Paris Le Grand n°10 2013
Paris Le Grand n°10 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de 2013

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : O2C

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : Benjamin Millepied... nouveau directeur du Ballet de l'Opéra de Paris.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
PARIS• $Jructubd Ilke ercl4ltectütal l masterpiece,. ; ut like couture cieJali orL4. -1L., I 1_111.1, +.:06IFu't Mel art {dCntrlu. ttrd iY+ $.p4+i7r110 ITIw1. iiy NIieaTfra I 11'I:u1rrrr Ili 111e tr.rtilÎlrrr1 ; + 1 ï 11'1 I• f II Î rum irieltlgTlr'r pulTpt.Trwriiri TIe1 XiNgt 81II,01nR iLkn dratsvi.s, 1T• her M r+ 1.4•Rr1.1rv6rftr,r•V,:1:., 1s6s:alle• 6 tire SaIeI FIaCF111Jri. PAllf leiTél  : O033 14o1 42 87 43 43• etlloq www.sYevllanwlrtellalre.sorn b„Oq 4armohmr4 obN[ogi ! Rim 1tiLhYl1nr,aorj" 1•',,'I•:•'. 1.n111^11 Ill. 1.1111.111. if 1..%11'..1%.11) hr•an tir.i111 f1Mu`  : - a p m lFp, Yf.F is}1i,t
rose repetto Une paire de chaussons faits main pour son fils a lancé sa marque dans les années 50. rose petitrepetto, cannoise de naissance mais parisienne d’adoption, a - à sa manière et très élégamment -, révolutionné le monde de la danse. Flashback. it was a pair of hand-made dance slippers for her son that launched this brand in the 1950s. rose petit-repetto, from cannes by birth, but parisian by adoption, revolutionised – very elegantly and in her own way - the world of dance. cue flashback… D’uN Pas léGEr treaDiNG liGhtly cannes, 1889  : Emmanuel Repetto, Génois d’origine, crée, avec son ami Ortelli, un atelier de mécanique. Dans la foulée, il monte aussi une usine de fonderie de métaux. Mais ce précurseur voit plus loin que la place du Pont-Romain, aujourd’hui place Henri-Bergia. Il traverse l’Atlantique et négocie aux Etats-Unis ses brevets de machines à glace. Survient la Première Guerre mondiale ; les hommes partent au front, les femmes les remplacent dans les ateliers Repetto. A la fin des hostilités, Jean succède à son père à la tête de la fonderie. Et l’agrandit. Puis ce sera Edmond, le fils de Jean, qui reprendra les rênes au tout début des années 50 ; les établissements Repetto deviennent fournisseurs agréés de la Marine nationale. L’histoire aurait pu en rester là et le nom des Repetto ne jamais franchir le cercle fermé de la bourgeoisie cannoise. Un clin d’œil du destin a cependant tout changé… eLLe s’AppeLAIT rose Nous sommes en 1947. Montée à Paris, Rose, la fille d’Emmanuel, va se mettre en tête de confectionner elle-même les chaussons de danse de son fils prodige  : Roland Petit. Créateur du Ballet des Champs-Elysées, celui-ci est déjà, à 23 ans à peine, une figure majeure de la danse française. saGa/85 Cannes, 1889  : Emmanuel Repetto, originally from Genoa, created a machinery workshop with his friend Ortelli. Over time he would also setup a metal foundry. But this entrepreneur saw further than the Roman Place du Pont, now called Place Henri Bergia. He crossed the Atlantic and negotiated patents on his ice cream machines. Along came the First World War ; both men left for the front, with women replacing them in the Repetto workshops. When the hostilities ended, Jean took over from his father, managing the foundry, expanding it over time. Then Edmond - son of Jean - took over the reins at the start of the 1950s ; Etablissements Repetto became approved suppliers to the French Navy. The story might have ended there with the name Repetto never breaking into the tight-knit Cannes bourgeoisie. But a wink of the eye of fate changed all that… she Was calleD rose The year was 1947. Rose, daughter of Emmanuel, moved to Paris to hand- sew dance slippers for her



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 1Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 2-3Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 4-5Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 6-7Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 8-9Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 10-11Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 12-13Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 14-15Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 16-17Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 18-19Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 20-21Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 22-23Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 24-25Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 26-27Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 28-29Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 30-31Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 32-33Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 34-35Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 36-37Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 38-39Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 40-41Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 42-43Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 44-45Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 46-47Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 48-49Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 50-51Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 52-53Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 54-55Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 56-57Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 58-59Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 60-61Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 62-63Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 64-65Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 66-67Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 68-69Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 70-71Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 72-73Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 74-75Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 76-77Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 78-79Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 80-81Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 82-83Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 84-85Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 86-87Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 88-89Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 90-91Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 92-93Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 94-95Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 96-97Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 98-99Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 100