Pasteur Le Mag' n°4 jan/fév/mar 2008
Pasteur Le Mag' n°4 jan/fév/mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de jan/fév/mar 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Institut Pasteur

  • Format : (181 x 239) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 12,3 Mo

  • Dans ce numéro : regards sur une épopée, l'histoire pasteurienne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
90 RAPPROCHEMENT AVEC L’AP-HP ET NECKER En 1972, une réorganisation a modifié la politique de l’hôpital ; cela s’est traduit par une convention avec l’Assistance Publique de Paris et le CHU Necker Enfants- Malades. Depuis cette date, l’Hôpital Pasteur était dirigé par un médecin des Hôpitaux de Paris, assisté d’un chef de clinique, de trois internes, de dix externes du CHU Necker Enfants-Malades et de cinq stagiaires. Avec son chef de clinique, le responsable dispensait un enseignement permanent aux externes tout en assurant un enseignement post-universitaire et cela à l’Hôpital Pasteur, dans le PASTEUR LE MAG’Janvier 2008 LA SANTÉ PUBLIQUE AU QUOTIDIEN Généreuses bienfaitrices C’est un vaste élan de solidarité du public, passionné par les travaux de Louis Pasteur, qui a permis la construction de l’Institut qui porte son nom. Onze ans plus tard, les conceptions d’Émile Roux et de Louis Martin se réalisaient grâce à la générosité d’une donatrice, aussi efficace que discrète. Mme Lebaudy, attirée par la renommée de l’œuvre de Louis Pasteur, lui proposa de prendre à sa charge, anonymement la construction et l’entretien de l’hôpital. Elle assura entièrement le fonctionnement de l’hôpital, jusqu’à son décès, en 1917. Mais elle avait constitué un trust à Londres qui poursuivit son œuvre jusqu’en 1939. D’autres initiatives privées soutinrent les activités pasteuriennes. C’est ainsi que M me Maillefer, petite fille de Baudelocque, participa à la construction du pavillon d’entrée, en 1900 et finança la création d’un service de consultation auquel le legs de M me Lêvesque permit, en 1919, d’adjoindre un service de radiologie aux autres services de l’hôpital. >Mme Lebaudy. cadre du CHU Necker Enfants- Malades. L’Institut Pasteur avait regroupé dans un même département clinique divers services : hospitalisation, consultations, vaccinations, allergologie, centre de transfusion sanguine et unités d’immuno-hématologie et d’immunopathologie, radiologie et laboratoire d’analyses. DES FIÈVRES INEXPLIQUÉES L’équipe médicale couplait son activité hospitalière avec une activité de recherche. Le Pr Claude Lapresle, par exemple, médecin des hôpitaux de Paris, chef du département clinique de l’Institut Pasteur et du service d’hospitalisation de l’Hôpital Pasteur, se trouvait être également chef du service d’immunochimie des protéines à l’Institut Pasteur. En 1980, il précisait les champs d’intervention de l’hôpital. « II s’agit essentiellement de malades atteints de fièvre, pour des raisons diverses. En fait, nous nous occupons surtout de maladies infectieuses, allergiques ou immunologiques. La majorité des malades hospitalisés à l’Hôpital Pasteur le sont pour des maladies infectieuses : méningites, par exemple, maladies éruptives comme la varicelle ou la rougeole. Entrent dans ces activités les infections chez les cardiaques, les complications infectieuses postopératoires ou liées à certains cancers et à leur traitement, et ce que l’on appelle les « fièvres inexpliquées », quelle qu’en soit la cause. Les maladies parasitaires sont également prises en charge. Ces maladies « exotiques » (amibiase, paludisme, biharziose ou filariose) sont notamment liées au fait que les Français se rendent beaucoup plus à l’étranger qu’auparavant… Quant aux mycoses traitées à l’Hôpital Pasteur, elles vont des mycoses superficielles comme le « muguet » ; aux mycoses systémiques profondes graves. Les maladies allergiques, les maladies immunologiques entrent aussi dans nos préoccupations. Ce panorama des principales activités de l’Hôpital Pasteur serait incomplet si on ne soulignait la qualité du service des consultations tant en médecine interne qu’en médecine spécialisée. Et le laboratoire d’analyses biomédicales de l’hôpital peut s’appuyer sur les laboratoires de l’Institut Pasteur - particulièrement les centres nationaux
de référence - quand se présentent des diagnostics difficiles. » L’ensemble des laboratoires d’analyses français peut bénéficier de l’expertise de centres de référence pasteuriens en cas de diagnostic difficile. Enfin, les patients hospitalisés ou consultant pouvaient, s’ils le souhaitaient, participer à des études cliniques. Par ailleurs, un rez-de-chaussée était tout spécialement consacré aux nourrissons qui disposaient de petits lits et de baignoires individuelles, fabriquées et moulées à partir de coques de bateaux. La qualité des procédés d’isolement a longtemps incité d’autres hôpitaux à adresser à l’Hôpital Pasteur des nourrissons atteints de maladies contagieuses qui devaient être strictement isolés. L’Institut Pasteur ayant un joué un rôle majeur comme découvreur du virus du sida et dans la mise au point de tests de diagnostic, l’Hôpital devint lui aussi une référence dans cette pathologie. Les années 90 ont constitué une période particulièrement intense. Des centaines de patients malades du sida, dont des célébrités étrangères, ont été hospitalisés et de très nombreuses personnes séropositives ont été suivies en hôpital de jour. Sa réputation lui valut des visites prestigieuses. Parallèlement, l’hôpital a joué un rôle important dans les activités de recherche et d’enseignement. La création d’un Centre d’infectiologie Necker-Pasteur avait eu lieu en 1999, impliquant un partenariat avec l’Hôpital de l’Institut Pasteur. Mais ce fut la dernière année d’exercice de l’activité hospitalière de l’Institut Pasteur. L’efficacité des nouveaux traitements du sida avait entraîné, comme dans tous les centres spécialisés dans l’infection VIH, une diminution d’hospitalisation d’environ 60%. Il fallut programmer la fermeture du secteur de l’hospitalisation, pour la fin de l’année 1999, avec son transfert à l’Hôpital Necker Enfants-Malades. L’activité médicale continue• PASTEUR LE MAG’PASTEUR LE MAG’Janvier 2008 91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 1Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 2-3Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 4-5Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 6-7Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 8-9Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 10-11Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 12-13Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 14-15Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 16-17Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 18-19Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 20-21Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 22-23Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 24-25Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 26-27Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 28-29Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 30-31Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 32-33Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 34-35Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 36-37Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 38-39Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 40-41Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 42-43Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 44-45Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 46-47Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 48-49Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 50-51Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 52-53Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 54-55Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 56-57Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 58-59Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 60-61Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 62-63Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 64-65Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 66-67Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 68-69Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 70-71Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 72-73Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 74-75Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 76-77Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 78-79Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 80-81Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 82-83Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 84-85Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 86-87Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 88-89Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 90-91Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 92-93Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 94-95Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 96-97Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 98-99Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 100-101Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 102-103Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 104-105Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 106-107Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 108-109Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 110-111Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 112-113Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 114-115Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 116-117Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 118-119Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 120-121Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 122-123Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 124-125Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 126-127Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 128-129Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 130-131Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 132