Opérations Spéciales n°9 sep/oct 2014
Opérations Spéciales n°9 sep/oct 2014
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°9 de sep/oct 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Histoire Militaire Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 103 Mo

  • Dans ce numéro : la crise en Ukraine.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
JEUX VIDÉO GLOBAL OFFENSIVE Là c’est du lourdos mon poulet, du défi à la John McClane, « si ce test te pète à la gueule, John Wayne ne s’éloignera pas vers le soleil couchant avec Grace Kelly… » m’a dit le bonze, alors j’ai répliqué « C’est Gary Cooper connard ! ». Je gare mon Acmat, et me lance dans une recherche de son petiot frère, Counter Strike Source sur mon pécé ; j’exécute le vistemboire et me voilà en plein désert avec une équipe de bras cassés dopés au frags - sans aucune progression tactique - se jeter pitoyablement dans la gueule des guignols barbus du califat islamo-bobo. Da ! Uncle Sam, les américainos n’ont pas fait mieux que ces six baltringues ayant le niveau tactique d’un poulpe vénézuélien en phase d’approche pelvienne… Yippee-kiyay, motherfucker ! M4 dans la main, GPB, grenade flashbang, incendiaires, Glock 19 en backup, je cours avec tout mon barda à travers ce sable doré. Fusent dans mon casque Bose (et hop un petit product placement, nivunikonu) les ordres des brakassés, et la symphonie de Mozart N°25 en G mineur, K. 183, I. « Allegro con brio » me dit le padrino, yes pépé, il est où Benny Ladin, zut ! Non ! Pas lui ! C’est déjà fait, alors ce calife il est où ? Trop tard pour ma jolie gueule, pas le temps de réfléchir que je suis déjà fait refroidir dare-dare jusqu’au dernier A chaque peine suffit sa nuit… m’a dit le sinistre sombre seigneur vêtu de noir, casque et souffle rauque sous une armure du soldat le plus dur de l’empire du côté obscur. Les ordres du padrino Berrafato sont clairs : traquer le moindre toto terroriste, mort ou vif, et remporter la victoria ! Hasta siempre ! Yallah ! Un test de John Paul McNey kelvin par un barbu en keffieh sorti tout droit de Barbès, il régurgite un « maintenant j’ai une mitraillette. Ho… Ho… Ho... », Pas fier le Hans… Niquemouk ! Encore un petit geek dé mierda pustuleux de 14 ballais qui OSE me fragguer… Lui, je l’aurai un jour, je l’aurai… DU PIXEL EN SANG Incalculable le nombre d’heures passées avec Counter Strike 1 point quelque chose, puis 1.6 puis CS Source, enfin les pixels commençaient à ressembler à du vrai sang de moustachu péruvien, par les moustaches de Plekszy-Gladz ! Pour ce test on passe sur CS-GO, offensive globale donc, grosse chirurgie esthétique pour le jeu, gameplay d’enfer, grosses maps, et comme toute licence CS, le jeu peut-être customisé à fond, ça tombe bien j’ai toujours eu un faible pour Roy Rogers j’dois vous dire, j’adore les chemises pailletées ! SÉRIEUSEMENT DÉBILE Trouvez-moi un jeu sur terre et dans la galaxie, où vous pouvez jouer les minipouces poursuivis par un zombie, collaborant avec les pères noël d’Al-Qaïda, Mickey et Donald, un grand chien en plastique ET les chinois du FBI armés de lanceur paintball roses ? Si je vous dis que c’est possible, vous me sortez alors la carte Kiwi. Fastoche, c’est l’un des jeux en réseau des plus customisés ! et oui petit gaillard de Pourcel-le-Vieux, c’est terminé de fanfaronner avec ton ping à 150 millisecondes, ton modem Netissimo ne fait plus le poids, maintenant on est dans la cour des grands, et ça va chier sec des bulles de Glaucus Atlanticus. Petite pause les loulous kakis, 94 OPÉRATIONS SPÉCIALES SEPTEMBRE-OCTOBRE 2014
j’allume le MODE SERIEUX : chers lecteurs, un petit scoop rien qu’pour vous, saviezvous qu’au début des années 2000, le merveilleux GIGN jouait en réseau interne (LAN) avec les premières versions de CS, les maps (cartes) étaient customisées, dont une représentait un avion, avec un plan d’action similaire à Marignane, votre serviteur que je suis a eu l’immense honneur de jouer (sans les cagoules) avec les super-cruchots sur cette map dédiée à l’entrainement tactique, les messages radio étaient bien réels et sur leurs fréquences dédiées. Le GIGN améliorait ainsi ses approches tactiques avec un outil virtuel… MODE SERIEUX « OFF ». FRAG MOI ÇA FISSA ! Le palpitant est à son comble, je suis dans un grand bureau, mes coéquipiers pris au feu avec des enturbannés auxerrois, j’avance dans une pièce, je fais un slicespy et je tire une rafale avec mon MP5. Le blondinet tombe au sol, je m’avance pour lui piquer ses pompes, mais pas de chance, sur neuf millions de terroristes dans le monde, j’en tue un, il a les pieds plus petits qu’ma sœur… LA CONCLUSION DEL SUPER Premier jeu à n’être qu’une modification (MOD) de Half Life, Counter-Strike est devenu depuis une légende des FPS (jeu de tir à la première personne, donc « je », pas moi ! le tien, ton « je », toi quoi !) téléchargeable sur la plateforme Steam pour quelques dizaines dengultrum bhoutanais. Vous aurez pigé que c’est avant tout un jeu en réseau, sans campagne solo, avec des Paye ton selfie quand tu meurs ! cartes où vous choisissez le camp terroriste ou anti-terroriste. Les missions sont diverses : désamorcer une bombe, sauver des otages ne sont que les plus jouées. Il existe des serveurs avec des cartes (maps) originales qui se téléchargent à la connexion ou d’avance. Vous pourrez customiser à souhait vos armes (mmmm… la Golden AK47 de Saddam…) et préparer des tactiques avec vos équipiers, puis passer à l’action et activer le micro de votre casque pour lancer les ordres… Un beau jeu, réaliste, le seul ou une balle peut vraiment vous tuer. Je vous laisse découvrir ce bijou en mode tactique ou bourrin… Allez faire un tour sur les serveurs CS et soyez la terreur des geeks boutonneux, soyez une mouche dans le lait mon cher Hans, un petit rouage qui grippe ! Un emmerdeur ! CS-GO/PC (plateforme Steam) Image18/20 Le côté pixels de CS 1.6 était sexy pour l’époque, le niveau grimpe pour s’adapter aux PC modernes. On aime pouvoir tout customiser. Son16/20 Du son basique, des ordres en français, mais des packs de customisation sont disponibles sur les sites de fans. Jouabilité..18/20 Rien à dire, c’est merveilleux. Une bonne souris de combat, un œil aiguisé et vous allez trancher du barbu. Durée de vie..19/20 Jouez sérieusement ou contre des zombies, moddez votre jeu, téléchargez des packs des milliers de cartes, montez une équipe, défiez vos potes ou ces cons de suédois ! Réseau19/20 Peut de temps d’attende, des centaines de serveurs, des teams françaises, un jeu qui se joue en compétition. Local (LAN) ou Internet, les parties sont fluides NOTE FINALE : 90/100 SEPTEMBRE-OCTOBRE 2014 OPÉRATIONS SPÉCIALES 95



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 1Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 2-3Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 4-5Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 6-7Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 8-9Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 10-11Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 12-13Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 14-15Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 16-17Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 18-19Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 20-21Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 22-23Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 24-25Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 26-27Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 28-29Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 30-31Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 32-33Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 34-35Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 36-37Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 38-39Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 40-41Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 42-43Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 44-45Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 46-47Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 48-49Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 50-51Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 52-53Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 54-55Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 56-57Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 58-59Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 60-61Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 62-63Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 64-65Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 66-67Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 68-69Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 70-71Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 72-73Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 74-75Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 76-77Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 78-79Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 80-81Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 82-83Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 84-85Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 86