Paris Le Grand n°10 2013
Paris Le Grand n°10 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de 2013

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : O2C

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : Benjamin Millepied... nouveau directeur du Ballet de l'Opéra de Paris.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
11100.10141 i l'4 I i4lilligf.4 14 ernest HemingWay le bar « la closerie Des lilas » Le pLUs neW-yorKAIs  : LA CLoserIe des LILAs Au milieu du 19 ème siècle, la Closerie est un bal où les artistes aiment s’encanailler et se restaurer. En 1883, Emile Zola y dispose d’un rond de serviette comme son ami Théophile Gautier. Au 20 ème siècle, Paul Verlaine et Guillaume Apollinaire y déclament chaque mardi des poèmes. Quelques années plus tard, les Américains de Paris s’y retrouvent pour s’enivrer dans les vapeurs de pur Malt. Mais avant de sombrer dans l’ivresse, Scott Fitzgerald parvient à faire lire un manuscrit à Ernest Hemingway. Il a déjà un titre en tête  : « Gatsby le Magnifique »... Avec Henry Miller, les Yankees font de ce bout du quatorzième arrondissement une annexe de Manhattan. Quant aux sujets de Sa Très Gracieuse Majesté, Oscar Wilde et Samuel Beckett, ils aiment y échanger avec Jean-Paul Sartre ou Paul Eluard. Perpétuant sa tradition littéraire décalée, la Closerie décerne chaque année le prix du « Livre incorrect ». HIsTOIrE/32 NeW york style  : la closerie Des lilas In the mid-19 th century, La Closerie was a dance hall where artists liked to slum it and eat together. In 1883, Emile Zola had his own napkin ring there, as did his friend Théophile Gautier. In the 20 th century, it was there that Paul Verlaine and Guillaume Apollinaire spouted their poetry every Tuesday. A few years later, the Americans in Paris metup there to get drunk on pure malt whiskey. But before he was dead drunk, Scott Fitzgerald managed to get Ernest Hemingway to read a manuscript. He already had a title in mind  : The Great Gatsby... Along with Henry Miller, the Yankees turned this end of the fourteenth arrondissement into an annex of Manhattan. As for the royal subjects, Oscar Wilde and Samuel Beckett, they loved sharing ideas there with Jean-Paul Sartre and Paul Eluard. Perpetuating its offbeat literary tradition, every year La Closerie awards an Incorrect Book prize. 174, boulevard du Montparnasse, Paris 14e.• 1I II
les bArs et restAurAnts DE la rIVE GaucHE Bars aND restauraNts oN the left BaNk la rotonDe la verrière De la rotonDe guillaume apollinaire HIsTOIrE/33 Le pLUs HAppy FeW  : LA roTonde En 1910 la Rotonde est déjà un must pour les amoureux de belles lettres. A cette époque, le poète Guillaume Apollinaire a, le premier, installé son QG dans l’établissement du 105 boulevard Montparnasse. Après la Grande Guerre, le bar attire les auteurs en vogue. Ils ont quitté Montmartre et veulent découvrir ce quartier dont tout le monde parle. « Quel que soit le café de Montparnasse où vous demandiez à un chauffeur de la rive gauche de vous conduire, il vous conduira toujours à la Rotonde », résumait Ernest Hemingway dans « Le soleil se lève aussi », en 1940. Ses compatriotes Scott Fitzgerald ou Henry Miller aiment y refaire le monde autour d’un cocktail et les clients se pressent pour assister aux passes d’armes entre Modigliani et Blaise Cendrars. Le « buzz » est permanent. Normal que les surréalistes André Breton, Jacques Prévert et Raymond Queneau fassent de la Rotonde leur cantine attitrée. for the happy feW  : la rotoNDe In 1910 the Rotonde was already a must for lovers of beautiful words. At that time, the poet Guillaume Apollinaire was the first to setup his HQ in the establishment at 105, boulevard Montparnasse. After the Great War, the bar attracted writers who were in fashion. They left Montmartre and wanted to discover this area that everyone was talking about. « Whatever café in Montparnasse you ask a left bank driver to take you to, he’llalways drive you to La Rotonde », Ernest Hemingway declared in « The Sun Also Rises », in 1940. His compatriots Scott Fitzgerald and Henry Miller loved to remake the world over cocktails, and customers crowded to watch the heated debates between Modigliani and Blaise Cendrars. There’s a permanent buzz. So, it was quite normal that the surrealists André Breton, Jacques Prévert and Raymond Queneau made La Rotonde their usual canteen. 105, boulevard du Montparnasse, Paris 14e.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 1Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 2-3Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 4-5Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 6-7Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 8-9Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 10-11Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 12-13Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 14-15Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 16-17Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 18-19Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 20-21Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 22-23Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 24-25Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 26-27Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 28-29Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 30-31Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 32-33Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 34-35Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 36-37Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 38-39Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 40-41Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 42-43Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 44-45Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 46-47Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 48-49Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 50-51Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 52-53Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 54-55Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 56-57Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 58-59Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 60-61Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 62-63Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 64-65Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 66-67Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 68-69Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 70-71Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 72-73Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 74-75Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 76-77Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 78-79Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 80-81Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 82-83Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 84-85Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 86-87Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 88-89Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 90-91Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 92-93Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 94-95Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 96-97Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 98-99Paris Le Grand numéro 10 2013 Page 100