Pasteur Le Mag' n°4 jan/fév/mar 2008
Pasteur Le Mag' n°4 jan/fév/mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de jan/fév/mar 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Institut Pasteur

  • Format : (181 x 239) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 12,3 Mo

  • Dans ce numéro : regards sur une épopée, l'histoire pasteurienne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
>Le Pr Jean Bernard remet l'Épée d'Académicien au Pr Pierre Tiollais, alors responsable de l'unité de Recombinaison génétique, le 16 novembre 1992. 84 TRANSMETTRE LES SAVOIRS ET SAVOIR-FAIRE Pr Jean Bernard : un grand témoin Chercheur et clinicien, connu dans le monde entier pour ses travaux sur la leucémie et les maladies du sang, le Pr Jean Bernard avait toujours entretenu des liens très étroits avec la « Maison de Pasteur », tant professionnellement que sentimentalement. Et il accordait une grande importance à l’enseignement pasteurien. Il nous en avait fait part, en 1981. « J'ai des liens très anciens avec l'Institut Pasteur, soulignait Jean Bernard. Dès 1930, j'ai suivi le "Grand cours". Il est difficile de se représenter ce qu'était la recherche biologique française à cette époque. En fait, il n'y avait pratiquement que l'Institut Pasteur. Aussi, quand on était nommé interne en médecine, comme je le fus, et qu'on désirait consacrer l'essentiel de sa vie à la recherche biologique et médicale, il était indispensable de suivre l'enseignement pasteurien. Pour l'essentiel, il s'agissait de bactériologie, discipline fondamentale du grand cours qui durait plusieurs mois. De cette PASTEUR LE MAG’Janvier 2008 période, j'ai conservé un souvenir très vif. En effet, j'ai eu, entre autres chances, celle de suivre les cours de pasteuriens illustres : Roux, Calmette, Nicolle, Borrel. On apprenait vraiment la recherche. Je me souviens que l'on nous enseignait comment monter de toutes pièces un laboratoire de bactériologie en Afrique Centrale. Il fallait tout faire, jusqu'à la fabrication des pipettes. Cette discipline, cette rigueur scientifique se révélait excellente et fut la source d'une authentiquefraternité entre les élèves… » Après ce premier contact avec l'Institut Pasteur, Jean Bernard eut l'occasion de travailler sous l'égide d'un autre grand pasteurien, Gaston Ramon. « En ce temps-là, la recherche médicale française déclinait notablement, déplore Jean Bernard. Si le début du siècle s'était révélé fertile, on a longtemps affirmé que c'est seulement à partir de la seconde guerre mondiale que la recherche connut des difficultés. En fait, ce fut bien antérieur, sauf à l'Institut Pasteur où il suffit de citer les noms de Calmette, Ramon, Tréfouël pour indiquer que c'était là le dernier bastion d'une recherche de très haute qualité. La recherche biologique française s'est développée par la suite dans de nombreux domaines qui ont bénéficié des progrès accomplis notamment dans les années cinquante (naissance de la biologie moléculaire). Mais je conseillais à tous les jeunes internes qui envisageaient de se consacrer à la recherche de suivre la formation pasteurienne. Beaucoup de ces futurs chercheurs choisissaient le cours d'immunologie car cette discipline promettait beaucoup. Elle a tenu ses promesses ». Les contacts de Jean Bernard avec l'Institut Pasteur se sont renforcés au fil des années. Vers 1960, il fut nommé membre du Conseil d'administration de l'Institut Pasteur et, à partir d’octobre 1980, il avait accepté de donner une consultation hebdomadaire en hématologie à l'Hôpital Pasteur.
Je me souviens que l'on nous enseignait comment monter de toutes pièces un laboratoire de bactériologie en Afrique centrale. Il fallait tout faire, jusqu'à la fabrication des pipettes... PASTEUR LE MAG’Ces relations régulières correspondaient à bien des idées qui lui étaient chères et qui rejoignent la tradition pasteurienne. « Ce fut pour moi un triple apport qui m'a suivi dans toute ma vie de recherche », affirmait-il. Tout d'abord, une méthodologie, des échanges d'idées. « Je crois beaucoup à ce que vous apprenez d'autres disciplines que la vôtre. C'est bien souvent un sujet d'inquiétude chez moi de voir un certain nombre de chercheurs se limiter uniquement à leur propre spécialité. Ce qui se passe à côté de votre laboratoire revêt une grande importance… » Ensuite, des relations étroites entre l'immunologie et l'hématologie. « Ce qui se fait à l'Institut Pasteur rejoint souvent des préoccupations des hématologues. L'immunologie notamment est une des disciplines maîtresses de la biologie moderne avec deux branches importantes : l'immunobactériologie et l'immunohématologie. À quelques années de différence, deux grands courants scientifiques ont vu le jour à partir des travaux de Roux, Bordet et leurs successeurs et à partir de ceux de Landsteiner sur les groupes sanguins et l'immunologie des groupes, de Landsteiner à Dausset. » Enfin, une approche scientifique née avec Louis Pasteur : la spécificité. « La médecine du XIX e siècle était une médecine confuse. Il suffit de considérer le terme même d’« inflammation », qui, hélas, commence à réapparaître dans le discours médical, pour en témoigner. Pasteur a démontré qu'à certaines maladies correspondaient des agents infectieux, qu'à un phénomène correspondait une cause. Cette notion inspirera de très nombreuses démarches, telle la formule : « un gène, une enzyme ». Toute la spécificité vient de là. Cette notion commence à ne plus répondre à tout. On est de plus en plus partisan, dans beaucoup de domaines, le cancer notamment, du pluralisme étiologique, c'est-à-dire de la multiplicité des causes et des facteurs. Mais cela n'enlève rien à la valeur de la spécificité pure ou aux découvertes fondamentales de ce temps comme la découverte qu'au déficit en une enzyme donnée correspond une prédisposition aux maladies. » Mais, pour Jean Bernard, il était nécessaire avant tout d'intensifier les échanges entre chercheurs d'une part, et entre chercheurs fondamentalistes et cliniciens, d'autre part. C'est dès le départ, dès les études, que les futurs chercheurs se doivent d'étendre le champ de leurs connaissances à de nombreuses disciplines voisines ou complémentaires. « Avec Jean Dausset et d'autres amis, nous avons été à l'origine de la création d'un Doctorat en Biologie humaine, souligne Jean Bernard. Actuellement, un certain nombre d'étudiants en médecine, parallèlement à leurs études, choisissent d'aller plus loin dans divers domaines : génétique, biochimie… Ils se trouvent donc mieux armés, le moment venu, s'ils désirent suivre les cours de l'Institut Pasteur, par exemple. Avec un bagage universitaire restreint ils en seraient incapables. C'est d'ailleurs un phénomène relativement récent et inéluctable devant le nombre de candidats à une recherche de haut niveau ». ■ PASTEUR LE MAG’Janvier 2008 85



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 1Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 2-3Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 4-5Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 6-7Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 8-9Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 10-11Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 12-13Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 14-15Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 16-17Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 18-19Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 20-21Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 22-23Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 24-25Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 26-27Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 28-29Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 30-31Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 32-33Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 34-35Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 36-37Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 38-39Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 40-41Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 42-43Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 44-45Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 46-47Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 48-49Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 50-51Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 52-53Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 54-55Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 56-57Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 58-59Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 60-61Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 62-63Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 64-65Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 66-67Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 68-69Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 70-71Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 72-73Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 74-75Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 76-77Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 78-79Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 80-81Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 82-83Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 84-85Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 86-87Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 88-89Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 90-91Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 92-93Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 94-95Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 96-97Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 98-99Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 100-101Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 102-103Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 104-105Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 106-107Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 108-109Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 110-111Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 112-113Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 114-115Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 116-117Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 118-119Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 120-121Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 122-123Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 124-125Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 126-127Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 128-129Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 130-131Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 132