Paris Le Grand n°9 2012
Paris Le Grand n°9 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de 2012

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : O2C

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : théâtres à l'affiche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
9 0• h i s t o i r e l h i s t o r y L’âge des gargouilles et des chimères Si Notre-Dame de Paris possède une telle renommée, c’est d’abord en raison d’une architecture exceptionnelle pour laquelle un siècle et demi de travaux ont été nécessaires ! Ils débutent en 1163 et se poursuivent jusqu’au début du XIV e siècle. On imagine les défis que les bâtisseurs ont alors dû relever pour édifier ce monument de tous les records. Ce sont par exemple 1300 chênes soit 21 hectares de forêt qui ont été utilisés pour concevoir la charpente, et 210 tonnes de plombqui ont servi à la confection de la toiture. Majestueuse, la façade est souvent perçue par les spécialistes comme l’une des plus parfaites du Moyen Âge. Là aussi, les données chiffrées impressionnent  : elle mesure 41 mètres de large et s’élève jusqu’à 63 mètres de haut au sommet des deux tours. La flèche, quant à elle, culmine à 96 mètres de hauteur. À l’intérieur de l’édifice, l’avènement du gothique, qu’il soit primitif ou rayonnant, s’affirme. La cathédrale abrite en son sein quelques pièces d’exception, comme les rosaces Nord et Sud qui mesurent jusqu’à 13 mètres de diamètre. De nombreuses représentations de its threshold each year, making Notre-Dame the most visited monument in France, wellahead of the Sacré- Cœur (10.5 million), the Louvre (8.5 million) or the Eiffel Tower (7 million). The age of gargoyles and chimaera Notre-Dame’s first claim to fame is its exceptional architecture. Work on the building began in 1163 and continued until the early years of the 14 th century. Just try to imagine the challenges the builders faced in erecting this record-breaking edifice  : 1,300 oak trees, representing 21 hectares of forest, were used in constructing the wooden framework, while 210 tonnes of lead were needed for the roof. The majestic façade is often cited by specialists as one of the most perfect of the whole Middle Ages. Here again, the figures are mind-blowing  : it is 41 metres wide and rises to 63 metres at the tops of its twin towers. The spire, for its part, soars to a height of 96 metres. Inside, the architecture is a celebration of both primitive and flamboyant Gothic. Some of the cathedral’s features are quite exceptional, such as the North and South rose windows, which extend to 13 metres in diameter. There are also many depictions of the Virgin Mary, including a remarkable 14 th -century statue of the Virgin and Child, to the right of the choir. But the cathedral is not only a place of great beauty. It has also been the privileged witness of centuries of
la Vierge Marie sont également présentes, dont une remarquable statue de la Vierge à l’Enfant du XIV e siècle, située à droite du chœur. Mais la cathédrale ne brille pas seulement par son esthétisme. Elle est également riche d’avoir été, des siècles durant, le témoin privilégié de l’Histoire de France. Elle en a d’ailleurs parfois souffert. La Révolution Française ne l’a pas épargnée. La quasi-totalité des cloches ont alors été détruites, tout comme la galerie des rois de Juda, au-dessus des portails de la façade principale. Laquelle galerie sera restaurée, comme l’ensemble de l’édifice, au XIXe siècle, par l’architecte Viollet-le-Duc. Notre-Dame voit donc se côtoyer des pièces de différentes époques. C’est ainsi que, sur les hauteurs de l’édifice, les chimères, statues fantastiques, diaboliques, ont été conçues lors de cette restauration du XIX e siècle, alors que les célèbres gargouilles destinées à évacuer l’eau de pluie étaient déjà là depuis le Moyen Âge. Elles ont pu, au fil des siècles, jeter leur regard glacial sur d’illustres visiteurs de la cathédrale. C’est ici que fut célébré le mariage de Marguerite de Valois et Henri de Navarre, futur Henri IV, là encore que Napoléon Ier fut sacré Empereur en 1804, là enfin qu’eut lieu la messe de la libération de Paris en août 1944, en présence du général de Gaulle. L’orgue et ses 12 000 tuyaux Riche d’une histoire unique, Notre-Dame de Paris s’apprête donc à célébrer ses 850 ans. Le jubilé débutera le 12 décembre 2012 pour prendre fin le 24 novembre 2013. De nombreuses manifestations auront lieu tout au long de cette année de fête. Conférences, expositions, concerts seront au menu de cet anniversaire qui sera également l’occasion pour l’édifice de s’offrir une cure de jouvence, à travers un important programme de rénovations. Les visiteurs pourront notamment découvrir la cathédrale d’un autre œil grâce à une structure temporaire située aux abords du monument  : le Chemin du Jubilé. Il permettra notamment de mieux comprendre le travail des artisans et des artistes qui ont façonné Notre-Dame au fil des siècles, à travers des expositions ou conférences. Un amphithéâtre sera d’ailleurs installé devant la cathédrale pour assister à de nombreux rendez-vous culturels. French history, at times suffering as a result. It was not spared during the French Revolution, when almost all of its bells were melted down, as