Pasteur Le Mag' n°3 sep/oct/nov 2007
Pasteur Le Mag' n°3 sep/oct/nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de sep/oct/nov 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Institut Pasteur

  • Format : (180 x 240) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : des hommes et des gènes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
6 AU SOMMAIRE DANS CE NUMÉRO LIGNES DE FORCE 2 » Dysenteries bacillaires, diagnostic en 15 minutes 3 » École Pasteur/Cnam de santé publique : un mastère spécialisé DOSSIER DES HOMMES ET DES GÈNES 8 » La génétique évolutive humaine explore la diversité du génome au bénéfice de la Santé et de l’Histoire de l’homme 16 » Évolution : des avantages acquis 17 » Génétique et infections : défenses et prédispositions 19 » D’une région du génome à l’autre… de l’Inde à Paris… 21 » Autisme : la part de gènes PIONNIERS 26 » Sida, des cellules de survie JALONS INTERNATIONAUX 28 » Des étrangers chez eux à l’Institut Pasteur 30 » HépatiteC, un site de recherche en Égypte 31 » Aide aux pays en développement, un accord entre le ministère des affaires étrangères et l’Institut Pasteur PORTRAIT 32 » Christelle Durand : les résultats avant le diplôme PASTEUR LE MAG’N°3 - Septembre 2007 Au sommaire du n°4, qui paraîtra en janvier, un numéro consacré à l’histoire de l’Institut Pasteur, à l’aube de la célébration de ses 120 Les grandes lignes d’une épopée… ANS Éditeur Institut Pasteur Directrice de la publication Alice Dautry Directeurs de la rédaction Sylvain Coudon, Nadine Peyrolo Rédacteur en chef Hugues Fleury Création, réalisation BRIEF Impression Stipa (Montreuil-sous-Bois) ISSN 1957-2050 Direction déléguée à la Communication Institut Pasteur 25-28, rue du docteur Roux 75724 Paris cedex 15 Tél. (33) 01 45 68 81 43 www.pasteur.fr Crédits photos et illustrations : Marie Guibert, pour l’Institut Pasteur : couv., p.6-7, p.10 et 11/Institut Pasteur, service photographique : p.1, 3 (ht), 8 (ht à dte et milieu), 9, 12, 14, 16 (ht), 17 (ht), 19 (ht), 22, 27 (bas), 28, 29, 32/Médiathèque scientifique : p.4 et photos scientifiques p.8/Asier Sáez-Cirión : couv. (bas) et p.26/Cermes (Niger, Réseau international des Instituts Pasteur) : p.8 (2e en ht)/Pawny - Dreamstime : p.15 ; Fotolia : p.couv., p.13 et 14 ; Fotografitura : p.16 ; Andre Tchernov - iStock : p.17 (bas) ; d’après Sergei Surkov - Dreamstime : p.19 ; Pawel Grabowski - iStock : p.21 et couv. (haut) ; cre8tive_studios - Dreamstime : p.23 ; Graham Johnson, Graham Johnson Medical Media (Colorado, États-Unis) : p.24 ; Sbroos - GNU FDL : p.25 (molécule)/d’après un montage de Lluis Quintana-Murci : p.8.
EDITO PASTEUR LE MAG’Au travers de multiples approches, allant de la génétique médicale à la génétique évolutive et celle des populations, l'objectif principal des recherches en génétique humaine conduites à l'Institut Pasteur est de mieux comprendre la contribution de la diversité génétique humaine aux différents risques de développer une maladie. Le dossier de ce magazine présente les différentes voies suivies par les généticiens pasteuriens. Une partie des équipes se focalise ainsi sur l’impact de la variabilité de notre génome sur nos relations avec les microbes. En effet, la génétique médicale cherche à mieux comprendre les bases génétiques de la prédisposition des individus aux infections, comme le paludisme ou la dengue. La génétique évolutive, quant à elle, a pour objet de nous apprendre dans quelle mesure les agents infectieux ont exercé des pressions de sélection sur le génome humain. C'est précisément la recherche au niveau moléculaire de ces signatures de sélection naturelle induite par les pathogènes qui permet d’identifier des régions du génome humain ayant joué, ou jouant encore, un rôle majeur dans la défense de l'homme contre les agents infectieux. D'autres équipes travaillent sur les bases génétiques des maladies humaines à caractère non-infectieux. Par exemple, un groupe concentre ses études sur les aspects génétiques de la reproduction humaine et de l’infertilité chez l’homme, un problème majeur dans nos sociétés actuelles. Enfin, deux autres laboratoires s'intéressent plus particulièrement aux relations complexes et fascinantes qui existent entre la variabilité génétique et certaines atteintes modifiant notre perception du monde ou notre relation aux autres, utilisant respectivement comme modèle comme les surdités héréditaires et la prédisposition à l'autisme. Parmi les questions clés, nous tous, chercheurs en génétique humaine, nous efforçons, sous des angles différents, de mieux comprendre dans quelle mesure la diversité de notre génome a permis – et permet – à notre organisme de différencier le « bénin » du « pathologique ». Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne lecture. Lluis Quintana-Murci Chef de l’unité de Génétique évolutive humaine associée au CNRS URA 3012 PASTEUR LE MAG’1 Septembre 2007



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :