Paris Worldwide n°10 nov/déc 2015
Paris Worldwide n°10 nov/déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de nov/déc 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Aéroports de Paris

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 172

  • Taille du fichier PDF : 188 Mo

  • Dans ce numéro : l'excellence made in France.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
Top chef, saison 6. Olivier se lance dans une charlotte à la banane et au chocolat sans sucres ajoutés, quand Pierre revisite la poire Belle Hélène en l’agrémentant d’une vinaigrette. Des desserts tellement 2015 ! Des tables des librairies aux écrans de télévision, la mode du « no sugar » fait une percée en France. Partie de New York et de Londres, elle se répand comme une traînée de poudre via les réseaux sociaux. Il faut dire que tous les ingrédients étaient réunis pour créer le buzz  : d’un côté, des ambassadeurs célèbres comme l’ancien président des états-Unis, Bill Clinton, ou l’actrice Jennifer Aniston ; de l’autre, des gourous aux allures de coachs incontestés, tels l’endocrinologue californien Robert H. Lustig devenu une star du Web grâce à YouTube ou l’Australienne Sarah Wilson, auteure de C’est décidé, j’arrête le sucre !, livre qui a fait le tour du monde. Des consommateurs toujours plus nombreux se laissent séduire par le « sans sucre », mais aussi le sans gluten, sans lactose, sans viande, sans huile de palme, sans pesticides, sans vaccins, sans paraben ou sans bisphénol A (deux composés chimiques présents dans de nombreux cosmétiques et dans la fabrication du plastique). Ce mouvement a même des conséquences sur le monde de l’édition, à en croire la liste des derniers essais publiés sur le sujet, de No steak d’Aymeric Caron à Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard ou à L’éthique à 70 - paris WorldWide novembre/décembre november/december 2015 14,3 mds C’est le marché mondial du sans sucre d’ici à 2019 (+4,5% par an, source  : Leatherhead Food Research). The share of the global sugar-free market by 2019 (+ 4.5 percent per year, source  : Leatherhead Food Research) table du philosophe australien Peter Singer (lire encadré p.79). Dans l’univers des nouvelles technologies, le discours dans « anti-ondes » commence à être pris au sérieux. Protéger les habitations n’est, en revanche, pas encore à l’ordre du jour. Reste que dans nos sociétés hyperconnectées, de plus en plus de personnes se déclarent électrosensibles. Elles fuient la ville, ses réseaux Wi-Fi et ses antennes relais pour se calfeutrer derrière les murs épais de leur maison, et militent pour la création de « zones blanches » comme il en existe, par exemple, en Virginie occidentale. Cet état américain abrite en effet un village d’une centaine d’habitants qui attire l’attention des médias  : on y vient pour son Green Bank Telescope (GBT) qui empêche le Wi-Fi, le téléphone portable ou même la radio de fonctionner. Toutes ces initiatives et engagements répondent-ils à une simple lubie pour obsédés de la santé et lectrices de magazines féminins en quête de régime miracle ? Pas seulement. le bien-Être en toile de Fond « À l’origine, il s’agit d’un mouvement très individualiste autour de sa santé personnelle », estime Pascale Hébel, directrice du département consommation au Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Credoc). Selon le baromètre des Français et l’alimentation, publié en juin 2015 par l’Association nationale des industries alimen- taMara staPLes/GettyiMaGes
cULtUra rM/rafe sWan/GettyiMaGes 21% C’est la part de la population française s’interrogeant sur le bien-fondé de la vaccination (source  : InVS et INPES). The percentage of French people questioning the merits of vaccines (source  : InVS and INPES). taires (Ania), le « bon pour moi » apparaît d’ailleurs comme une préoccupation forte. « en France, le consommateur privilégie l’information sur ce que contient le produit plutôt que sur ce qu’il ne contient pas. La raison, c’est que nous avons une culture plus alimentaire que les Anglo-Saxons, qui misent davantage sur le nutriment », analyse Amaury Bessard, directeur de la communication de l’Ania. Mais la situation est sans doute en train de changer. Du moins, le succès en librairie d’un ouvrage comme Zéro sucre peut-il le laisser penser. Son auteure, Danièle Gerkens, journaliste santé au magazine elle, a joué elle-même les cobayes. Un an passé à boire du thé amer et à ingurgiter des yaourts nature. Un an à se priver de viennoiseries, de chocolat, de confiture. Un an à zapper les jus de fruits et les plats industriels. « On est bien au-delà de nos besoins en glucose, compte tenu de nos apports en sucres simples ajoutés. Du coup, notre organisme patine, le pancréas travaille en permanence pour produire de l’insuline », affirme-t-elle. Les effets physiques qu’elle décrit sont spectaculaires. Mais le plus étonnant, est la quasi-disparition de la sinusite chronique qui lui pourrissait la vie. Son credo ? Un retour à des produits plus naturels, supposés moins agressifs pour le « bon pour moi » apparaît comme une préoccupation forte "'What’s good for me'has become a major concern" 71 - paris WorldWide novembre/décembre november/december 2015 Top chef, Season 6  : Olivier concocts a banana-andchocolate charlotte with no added sugar, while Pierre’s pear Belle Hélène uses vinaigrette. Dessert à la 2015. In bookstores and on television screens, the sugar-free trend has come to France. Born in New York and London, it has spread like wildfire through social media. All the ingredients for buzz are there  : celebrity ambassadors like former US President Bill Clinton, actor Jennifer Aniston, and gurus with an irrefutable air of expertise, including California endocrinologist turned YouTube star Robert H. Lustig, and Sarah Wilson, author of I Quit Sugar !, a global bestseller. A growing number of consumers are going sugar and gluten free, dairy free, and are renouncing meat, palm oil, pesticides, hormones, parabens and bisphenol (chemicals used to manufacture plastics, found in many cosmetics). This trend has had a huge impact on the publishing world, with a string of recent books  : Aymeric Caron’s No Steak, Matthieu Ricard’s In Defense of Animals, Australian philosopher Peter Singer’s The ethics of What We eat  : Why Our Food Choices Matter (see box p.79). In a world of new technologies, opponents of electromagnetic radiation are beginning to be taken seriously. Protecting our homes is not yet on the agenda, but in our hyper-connected societies, more