyxor ETF Commodities CRB Non Energy 0,35% Non FR0010346205 CRN 10% 15% 20% Frais max/an 0,21% 0,25% 0,29% + + + Profil Modéré Obligataire 45% Monétaire 15% Actions 30% Matières Premières 10% Une allocation diversifiée sur toutes les classes d’actifs avec seulement 10 ETF. Une exposition internationale sur plus de 1 500 valeurs depuis la Bourse de Paris. Des frais annuels sur le portefeuille - profil offensif - de maximum 0,29%. *Plan Épargne en Action ne constituent qu’une solution d’attente (Lyxor ETF Euro Cash, CSH). L’Allemagne et la France empruntent a à peine plus de 2% sur 10 ans alors que l’Italie propose encore des rendements proches de 5%. La politique volontariste de la Banque Centrale Européenne et la diminution des craintes sur l’ensemble de la Zone euro devrait logiquement favoriser un regain d’intérêt pour les obligations italiennes de courte et de longue échéance. Le Lyxor ETF MTS BTP 1-3Y Italy Government Bond (MI13) permettra ainsi de miser sur les emprunts de maturité 1 à 3 ans émis par ce pays. Bien que très recherchées aussi en 2012, les obligations émises par les entreprises continuent d’offrir des rémunérations globalement supérieures à celles des emprunts d’Etats. Cette classe d’actif peut donc encore être jouée avec le Lyxor ETF Euro Corporate Bond ex Financials (CNB) si l’on veut écarter le risque bancaire ou le Lyxor ETF Euro Corporate Bond (CRP) si l’on veut augmenter le rendement en incluant la dette des banques. Pour obtenir une rémunération encore plus élevée, il faudra s’intéresser aux obligations en euro à haut rendement émises par les entreprises ne bénéficiant pas des meilleurs notes de la part des agences mais solides malgré tout. C’est l’objectif du Lyxor ETF iBoxx Liquid High Yield 30 ex-Financial (YIEL). Un contexte plus propice aux Matières Premières Les performances entre les différentes Matières Premières ont été très inégales en 2012. Si les denrées agricoles ont connu un beau parcours, le pétrole et les métaux ont plus souffert du ralentissement de la conjoncture. L’année 2013 s’annonce globalement plus favorable en raison du regain d’activité observé en Chine qui est le premier importateur mondial de tous les métaux non ferreux, de laine et de soja et aussi un très 21 Profil Opportuniste Obligataire 30% Monétaire 10% Actions 45% Matières Premières 15% gros consommateur de pétrole. Compte tenu de l’essor de l’industrie du pétrole et du gaz de schiste aux Etats-Unis, le marché du pétrole devrait toutefois rester largement excédentaire. En revanche, des tensions sont à nouveau palpables sur la plupart des métaux comme le cuivre, le plomb, le zinc ou l’étain. La tendance est également à la fermeté du côté de la plupart des denrées agricoles en raison de la faiblesse des stocks mondiaux et des perturbations climatiques de plus en plus nombreuses. L’idéal consiste donc à privilégier le compartiment des Matières Premières en limitant l’exposition au pétrole. C’est tout l’intérêt du Lyxor ETF Commodities CRB Non Energy (CRN). Ce produit permet aussi d’avoir une petite exposition à l’or qui présente un intérêt dans la perspective d’une résurgence des tensions inflationnistes. La Banque Centrale Européenne et la Réserve Fédérale américaine ont en effet opté pour des politiques monétaires très accommodantes entrainant un afflux de liquidités sur les marchés. Ces liquidités se dirigent en grande partie sur les actifs risqués comme les Matières Premières et constituent à terme une source d’inflation contre laquelle seul l’or offre une bonne protection. Savoir jouer aussi les marchés à la baisse Même si le contexte est redevenu plutôt positif pour les actions, les périodes de crises et les phases de consolidation ne vont pas disparaitre en 2013. Il conviendra alors de savoir profiter de ces mouvements pour mettre en place une stratégie baissière, avec par exemple le Lyxor ETF Short CAC 40 (SHC) qui permet d’obtenir une performance inverse à celle de l’indice sous-jacent. Si le CAC 40 baisse de 2%, le produit s’appréciera de 2% aux frais de gestion près et inversement. Il est aussi possible d’intégrer plus de levier dans une stratégie baissière - - Profil Offensif Obligataire 10% Monétaire 5% Actions 65% Matières Premières 20% Les ETF ne comportent pas de protection du capital. Les ETF sont exposés à 100% aux risques de marché liés aux évolutions des cours des actions composant l’indice sous jacent. avec le Lyxor ETF CAC 40 Daily double Short (BX4) qui a pour but de répliquer 200% de la performance quotidienne inverse du CAC 40. Si l’indice baisse de 2%, l’ETF progressera de 4%. À l’inverse, si l’indice progresse de 2%, l’ETF baisse de 4%. Information aux détenteurs du Lyxor ETF Privex À compter du 15 février 2013, le Lyxor ETF Privex (Isin : FR0010407197) ne sera plus éligible au PEA. Les investisseurs qui détiennent ce fonds au sein d’un PEA doivent procéder à la cession de leurs parts avant cette date pour éviter la clôture du Plan et la perte des avantages fiscaux. Nous vous invitons, pour ce faire, à vous rapprocher de votre intermédiaire financier. Si vous détenez l’ETF au sein d’un compte-titres, aucune démarche particulière n’est à accomplir. Dernière minute : nouvel ETF en Bourse de Paris Lyxor AM lance un nouvel ETF permettant de s’exposer au marché de l’or via des actions des sociétés aurifères. Le Lyxor ETF MSCI ACWI Gold (Isin : LU0854423687 – Mnémo : GLDM), listé sur Euronext Paris, offre une solution de diversification intéressante sur une thématique en vogue. L’indice sous-jacent se compose d’actions du secteur aurifère mondial. Les sociétés sont sélectionnées tant sur les marchés émergents que développés, parmi les grandes ou moyennes capitalisations uniquement. Tous les détails sur www.lyxoretf.fr ou au 0 810 30 20 20 N°Azur PRIX D'UN APPEL LOCAL DEPUIS UN POSTE FIXE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :