Paris Le Grand n°9 2012
Paris Le Grand n°9 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de 2012

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : O2C

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : théâtres à l'affiche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
6 0• t h é â t r e s l t h e a t e r s Niché entre l’Opéra Garnier et la place de la Madeleine, le théâtre Edouard VII est le temple de la comédie de boulevard « chic ». Sacha Guitry y a créé de nombreuses pièces (« Désiré », « Faisons un rêve » …). Construit en 1913, en hommage à Edouard VII d’Angleterre, le lieu a d’abord été un cinéma, puis il est transformé en théâtre en 1916. Son décorum typiquement début de siècle le rend particulièrement cossu. Edouard VII, établissement privé dirigé actuellement par Bernard Murat, est probablement le théâtre le plus cher au cœur des Français. C’est en effet ici que l’ORTF captait les pièces de l’émission de télévision « Au théâtre ce soir », dans les années 70, dont Jacqueline Maillan ou Michel Roux, les stars absolues de l’époque, firent les belles soirées. A l’époque, ces représentations attiraient des millions de téléspectateurs. Théâtre Edouard VII Le plus british Tucked away between the Opéra Garnier and the Place de la Madeleine, the Théâtre Edouard VII is the temple of stylish light comedy (comédie de boulevard). Sacha Guitry staged many productions there (« Désiré », « Faisons un rêve » …). Built in 1913, as a tribute to the British King Edward VII, it was first a cinema, before its conversion in 1916. Its typically early 19 th -century decorum creates a feeling of opulence. The Edouard VII, a private establishment currently run by Bernard Murat, is The most British probably the theatre of which the French are most fond. It was here that the ORTF (France’s public service broadcaster at the time) recorded the plays broadcast on television in the 1970s for its « Au théâtre ce soir » programme, watched by millions of viewers. Square Edouard VII, Paris 9 e Square Edouard VII, Paris 9 th
Athénée-Louis Jouvet Le plus parisien The most typically Parisian L’Athénée est indissociable de Louis Jouvet. Le grand comédien français a en effet présidé à sa destinée de 1934 à 1951 et il y est mort, alors qu’il dirigeait une répétition. Jouvet était l’homme idoine pour diriger un théâtre puisqu’il en avait exercé tous les métiers  : machiniste, peintre, éclairagiste… Architecturalement, l’Athénée-Louis Jouvet, classé monument historique, est un théâtre à l’italienne avec ses baignoires et loges. Sa particularité est de posséder une résonance exceptionnelle. Comme Louis Jouvet, Jean Vilar, Peter Brook, ou encore Mathias Langhoff ont marqué le lieu. En 1982, l’homme d’affaires, Pierre Bergé, a vendu l’Athénée à l’Etat pour 1 franc symbolique, et il est devenu l’un des théâtres publics favoris des Parisiens. The Athénée is intimately linked with the memory of Jouvet. The great French actor presided over its destiny from 1934 to 1951 and in fact died there, during a rehearsal. Jouvet was the ideal person to run a theatre as he had performedall the related occupations  : stagehand, set painter, lighting technician… Architecturally, the l’Athénée-Louis Jouvet, a listed monument, is an Italian-style theatre, with baignoires and boxes. It also has exceptional acoustics. As wellas Louis Jouvet, Jean Vilar, Peter t h e a t e r s l t h é â t r e s• 6 1 Brook and Mathias Langhoff have left their mark on the place. In 1982, businessman Pierre Bergé sold the Athénée to the French state for the symbolic price of one franc, and since then it has become one of Paris’s favourite public theatres. 7, rue Boudreau, Paris 9 e 7, rue Boudreau, Paris 9 th



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 1Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 2-3Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 4-5Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 6-7Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 8-9Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 10-11Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 12-13Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 14-15Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 16-17Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 18-19Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 20-21Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 22-23Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 24-25Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 26-27Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 28-29Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 30-31Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 32-33Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 34-35Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 36-37Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 38-39Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 40-41Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 42-43Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 44-45Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 46-47Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 48-49Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 50-51Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 52-53Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 54-55Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 56-57Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 58-59Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 60-61Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 62-63Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 64-65Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 66-67Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 68-69Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 70-71Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 72-73Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 74-75Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 76-77Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 78-79Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 80-81Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 82-83Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 84-85Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 86-87Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 88-89Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 90-91Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 92-93Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 94-95Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 96-97Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 98-99Paris Le Grand numéro 9 2012 Page 100