and more people believethey suffer from Electromagnetic Hypersensitivity (EHS). They’re fleeing cities, Wi-Fi networks and electric antennas to take refuge in their homes and advocate « quiet zones, » which are beginning to gain ground. The US state of West Virginia is home to a community of some 100 people that are gaining media attention. The curious are coming to see the community’s Green Bank Telescope (GBT), which prevents Wi-Fi, mobile phones and even radios from functioning. Are these the delusions of health freaks and miracle diet obsessives ? Apparently not. Well-beinG at the baSeline « Originally, it was an individual movement regarding personal health, » says Pascale Hebel, Director of CREDOC’s Consumer Department (a research center for the study and observation of living conditions). According to a June 2015 study by ANIA (The National Association of Food Industries) on French people and their diets, the notion of « what’s good for me » was a major concern. « In France, consumers prefer to be informedabout what a product contains rather than what it does not. That’s because we have more of a food culture than Anglo-Saxons, who care more about nutrition, » concludes Amaury Bessard, ANIA’s communications director. But the situation is changing, as suggested by such bestsellers as Zéro Sucre, whose author, Danièle Gerkens,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 1Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 2-3Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 4-5Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 6-7Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 8-9Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 10-11Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 12-13Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 14-15Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 16-17Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 18-19Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 20-21Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 22-23Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 24-25Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 26-27Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 28-29Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 30-31Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 32-33Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 34-35Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 36-37Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 38-39Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 40-41Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 42-43Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 44-45Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 46-47Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 48-49Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 50-51Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 52-53Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 54-55Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 56-57Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 58-59Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 60-61Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 62-63Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 64-65Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 66-67Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 68-69Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 70-71Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 72-73Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 74-75Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 76-77Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 78-79Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 80-81Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 82-83Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 84-85Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 86-87Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 88-89Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 90-91Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 92-93Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 94-95Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 96-97Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 98-99Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 100-101Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 102-103Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 104-105Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 106-107Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 108-109Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 110-111Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 112-113Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 114-115Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 116-117Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 118-119Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 120-121Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 122-123Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 124-125Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 126-127Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 128-129Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 130-131Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 132-133Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 134-135Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 136-137Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 138-139Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 140-141Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 142-143Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 144-145Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 146-147Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 148-149Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 150-151Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 152-153Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 154-155Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 156-157Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 158-159Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 160-161Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 162-163Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 164-165Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 166-167Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 168-169Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 170-171Paris Worldwide numéro 10 nov/déc 2015 Page 172