Performances n°30 jan/fév/mar 2013
Performances n°30 jan/fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de jan/fév/mar 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Société Générale

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,1 Mo

  • Dans ce numéro : vers une revalorisation des actions européennes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
BOURSE : LE REBOND N’EST PAS FINI Les places financières sont reparties de l’avant. Les opérateurs anticipent un redressement progressif de l’économie mondiale. 2013 s’annonce sous de meilleurs auspices. On peut acheter des actions. Nous retenons quatre thématiques d’investissement. Denis Lantoine Rédacteur en Chef, Investir.fr Après un rebond de 15% en 2012, la Bourse de Paris est-elle en mesure de poursuivre sa remontée ? Oui, nous le pensons fortement. En ce début d’année, plusieurs éléments concordent pour pencher vers un scénario optimiste au cours des prochains mois. Certes, on prédit une récession en Europe et une croissance ralentie aux Etats-Unis, mais le pire est derrière nous. Et en Bourse, c’est la tendance qui compte. Face à la faiblesse des rendements obligataires, les investisseurs vont maintenant prendre davantage de risques et se reporter sur les actions, actuellement sousvalorisées. Nous avions titré notre précédent article : « le meilleur est à venir ». Nous avons eu raison. On peut encore acheter. Voici nos meilleures pistes BOURSE Les incontournables : Air Liquide, Sanofi, Schneider Electric C’est la base d’un bon investissement en Bourse : on constitue un portefeuille d’actions à partir de valeurs solides, et qui ne décevront pas. C’est le cas de Sanofi depuis l’arrivée de son nouveau patron, Chris Viehbacher, et bien entendu d’Air Liquide depuis de nombreuses années. Le géant des gaz industriels n’a pas manqué son rendez-vous du troisième trimestre, montrant une excellente capacité de résistance dans un environnement économique dégradé. Les ventes de gaz et services ont grimpé de 1,6% à données comparables, contre +0,9% au cours des trois mois précédents. La dynamique dans les pays émergents a compensé la médiocrité des ventes en Europe de l’Ouest et au Japon. Et contrairement à certains de ses concurrents, le groupe a confirmé ses prévisions annuelles de croissance du résultat net. Mais en 2012, le titre est resté en retrait du marché, avec une progression de moins de 10%, contre 15% pour le CAC 40. C’est une opportunité. Notre sélection de valeurs en chiffres 12 ANALYSE SECTEUR Chiffre d'affaires estimé 2012 Résultat net estimé 2012 Carton plein pour Sanofi au contraire, avec un gain de plus de 25% l’année dernière. Et depuis la nomination, le 1er décembre 2008, du nouvel homme fort du groupe pharmaceutique, l’action a bondi de 70%, contre 18% seulement pour l’indice. Car l’ancien responsable des décisions stratégiques en R&D du britannique GSK, Chris Viehbacher, s’est au fil de ces dernières années affranchi de la « falaise brevetaire » auquel il était confronté. À coup d’acquisitions et de développements, Sanofi ne sera plus exposé aux génériques, en 2013, qu’à hauteur de 6% de ses ventes. Et le profit par action est attendu en croissance moyenne de plus de 5% (parmi les plus élevées des grands laboratoires européens) sur 2013- 2015. L’aventure est loin d’être finie. Et dans notre sélection, nous intégrons désormais Schneider Electric, plus cyclique et donc plus offensive dans le cadre d’une progression du marché. La stratégie menée par la direction, axée sur l’innovation et les acquisitions pour accélérer dans les pays en forte croissance, est Résultat net estimé 2013 PER* 2012 PER* 2013 Rendement estimé 2012 (en%) Les incontournables Air Liquide 15 300 1 625 1 755 18,3 16,9 2,6% Sanofi 35 200 5 155 5 243 11,7 10,9 3,9% Schneider Electric 24 400 2 050 2 200 14,8 13,8 3,4% Les recoveries Air France-KLM 25 385 -903 -500 NS NS 0,0% Carrefour 81 300 920 1000 13,7 12,3 3,1% Le dynamisme chinois LVMH 28 000 3 650 4 000 19,3 17,6 2,2% Valeo 11 900 415 462 7,1 6,4 3,7% Les financières Natixis 6 200 950 1 200 8,3 6,5 3,9% Sur la base des cours de clôture du 7/1/2013. Chiffre d’affaires et résultat net en millions d’euros, PER* en nombre de fois, rendement en%. Source : Investir au 8 janvier 2013 LES DONNEES RELATIVES AUX PERFORMANCES PASSÉES ONT TRAIT OU SE REFERENT À DES PERIODES PASSÉES ET NE SONT PAS UN INDICATEUR FIABLE DES RESULTATS FUTURS. CECI EST VALABLE EGALEMENT POUR CE QUI EST DES DONNEES HISTORIQUES DE MARCHE. *Price Earning Ratio
