Paradiski Infosnews n°128 10 fév 2020
Paradiski Infosnews n°128 10 fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°128 de 10 fév 2020

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Sarl SDGB

  • Format : (170 x 245) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 60,4 Mo

  • Dans ce numéro : nouveaux espaces débutants.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
PEISEY-VALLANDRY 16# INFOSNEWS/PARADISKI C'EST MON MÉTIER Happy culteur Il est certains métiers qui ne s'exercent que si la passion anime celui qui le fait au quotidien. L'apiculture est de ceux-là. Installé depuis 13 ans à Vallandry, c'est auprès de son grand-père que Florent Caulireau a découvert les bases de la production de miel et depuis, chaque jour il vit au plus près de ses abeilles. Comment ton histoire d'apiculteur a-t-elle commencé ? Je suis originaire du Vercors, où mon grand-père était apiculteur amateur. Il n'en a jamais vécu mais il aimait ça, et il m'a transmis son amour pour ce travail. J'ai donc fait une saison chez un apiculteur, Michel Hudry, qui est installé dans le Vercors et qui est originaire de la vallée des Belleville. Avec un BTS agricole en poche et des formations ciblées, je suis venu m'installer avec ma femme ici, à Vallandry. Parle-nous de ta vie d'apiculteur. Je vais plutôt te parler de l'abeille parce que l'apiculteur la suit, c'est elle qui rythme la saison, et son travail. L'hiver, l'essaim est dans la ruche et les abeilles mangent leur production de miel. En se serrant et grâce à leurs mouvements, elles maintiennent une température de 6 degrés au centre de la ruche, et elles passent l'hiver comme cela. En janvier, dès que les jours s'allongent et dès les premières floraisons, elles commencent à sortir butiner et à ramener du pollen. La reine commence la ponte de nouvelles abeilles début février, et cela durera jusqu'à à mi-octobre. Pendant cette période, la ruche doit être maintenue à 35 degrés, et il faut savoir qu'une abeille vit 6 mois l'hiver dans la ruche et 40 jours l'été quand elle butine. Combien d'abeilles compte une ruche ? L'hiver, la colonie se compose de 15 000 individus et pour entrer en production il faut plus de 50 000 abeilles. La reine pond jusqu'à 20 000 œufs par jour. Une colonie en hiver mange 1kg de miel environ par mois et en été, 1kg par semaine. L'hiver, il faut surveiller les ruches et faire attention qu'il y ait assez à manger. Concrètement, comment l'abeille produit-elle le miel ? L'abeille butine le nectar des fleurs pour en utiliser le sucre. Selon la plante, le sucre peut être différent par sa composition en glucose, fructose, disaccharide et saccharose. D'autres éléments du nectar vont donner au miel sa couleur et son goût unique  : les vitamines, les pigments, les arômes. L'autre source de sucre est le miellat. Le miellat provient des excrétions laissées sur les végétaux par des insectes. Cela peut être par exemple des sucres rejetés par des pucerons ou encore de la sève d'arbre. Les abeilles butinent de fleur en fleur en remplissant leurs jabots de substances sucrées. Une fois rentrées à la ruche les butineuses donnent leur récolte à d'autres abeilles en charge d'enrichir le tout en enzymes. Ces enzymes vont changer la composition de la miellée en agissant sur le sucre. Ensuite des ouvrières vont faire sécher ce miel qui contient encore plus de 50% d'eau. Puis vient le temps de la récolte, qui s'opère à la fin de la floraison de la plante qui caractérisera le miel.
Que produis-tu ? À Landry notre production commence avec les pommiers, les merisiers, les pissenlits... on enchaine avec les fleurs des prairies comme le sainfoin, l'érable, le tilleul, l'aubépine, la sauge... Ensuite il faut déplacer les ruches vers Albertville, Aiguebelle, au lac d'Aiguebelette. Puis elles montent en haute montagne, à Rosuel à 1 500 m d'altitude et aux Arcs, et j'en ai qui vont dans le Jura et d'autres dans les Alpes de Haute Provence. Pour avoir des miellées différentes et une production sécurisée, on se doit d'être diversifié. Au final nous avons un miel de printemps (mélange de pissenlits et d'arbres fruitiers), d'acacia, de montagne toutes fleurs, de haute montagne toutes fleurs également, de forêt (châtaignier, tilleul), de sapin et de lavande. (S.M.) Installed since 13 years in Vallandry, Florent Caulireau discovered the joy of producing honey with his grandfather. He gained experience with beekeeper Michel Hudry, originally from the Belleville Valley. Florent starts the production in Landry, then he installs his beehives near Albertville, Aiguebelle and near the lake of Aiguebelette, before taking them to Rosuel at an altitude of 1 500 metres and Les Arcs. For a diversified and secured production, he installs beehives in other departments. MIELERIE REINES DE L'ALPE Le Chêne, Landry, +33 (0)4 79 22 00 54 Vente directe à la ferme les jeudis soir et vente dans les magasins de produits régionaux en station SIGNE PARTICULIER/06 60 38 72 45/ shutterstock DES MONTAGNES DE PLAISIRS… ET LES PLUS GRANDES MARQUES MOUNTAINS OF PLEASURES... THE BEST BRANDS PLAN-PEISEY/LES CORDETTES/LES MÉLÈZES/VALLANDRY/PEISEY 04 79 07 92 62/04 79 04 11 74 www.intersport-peisey-vallandry.com WWW.INFOSNEWS.FR #17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :