Opérations Spéciales n°9 sep/oct 2014
Opérations Spéciales n°9 sep/oct 2014
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°9 de sep/oct 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Histoire Militaire Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 103 Mo

  • Dans ce numéro : la crise en Ukraine.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
REPORTAGE que palestinien « Des civils, ils utilisent des civils, qu’allons-nous faire ? » demande l’un des membres du cabinet de sécurité auquel participe le Premier ministre Benyamin Netanyahou. La réponse ne se fait pas attendre : « nous feront tout pour les avertir, téléphoner y compris taper sur le toit, mais nous irons jusqu’au bout ». KNOCK ON THE ROOF Quelle armée au monde mobilise un standard téléphonique (humain et informatique) pour passer un coup de bigot à son pire ennemi afin de lui demander d’évacuer l’immeuble qui va être visé par une frappe dans les 15 minutes ? Aucune… Point d’opinion ici, nous parlons d’un fait et une information vérifiée depuis par des témoignages et des vidéos impressionnantes du « knock on the roof », une technique de première frappe sur un toit avec une charge vide, un signal pour avertir les civils signifiant qu’ils doivent évacuer dans les minutes qui suivent, avant que Un armement sophistiqué livré par l’Iran et parfois des armes « home made ». Des bombardements ciblés, mais souvent le Hamas se fond dans la population civile... la charge fatale n’emporte l’immeuble. Mais quand le Hamas ne les laisse pas sortir en les cadenassant ou en les menaçant, c’est un crime de guerre en terme juridique. Oui dans une guerre il y a des crimes, le Hamas se devait de combattre sans soumettre, menacer, mettre en danger ou exécuter sa propre population, mais tout simplement en l’éloignant le plus possible des zones de frappes… ET MAINTENANT ? On estime à 10.000 le nombre de roquettes stockées disséminées à Gaza (voir encadré page suivante). L’appui de pays du Golfe, de l’organisation islamiste des Frères Musulmans et la contrebande intensive à partir de l’Égypte, ont été déterminants pour la montée en puissance militaire des organisations terroristes à Gaza. En plus du Hamas divers groupes incontrôlables dont certains proches d’Al Qaïda ont fleuri dans l’enclave dont la frontière est à présent verrouillée par l’Égypte. Au 5 aout, Tsahal communiquait sur la fin de l’opération « L’ensemble des tunnels terroristes, servant au Hamas pour attaquer et Avant tout, les tunnels ont servi pour réarmer le Hamas et lancer des attaques en territoire israélien. Depuis 2007, le Hamas fait régner la terreur auprès des gazaouis 16 OPÉRATIONS SPÉCIALES SEPTEMBRE-OCTOBRE 2014
L’ARSENAL DU HAMAS L’ARSENAL DU HAMAS Des dégâts et des morts en Israël, une population sous la terreur, très peu d’images ont filtré dans la presse, trop occupée avec les civils palestiniens. L’arsenal du Hamas est surtout composé de roquettes de longue portée (80km), il y en a deux types : le Fajr 5 iranien et le le M75 un missile de fabrication artisanale. Depuis peu apparaissent dans son stock des missiles de type M-302 (fabrication chinoise) qui ont une portée de 120- 150km. Il y a aussi les roquettes artisanales Qassam fabriquées dans des usines et des ateliers de la bande de Gaza, leur portée est de 12 kilomètres. Les missiles Grad de fabrication russe et fournis par l’Iran, ont un rayon d’action qui peut aller jusqu’à 20 kilomètres. Le stock est complété par des roquettes WS-1E chinoises. infiltrer le pays ont été neutralisés avec succès. Israël est désormais plus en sécurité ». Reste que les néo-conservateurs israéliens ne sont pas à ce jour entièrement satisfaits, il y a encore quelques jours, ils pensaient que Tsahal allait se débarrasser totalement du Hamas, de son bras armé (les brigades Ezzedine Al-Qassam) et du Djihad islamique. Un plan visant à entrer en profondeur à Gaza existe depuis 2007, s’applique-t-il à présent en plusieurs phases « coups de boutoir » dont le but final est d’acculer dans ses retranchements un Hamas - à bout de souffle et à genoux – pour, enfin, négocier sa totale et inconditionnelle reddition ? Ce plan qui pourrait porter le nom de « Tonnerre de tourmente » pousserait donc le groupe islamiste à l’exil et rendrait les commandes de Gaza au Fatah. « Tout est possible, les alliances changent, la menace de l’Etat Islamique est à nos portes, au Moyen-Orient, prévoir demain relève de la folie pure ! » s’exclame un analyste local. Dans le prochain numéro à ne pas manquer une analyse plus approfondie : Iron Dome, le joker secret d’Israël, un portrait sans concession du Hamas, l’enfant terrible d’Israël, et une analyse militaire des forces en présence avec les meilleurs experts du moment et toujours, des photos exclusives. Les deux camps ont du s’adapter pour se camoufler, intercepter et déplacer la logistique nécessaire à chaque tir sol-air. Les Merkava de Tsahal en appui-protection des unités d’infanterie ou d’élite. SEPTEMBRE-OCTOBRE 2014 OPÉRATIONS SPÉCIALES 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 1Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 2-3Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 4-5Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 6-7Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 8-9Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 10-11Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 12-13Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 14-15Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 16-17Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 18-19Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 20-21Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 22-23Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 24-25Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 26-27Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 28-29Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 30-31Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 32-33Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 34-35Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 36-37Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 38-39Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 40-41Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 42-43Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 44-45Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 46-47Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 48-49Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 50-51Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 52-53Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 54-55Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 56-57Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 58-59Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 60-61Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 62-63Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 64-65Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 66-67Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 68-69Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 70-71Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 72-73Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 74-75Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 76-77Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 78-79Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 80-81Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 82-83Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 84-85Opérations Spéciales numéro 9 sep/oct 2014 Page 86