payante. À la différence de bon nombre d’acteurs du matériel électrique, Schneider a été à la hauteur des attentes au troisième trimestre et a maintenu ses estimations de marge pour 2012. Parmi les principaux atouts du groupe, la forte présence aux Etats-Unis, où la situation s’améliore au fil des mois. La montée en puissance de l’Asie se confirme et la position du groupe en Chine - en voie de stabilisation - pourrait être un excellent catalyseur. Un bon choix pour 2013. Sélection de Warrants sur Actions Françaises Les recoveries : Air France, Carrefour Parmi nos derniers paris, Carrefour a rempli son contrat. Tout comme Georges Plassat, nommé en 2012 à la tête du distributeur, et artisan du redressement en cours du groupe. L’ancien PDG de Vivarte fait l’unanimité, avec une stratégie claire : remonter la pente en France en redevenant commerçant, c’est-àdire appliquer des prix bas partout et tous les jours, et se concentrer, à l’international, sur les marchés où le groupe peut devenir leader. Les autres actifs sont cédés pour réduire la dette et réinvestir dans les prix. En Bourse, le titre a déjà repris 50% par rapport à ses points bas. Ce n’est assurément qu’un début. Quant à Air France-KLM, c’est tout simplement la troisième meilleure performance boursière de 2012 au sein du SRD, derrière Eurofins et Eiffage. Le plan Transform2015 mis en place dès le mois de janvier par Alexandre de Juniac en vue de réduire la dette de 2 milliards et d’augmenter la productivité des personnels, est en marche. Les accords syndicaux ont été signés, le trafic est stabilisé et le résultat d’exploitation redeviendra bénéficiaire sur l’ensemble de 2013. À condition que la facture de carburant ne pèse pas trop sur les comptes, la compagnie aérienne a tous les atouts pour poursuivre son envol en Bourse… Pour la dynamique chinoise : LVMH et Valeo Le risque d’atterrissage brutal de l’économie chinoise s’éloigne. Au quatrième trimestre 2012, la croissance a rebondi à 7,9%, plus que prévu, et après 7,4% au troisième. Une amélioration notamment liée à une politique accommodante et à un phénomène de reconstitution des stocks. LVMH*, le numéro un mondial incontesté du luxe, réalise près de 30% de ses ventes en Asie hors Japon (sans compter les achats de touristes chinois sur les autres continents) et va profiter naturellement de la tendance. Pour la plupart des analystes, le troisième trimestre a d’ailleurs marqué un point bas. La performance avait quoiqu’il en soit été appréciable, avec une croissance interne de 6%. Bien d’autres entreprises fran- Sous-jacent Type Warrant Prix d'exercice Échéance Cours 13 Parité (warrant/ss-jacent) Nos recommandations Nous sommes acheteurs de ces différents dossiers, avec des préférences pour Sanofi et Air Liquide dans les « incontournables » pour la solidité indéniable de ces affaires. Nous avions un objectif de doublement du cours à trois ans pour Carrefour, seule la moitié du chemin est pour le moment réalisée. Air France-KLM et Natixis sont plus spéculatifs. Delta Effet de levier Mnémo Isin Air France Call € 8,00 € 21 juin 13 € 0,47 € 2/1 50,50% 4,17 x 4979S FR0011364090 Air Liquide Call € 90,91 € 21 juin 13 € 0,87 € 10/1,1 55,00% 6,58 x 0226S FR0011245638 Carrefour Call € 20,00 € 21 juin 13 € 0,41 € 4/1 47,60% 5,74 x 0347S FR0011245984 LVMH Call € 150,00 € 20 sep 13 € 0,90 € 10/1 38,20% 5,89 x 5544S FR0011324193 Natixis Call € 3,00 € 21 juin 13 € 0,17 € 2/1 48,70% 4,22 x 1325S FR0011246644 Sanofi Call € 70,00 € 20 sep 13 € 0,75 € 10/1 56,30% 5,57 x 9614S FR0011325935 Schneider Electric Call € 60,00 € 20 sep 13 € 0,98 € 5/1 42,40% 4,9 x 9622S FR0011326016 Valeo Call € 40,00 € 20 sep 13 € 0,97 € 5/1 48,10% 3,81 x 9678S FR0011326578 Source : Société Générale au 16 janvier 2013 çaises en rêveraient. En Bourse, l’action, qui a déjà gagné 27% en 2012, n’a aucune raison de s’arrêter en si bon chemin. Quant à l’équipementier automobile Valeo, naturellement beaucoup plus cyclique, il réalise maintenant le quart de son activité en Asie, contre 12% en 2007. D’ici à 2020, l’expansion dans cette zone assurera 50% de la croissance nous avait confié en octobre le directeur général Jacques Aschenbroich. Cela représente un formidable amortisseur face à la crise observée en Europe. Les financières : le pari Natixis Et s’il fallait jouer une financière, pourquoi pas renouveler notre confiance en Natixis, qui dispose également d’une très bonne configuration graphique selon notre confrère DayByDay. C’est la banque la moins exposée aux dettes souveraines italiennes, grecques et espagnoles. Elle dispose par ailleurs, selon nous, d’un important potentiel de redressement des marges grâce aux synergies encore à réaliser entre les réseaux des Banques Populaires et des Caisses d’Epargne. Les restructurations portent leurs fruits et les efforts ne sont pas encore récompensés en Bourse. * LVMH étant propriétaire d’Investir-Le JDF, nous ne donnons pas de conseil sur la valeur. Sur les 29 opinions d’analystes collectées par le consensus FactSet, 23 sont positives et 6 neutres. Aucun n’est vendeur.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :