Pasteur Le Mag' n°4 jan/fév/mar 2008
Pasteur Le Mag' n°4 jan/fév/mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de jan/fév/mar 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Institut Pasteur

  • Format : (181 x 239) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 12,3 Mo

  • Dans ce numéro : regards sur une épopée, l'histoire pasteurienne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 122 - 123  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
122 123
120 LES APPLICATIONS DE LA RECHERCHE• LA 1 NAISSANCE D’INSTITUT 3 PASTEUR PRODUCTION Trois dates importantes vont marquer le deuxième tournant des activités de production de l'Institut Pasteur. En octobre 1971, approbation définitive de la création d'une société anonyme à directoire, Institut Pasteur Production (IPP), destinée à prendre la relève du Centre d'application existant. En décembre 1971, décision de créer un Centre de production industrielle à Louviers-Incarville, au Val de Reuil (Eure). Fin 1971, signature d'une convention entre l’Institut Pasteur et l'Institut Pasteur de Lille pour la planification des fabrications des milieux de culture et la vente de ces milieux par le service commercial de Paris. PASTEUR LE MAG’Janvier 2008 Jacques Monod, nommé directeur de l'Institut Pasteur en 1971, a joué un rôle décisif dans la nouvelle évolution qui s'amorçait, tant pour la création d’IPP, dont il sera un temps président du directoire, que pour celle de l'usine de Louviers. La mise en route d’IPP eut lieu en 1973, année de la fin de la construction de l'usine de Louviers-Incarville. Une convention a été passée entre IPP et l'Institut Pasteur pour fixer les relations entre la société et la fondation. Elle prévoyait le versement par IPP à l’Institut Pasteur d'une redevance de 8% sur le chiffre d'affaires réalisé, en contrepartie de l'utilisation des marques "Pasteur", de l'utilisation exclusive à des fins industrielles des brevets, licences, savoir-faire de l’Institut Pasteur. S’y ajoutait le droit d'exploitation exclusif « en premier refus », une appropriation en premier chef des recherches et des découvertes pasteuriennes pouvant déboucher sur des applications industrielles. Passé un délai, l’Institut Pasteur peut donc s’adresser à d’autres industriels. À cette redevance, il était prévu que s'ajouterait une contribution de recherche, dont le montant serait calculé chaque année en fonction des résultats. Enfin, les investissements d’IPP seraient à la charge de l’Institut Pasteur, qui lui louerait les locaux et le matériel. Très tôt a été envisagée la 4nécessité d'effectuer un rapprochement avec l'Institut Mérieux, dont la compétence industrielle était remarquable, alors concurrent majeur de l'Institut Pasteur pour la production biologique. L’AIDE DE L’ÉTAT 1975 fut une date clé pour l'Institut Pasteur. Le gouvernement, sous l’impulsion de Simone Veil, alors ministre de la Santé, décide d'inscrire au budget 1976 les crédits nécessaires pour assurer à l’Institut Pasteur son équilibre financier, soit 43,5 millions de francs, contre 32 en 1975. L'État reconnaissait ainsi les importants efforts que s'était imposés l'Institut Pasteur au cours des années précédentes, pour développer ses recherches, assurer des activités de santé publique, dispenser un enseignement de haut niveau, animer des coopérations scientifiques internationales tout en développant une activité industrielle. L’ESSOR En quatre ans, IPP a réellement pris corps, devenant une véritable filiale industrielle, fonctionnant comme une société normale. En 1976, IPP était devenu le numéro deux sur le marché français, mais assez loin derrière l'Institut Mérieux. L’expérience avait montré cependant que l’industrie n’était pas le métier - encore moins la mission fondamentale - de l’Institut Pasteur. Il lui fallait s’appuyer sur des compétences industrielles extérieures. Pour Jacques Bonnet* : « Il fallait adapter l'outil industriel et accroître les capacités de développement du centre de
recherche appliquée que la société IPP avait installé à Marnes-la-Coquette pour amener à maturité les projets issus des recherches pasteuriennes. Les efforts conjugués de tous, accomplis pour le démarrage de la société IPP et de l'usine, permirent d'obtenir des résultats acceptables mais le résultat d'exploitation restait déficitaire. L'Institut Pasteur ne pouvait assurer seul de tels efforts financiers sans que cela ne finisse par nuire à l'extension de ses recherches propres. La recherche d'un partenaire devenait un impératif. Le choix s'est porté sur Sanofi, filiale d’Elf- Aquitaine, pour des raisons économiques, politiques et stratégiques… Il n'était pas concevable que l'industrie biologique française soit principalement divisée en deux groupes. Il faudrait tôt ou tard unir les capacités de l'Institut Pasteur Production et de l'Institut Mérieux (filiale de Rhône- Poulenc) pour que la production française puisse s'imposer sur le marché mondial, face aux concurrents étrangers. » Fin 1976, Sanofi entre à hauteur de 35%, dans le capital d'IPP. Cette situation transitoire devait déboucher ultérieurement sur une alliance avec l'Institut Mérieux. Quatre ans plus tard, Sanofi deviendra majoritaire dans le capital d'IPP.• * Entretien avec Jacques Bonnet (1986), alors Conseiller Maître à la Cour des Comptes et Vice-Président du Conseil d’administration de l'Institut Pasteur. Il fut directeur administratif et financier de l'Institut Pasteur, et président du Directoire d'IPP en 1980, au cours de la période de négociation entre l'Institut Pasteur, Rhône-Poulenc et de Sanofi. Marcel Mérieux fut l'un des collaborateurs de Louis Pasteur. Avec Amédée Borrel, de 1894 à 1895, il est préparateur du cours de Microbie donné par Émile Roux et Élie Metchnikoff. En 1897, il fonde à Lyon, l’Institut biologique Mérieux. Poursuivant l’œuvre de son père, son fils Charles fera passer la virologie à l’échelle industrielle. PASTEUR LE MAG’>Production des vaccins à l'usine de Sanofi Pasteur. implantée au Val-de-Reuil, ancien site de l’Institut Pasteur Production. Travail en zone stérile (1980). MARCEL MÉRIEUX PASTEUR LE MAG’Janvier 2008 121



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 1Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 2-3Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 4-5Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 6-7Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 8-9Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 10-11Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 12-13Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 14-15Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 16-17Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 18-19Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 20-21Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 22-23Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 24-25Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 26-27Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 28-29Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 30-31Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 32-33Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 34-35Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 36-37Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 38-39Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 40-41Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 42-43Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 44-45Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 46-47Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 48-49Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 50-51Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 52-53Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 54-55Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 56-57Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 58-59Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 60-61Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 62-63Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 64-65Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 66-67Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 68-69Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 70-71Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 72-73Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 74-75Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 76-77Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 78-79Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 80-81Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 82-83Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 84-85Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 86-87Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 88-89Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 90-91Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 92-93Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 94-95Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 96-97Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 98-99Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 100-101Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 102-103Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 104-105Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 106-107Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 108-109Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 110-111Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 112-113Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 114-115Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 116-117Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 118-119Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 120-121Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 122-123Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 124-125Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 126-127Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 128-129Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 130-131Pasteur Le Mag' numéro 4 jan/fév/mar 2008 Page 132