Panorama Inforegio n°44 déc 12/jan-fév 2013
Panorama Inforegio n°44 déc 12/jan-fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de déc 12/jan-fév 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Commission européenne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : spécialisation intelligente, le moteur de la croissance économique future dans les régions d'Europe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
[hiver 2012 ▶ n o 44] ▶Éditorial...3 Commissaire Johannes Hahn ▶INTERVIEW DÉVELOPPEMENT DE LA POLOGNE.4-7 Ministre polonaise du développement régional ▶Dossier spécial.. 8-13 SPéCIALISATION INTELLIGENTE – LE MOTEUR DE LA CROISSANCE éCONOMIQUE FUTURE EN EUROPE ▶ENQUêTE EUROBAROMèTRE – UNE QUALITé DE VIE éLEVéE DANS LES REGIONS MALGRé LE MARASME ÉCONOMIQUE..14-17 ▶L’INNOVATION DANS LE DéVELOPPEMENT RéGIONAL ET URBAIN : éDITION 2014 DES PRIX REGIOSTARS... 18 ▶L’EUROPE DANS MA RÉGION CONCOURS PHOTO19-21 ▶LA PAROLE EST à VOUS22-29 Perspectives nationales et régionales sur la politique de cohésion ▶POLITIQUE RéGIONALE EUROPéENNE : UNE SOURCE D’INSPIRATION POUR LES PAYS TIERS 30-31 ▶PROJETS..32-35 Exemples de projets : Italie et Royaume-Uni, projets de coopération territoriale européenne dans le cadre du Programme Europe centrale et du programme de coopération transnationale Europe du Sud-Est ▶ÉVALUATION DU FONDS DE COHéSION.36-37 ▶LES PIONNIERS DE LA COOPéRATION : PLUS DE 280 éVéNEMENTS ORGANISéS POUR CéLéBRER LA JOURNéE DE LA COOPéRATION EUROPéENNE. 38-39 ▶AGENDA. 40 ▶8 ▶38 ▶4 ▶22 Photos (pages) : Couverture : Shutterstock Pages 3, 9, 10, 11, 12, 15, 17, 19, 20, 21, 31, 38, 39 : Commission européenne Pages 5-7 : Ministère du développement régional, Pologne Page 6 : GAZ-SYSTEM S.A. Pages 10, 13, 14, 16, 35 : Shutterstock Page 11 : Gouvernement de Castille-et-León Page 19 : Boyan Ivanov, Marek Babula, Simeon Mitkov, Cristina Dumitru Tabacaru Page 23 : Ministère de l’économie et de l’emploi, Portugal Pages 24, 34 : Ministère du développement régional et du tourisme, Roumanie Page 26 : Fraunhofer ISIT, Itzehoe Page 27 : Ministère des affaires rurales et de la protection des consommateurs, Bade-Wurtemberg Page 29 : Ministère régional de l’économie, de l’innovation, des sciences et de l’emploi, gouvernement d'Andalousie Page 32 : Projet européen Trolley Page 33 : Simone Cugi, région autonome de Sardaigne Page 36 : Ministère de l’économie et de l’emploi, Portugal Ce magazine est imprimé en français, en anglais et en allemand sur papier recyclé. Il est disponible en ligne dans 21 langues à l’adresse http://ec.europa.eu/regional_policy/information/panorama/index_fr.cfm Les opinions exprimées dans cette publication sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de la Commission européenne.
panorama [hiver 2012 ▶ N o 44] ▶Éditorial Johannes Hahn Membre de la Commission européenne en charge de la politique régionale Nous avons parcouru un long chemin depuis les jours où nous devions convaincre les sceptiques de l’importance de la politique de cohésion pour la croissance économique. La politique de cohésion est désormais au cœur de l’agenda européen et des négociations budgétaires en cours. Elle est considérée comme une politique d’investissement stratégique, un mécanisme capable de protéger l’Europe contre la crise économique et un moyen de préparer la croissance de demain. Pour cela, notre politique d’investissement dans les régions se fait plus sélective et plus stratégique. Comme vous allez le découvrir dans notre article sur la spécialisation intelligente, nous sommes en train de réunir des outils, des organismes et des experts pour aider les régions à trouver leur propre niche industrielle et technologique sur le marché mondial. Cette approche doit permettre aux régions de déterminer la nature réelle de leur potentiel d’innovation et de réorienter leur structure industrielle vers les industries émergentes et les marchés internationaux. La spécialisation intelligente est une approche innovante visant à rendre possible la transformation économique régionale ; c’est aujourd’hui un élément clé des efforts de l’Europe pour aider les régions à sortir de la récession. La spécialisation intelligente implique que les régions choisissent un nombre limité de priorités en fonction de leurs propres forces et de la spécialisation internationale. Dans le cadre de cette stratégie, les actions de soutien et les investissements ne peuvent pas être fragmentés et les financements des fonds structurels sont concentrés sur un nombre limité de priorités, celles qui présentent le plus fort potentiel de développement. L’élaboration de stratégies de recherche et d’innovation fondées sur le concept de la spécialisation intelligente sera l’une des conditions préalables pour pouvoir prétendre aux subsides des fonds structurels de l’UE à partir de 2014. Rééquilibrer le dosage des investissements L’approche classique de l’investissement n’est plus adaptée à la situation actuelle. Désormais, nous privilégions l’investissement thématique, la détermination de zones stratégiques prioritaires et l’adéquation du dosage d’investissements aux besoins de chaque région. Certains pays ont trop investi dans les infrastructures aux dépens des PME ou de l’emploi. Les efforts de reprogrammation en cours visent à changer l’équilibre actuel, puisque pour avoir un impact réel et faire la différence, il est nécessaire de s’appuyer sur une masse critique d’investissements. Quelque 20 milliards d’euros ont été réalloués entre secteurs d’investissement au cours des trois dernières années. Environ 14,5 milliards d’euros supplémentaires ont été libérés grâce à la réduction des exigences de cofinancement national et à l’augmentation du taux maximum de cofinancement des fonds européens dans les « pays du programme », qui est passé à 95%. Priorité aux résultats Nous mettons davantage l’accent sur les résultats, les performances et l’optimisation des ressources vis-à-vis des contribuables. Une évaluation des investissements régionaux réalisés dans la période 2000-2006 (voir page 36) met en évidence l’importance d’une définition claire des objectifs et des stratégies et la nécessité de réaliser une analyse coûts/bénéfices sérieuse si l’on veut que de bons investissements soient effectués et pour de bonnes raisons. Nous avons manifestement besoin d’intégrer plus d’objectifs intermédiaires et d’objectifs quantifiables dans nos programmes pour pouvoir évaluer les progrès réalisés. Enfin et surtout, la dernière enquête Eurobaromètre aboutit à un résultat intéressant. Elle révèle que malgré la morosité ambiante et le marasme économique, les Européens se montrent globalement positifs vis-à-vis de la qualité de vie dans leur région ! 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :