Pasteur Le Mag' n°8 jun/jui/aoû 2009
Pasteur Le Mag' n°8 jun/jui/aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de jun/jui/aoû 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Institut Pasteur

  • Format : (180 x 241) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : Leishmania et Trypanosoma, même combat ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Leishmania et Trypanosoma, 6 PASTEUR LE MAG’Juin 2009 DOSSIER Leishmania major au stade promastigote (avec son flagelle) au contact d’un macrophage. (Gerald Späth chez SteveBeverley/Washington University School of Medicine, St Louis/Immunofluorescence) mêmes Mêmes combats Le PHLÉBOTOME, vecteur de la Leishmania, agent de la leishmaniose au sens où il s’agit de parasites unicellulaires, de la même famille, les Trypanosomatidés, dotés d’un flagelle. Mêmes types d’hôtes Des insectes qui se nourrissent de sang et des mammifères sources de sang. Mêmes victimes Les populations vivant dans un état de pauvreté et souvent de malnutrition dans des régions tropicales déshéritées. Mêmes conséquences à savoir qu’ils sont responsables de maladies parasitaires qualifiées de « négligées », c’est-à-dire pour lesquelles peu de moyens thérapeutiques sont disponibles, certains étant en outre toxiques, et pour lesquelles il n’existe pas de vaccins.
combats ? Une PUNAISE, vecteur du trypanosome, agent de la maladie de Chagas Mêmes « bombes à retardement » selon les espèces et les conditions environnementales dans l’organisme, susceptibles de se déclencher très longtemps après l’entrée du parasite dans l’hôte humain. Même risque de mortalité intolérable en l’absence de traitement, pour les espèces qui s’établissent dans de nombreux tissus distants du site cutané d’entrée/de délivrance. Même potentiel d’échappement au système immunitaire, bien que par des voies différentes. Mêmes sujets d’interrogations et de fascination pour les chercheurs/investigateurs qui se traduisent par des informations précieuses sur la biologie du développement de l’organisme humain, le remodelage physiologique de ses tissus, voire sur des anomalies génétiques de la ciliogenèse. PASTEUR LE MAG’La MOUCHE TSÉ-TSÉ, vecteur du trypanosome, agent la maladie du sommeil Mais les différences entre leishmanies et trypanosomes sont multiples : chez l’homme, alors que les leishmanies vivent strictement à l’intérieur de cellules essentiellement présentes dans le territoire extra-vasculaire des tissus, les trypanosomes vivent et/ou circulent dans le compartiment vasculaire. De nouvelles sources de financement coélaborées dans le contexte de partenariats public-privé émergent pour renouveler les moyens d’interventions sur ces parasites. Alors, pour Leishmania et Trypanosoma, mêmes espoirs ? PASTEUR LE MAG’7 Juin 2009



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :