Paris Le Grand n°10 2013
Paris Le Grand n°10 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de 2013

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : O2C

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : Benjamin Millepied... nouveau directeur du Ballet de l'Opéra de Paris.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
OPEra, PalaIs-rOyal, 1VMU1\mONTmarTrE 1MALI 1 EL Le CAFé de LA pAIX, HAvre de pAIX de proUsT eT d’osCAr WILde L’inauguration de l’Opéra Garnier en 1862 et l’aménagement de l’avenue de l’Opéra en 1875 hissent le Café de la Paix au rang de grand rival de la Rotonde sur la rive droite. Le tout- Paris littéraire se bouscule sous les lustres gigantesques et les plafonds couverts de fresques dans un style Napoléon III flamboyant. Parmi les fidèles, on compte Victor Hugo, qui organise des banquets, Guy de Maupassant, Oscar Wilde, Marcel Proust… Sir Arthur Conan Doyle, à qui l’on doit le célèbre Sherlock Holmes, ne manquait jamais, lors de ses passages dans la Capitale, de s’installer sur la terrasse e du Café de la Paix pour corriger des épreuves d’imprimerie, eerie, tout en profitant de l’animation des boulevards. Jules Renard anard et Tristan Bernard s’y pressent pour assister aux premières fières représentations cinématographiques données par un concurrent errent des frères Lumière. En 1975, la grande salle du Café de la Paix a été inscrite à l’inventaire des monuments historiques. the café De la paix, a haVeN of peace for FOR proust aND oscar WilDe The inaugurationrn of the Garnier Opera House in 1862 and the development of the Avenue de l’Opera in 1875 hoisted the Café de la Paix (ix to the rank of major right bank rival of La Rotonde. The entire >ntire Parisian literati used to jostle under the gigantic chandeliers ? liers and the ceilings covered with a fl amboyant Napoleon t IIIstyle fresco. Among the faithful, were Victor Hugo, who organized banquets, Guy de Maupassant, Oscar Wilde and Marcel Proust... Sir Arthur Conan Doyle, to whom we owe'ethe famous Sherlock Holmes, never failed, when passing through the capital, to install himself on the Café de la Paix terrace to correct printing proofs, while enjoying all the activity ty on the boulevards. Jules Renard and Tristan Bernard rushed (shed there to attend the first cinematographic shows presented'bya a competitor of the Lumière Brothers. In 1975, the great roomnnof the Café de la Paix was listed as a historical monument. 12, boulevard des Capucines Paris 9e. sir artHur conan Doyle le palais royal 1 ! HIsTOIrE/38 QUAnd CoLeTTe régnAIT sur Le pALAIs-royAL Avant d’installer ses carnets en moleskine et ses chats rive droite, Colette et son mari Henry Gauthier-Villars, dit Willy, ont vécu heureux au 28, rue Jacob (dans le 6 e arrondissement). Après, ils se sont beaucoup cherchés et ont déménagé une quinzaine de fois dans Paris ! Le couple trouve enfin ses marques dans l’entresol du 9, rue de Beaujolais, puis à « l’étage noble », au premier. La vue est à couper le souffle puisque l’appartement donne directement sur les jardins. Très vite, Colette devient la « dame du Palais-Royal ». Avec son ami et voisin Jean Cocteau, elle se rend chaque jour à la galerie Vivienne toute proche ou déjeune au restaurant du Grand Véfour, au 17 de la rue de Beaujolais. Colette décède en 1954. Sur le balcon de sa chambre on voit encore un « C » gravé qui s’entrecroise avec un soleil. WheN colette ruleD the palais-royal Before moving her moleskin notebooks and cats onto the right bank, Colette and her husband, Henry Gauthier-Villars, known as Willy, lived happily at 28, rue Jacob (in the 6 th arrondissement). After that, they spent a lot of time looking for an identity and moved house about fi fteen times in Paris ! The couple fi nally found their place on the mezzanine fl oor of 9, rue de Beaujolais, and then on the ‘noble’first fl oor. The view is breathtaking since the apartment directly overlooks the gardens. Colette very soon became the ‘lady of the Palais-Royal’. With her friend and neighbour Jean Cocteau, she went every day to the nearby Galerie Vivienne or had lunch in the restaurant of the Grand Véfour, at 17, rue Beaujolais. Colette died in 1954. You can still see a C intertwined with a sun carved into the balcony of her house. 9, rue de Beaujolais, Paris 1 er.
jacques prevert boris vian LA CITé enCHAnTée des poÈTes En bordure du boulevard de Clichy, non loin du Moulin-Rouge, se trouve la cité Véron. Particularité unique dans l’histoire de la littérature française, deux immenses poètes ont cohabité au même étage d’un même immeuble. En 1954, Boris Vian emménage au 6 bis, dans un petit deux pièces sans eau ni électricité. En 1956, Jacques Prévert s’installe dans un appartement décoré avec soin par l’architecte Jacques Couëlle. Avec leurs épouses, ils partagent une terrasse de 400 m² qui donne sur les ailes du moulin. C’est dans cet endroit où trônent des baignoires aux pieds de lion et planté de lilas qu’eurent lieu les manifestations du fameux collège de Pataphysique, « société de recherches savantes et inutiles ». Il comptait trois membres  : Vian, Prévert… et son chien Ergé. the eNchaNteD city of poets On the edge of boulevard de Clichy, not far from the Moulin Rouge, the Véron housing estate is to be found. It is a unique particularity in the history of French literature that two tremendous poets lived on the same fl oor of the same building. In 1954, Boris Vian moved into 6b, a one-bedroom fl at with no running water or electricity. In 1956, Jacques Prévert moved into an apartment carefully decorated by the architect Jacques Couëlle. With their wives, they shared a 400 m² terrace which overlooked the windmill. It was here, where bathtubs with lion’s feet and planted with lilacs reigned, that the demonstrations of the famous Pataphysics college or ‘society for scholarly and useless research’took place. It had three members  : Vian, Prévert... and his dog Ergé. InTerConTInenTAL pArIs Le grAnd iNtercoNtiNeNtal paris le GraND On 6 th June Le 6 juin 1865, Alexandre Dumas père, Gustave Flaubert et 1865, Alexandre Dumas, Gustave Flaubert and Roger de Roger de Beauvoir furent réunis pour un banquet exceptionnel. Beauvoir got together for an exceptional banquet. That day, Ce jour-là, ils dégustèrent du saucisson d’âne et un filet they enjoyed donkey sausage and a horse fillet steak with de cheval aux champignons, le tout arrosé d’un Château mushrooms, washed down with a Château Cheval Blanc. Cheval Blanc. Des scientifiques désireux de promouvoir la Scientists wishing to promote the consumption of horse meat in consommation de viande de cheval en France avaient organisé France had organised this horse meat banquet. The Goncourt ce banquet hippophagique. L’académie Goncourt avait choisi Academy had chosen the Grand Hotel for its inaugural dinner. le Grand Hôtel pour son repas inaugural.'"-"'1 Wy"v IJIVVO:J 11 JIOVO IV1IV1IV11IVlJJ0111V1 U IN BoNNES FEUiLLES Jean le Nouvel est non seulement un parisien amoureux de sa ville mais également un passionné de belles lettres et un écrivain. Dans son dernier ouvrage, sobrement intitulé « le paris des écrivains », il revient sur 15 ans de balades, de recherches et de découvertes. il nous entraine, à sa suite, dans 5 grandes promenades, animées par quelque 150 hommes et femmes de lettres. Jubilatoire. Le Paris des écrivains, Jean le Nouvel, Editions Alexandrine, 212 pages. 16,50 € . a GooD reaD Jean Le Nouvel is not only a Parisian who loves his city but also someone who is passionate about beautiful words and a writer. In his latest book, simply titled The Paris of Writers, he looks back on 15 years of walks, research and discoveries. He then leads us on 5 great walks, brought to life by 150 literary men and women. Simply exhilarating. Le Paris des écrivains, Jean le Nouvel, Editions Alexandrine, 212 pages. € 16.50 HIsTOIrE/39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 1Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 2-3Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 4-5Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 6-7Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 8-9Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 10-11Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 12-13Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 14-15Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 16-17Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 18-19Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 20-21Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 22-23Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 24-25Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 26-27Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 28-29Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 30-31Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 32-33Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 34-35Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 36-37Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 38-39Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 40-41Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 42-43Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 44-45Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 46-47Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 48-49Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 50-51Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 52-53Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 54-55Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 56-57Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 58-59Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 60-61Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 62-63Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 64-65Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 66-67Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 68-69Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 70-71Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 72-73Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 74-75Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 76-77Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 78-79Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 80-81Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 82-83Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 84-85Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 86-87Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 88-89Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 90-91Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 92-93Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 94-95Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 96-97Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 98-99Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 100