was the gallery of the Kings of Judah, above the doorways of the main facade. This gallery was restored, together with the rest of the building, by Viollet-le- Duc in the 19 th century. Notre-Dame is therefore a composite of features from different periods. For instance, the chimaera, the fantastical, diabolic statues on the heights of the building, were carved during the 19 th -century restoration, whereas the celebrated gargoyles, designed to shed rainwater, had been doing their job since the Middle Ages. Over the centuries, they must have turned a glacial eye on many famous visitors. It was here that Marguerite de Valois was married to Henry of Navarre, the future Henri IV ; here that Napoleon Bonaparte was crowned Emperor in 1804 ; here that mass was celebrated in the presence of General de Gaulle at the time of the Liberation in August 1944. h i s t o r y l h i s t o i r e• 9 1 De nouvelles cloches pour retrouver la sonorité du xviii e siècle Les 850 ans de la cathédrale vont être l’occasion pour l’édifice de se doter d’une nouvelle sonnerie. Les cloches usées ou discordantes seront, à cet effet, remplacées. Les huit nouvelles cloches de la tour Nord et le bourdon Marie de la tour Sud seront bénis le 2 février 2013 à l’occasion du Jubilé des enfants. Ils seront alors exposés dans la nef de la cathédrale pour trois semaines. Le nouvel ensemble rejoindra alors le grand bourdon Emmanuel et ses 13 tonnes, la première sonnerie étant prévue la veille du dimanche des Rameaux, le 23 mars, à 18h15 très précisément. Sera alors enfin retrouvé le paysage sonore de la fin du XVIII e siècle. New bells to restore the sound lost in the 18 th century The cathedral’s 850 th anniversary is also an opportunity to hang a new set of bells. Those that are worn out or out of tune are to be replaced. Theeight new bells cast for the North Tower and the South Tower’s great « Marie » bell will be blessed on 2 February 2013 during the Children’s Jubilee. They will then go on show in the nave of the cathedral for three weeks. The new set will then join the great 13-tonne « Emmanuel » belland will be rung for the first time on the eveof Palm Sunday, 23 March, at 6.15 p.m. on the dot. A sound not heard since the final years of the 18 th century.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 1Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 2-3Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 4-5Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 6-7Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 8-9Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 10-11Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 12-13Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 14-15Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 16-17Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 18-19Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 20-21Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 22-23Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 24-25Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 26-27Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 28-29Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 30-31Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 32-33Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 34-35Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 36-37Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 38-39Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 40-41Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 42-43Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 44-45Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 46-47Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 48-49Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 50-51Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 52-53Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 54-55Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 56-57Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 58-59Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 60-61Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 62-63Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 64-65Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 66-67Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 68-69Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 70-71Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 72-73Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 74-75Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 76-77Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 78-79Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 80-81Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 82-83Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 84-85Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 86-87Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 88-89Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 90-91Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 92-93Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 94-95Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 96-97Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 98-99Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 100