Opérations Spéciales n°8 jui/aoû 2014
Opérations Spéciales n°8 jui/aoû 2014
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°8 de jui/aoû 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Histoire Militaire Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 54,3 Mo

  • Dans ce numéro : souvenirs de guerre... Afghanistan 1984.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
FULLY EQUIPPED t en u e de combat La tenue américaine Multicam Depuis 2010, l’US Army est dotée du nouveau camouflage Multicam. Bien que principalement utilisée en Afghanistan, cette tenue vient progressivement remplacer l’ancienne tenue au camouflage ARPat. Par Aurélien François Le camouflage Multicam est mis au point en 2002 par la firme Crye Precision. Dans la cadre du projet de remplacement des tenues BDU (Battle Dress Uniform) en camouflage Woodland et 3-tons Désert jugées obsolètes, l’US Army organise un concours auprès de certaines firmes qui lui proposent leurs projets novateurs. Crye Precision entre alors dans la course. Le but était de regrouper les camouflages des milieux continental, désertique et urbain en un seul et unique camouflage. Le nouvel uniforme est confectionné sous la dénomination Army Combat Uniform(ACU). Les boutons en plastique sont remplacés par des scratchs, des poches sont ajoutées aux manches. En 2004, le concept de Crye Precision n’est pas retenu, et c’est l’Universal Camouflage Pattern, un camouflage à dominante grisâtre, qui lui est préféré. Le camouflage sélectionné prend la dénomination officielle de ARPat (Army Pattern). Mais le projet de Crye Precision n’est pas pour autant abandonné. La firme conçoit de nouvelles tenues pour le marché civil et d’autres compagnies reprennent le motif qu’elles adaptent à de nouvelles conceptions. Les forces spéciales américaines finissent même par l’adopter. Ce nouveau motif est très apprécié chez les commandos américains, qui n’hésitent pas à l’utiliser dans n’importe quel théâtre d’opération. Prenant cas de son efficacité sur le terrain, l’US Army annonce en 2010 que le Multicam va progressivement remplacer le camouflage ARPat sur les tenues ACU pour ses soldats déployés en opérations. Rapidement, les unités envoyées en Afghanistan en sont pourvues et le nouveau camouflage prend la dénomination de Operation Enduring Freedom Camouflage Pattern (OCP). Bien que couramment appelé Multicam, les militaires emploient tous ce terme de OCP. Parmi les premières unités d’infanterie – régulières – à en être dotées, la 4th Infantry Division 90 OPÉRATIONS SPÉCIALES JUILLET-AOUT 2014
En 2012, ce sergent de la 172nd Infantry Brigade patrouille dans les montagnes afghanes. Il est vêtu du pantalon ACU en camouflage OCP et porte une Army Combat Shirt sous sont gilet d’assaut. (Photo US Army/DoD) Le Boonie Hat en camouflage OCP. Son port est autorisé sur les bases américaines par les hommes en stationnement. ou encore la 25th Infantry Division. Depuis quelques temps, les unités en partance pour l’Afghanistan en sont pourvues plusieurs mois avant leur déploiement afin de s’y habituer. Un triste bilan pour le camouflage ARPAT qui n’aura été opérationnel que cinq à six ans... Et quelle perte pour les budgets américains... La désormais obsolète tenue ACU ARPat est depuis revendue ou littéralement cédée à la police et l’armée nationale afghane. En Afghanistan, les soldats américains de l’US Army utilisent la veste et le pantalon ACU Multicam. Un couvrecasque Multicam pour le MICH-2000 est également adopté, ainsi que le Boonie Hat (bob) et la Patrol Cap (casquette). Les insignes d’unité et les grades sont également confectionnés dans une nouvelle teinte, non plus grise, mais vert clair. Mais qu’a-t-il de si novateur ? L’efficacité de ce camouflage – et son succès qui en découle – réside dans les effets d’optique qu’il conjugue. Les tâches de couleurs – le camouflage en soit – jouent sur les différentes teintes qui existent en milieux extérieurs et intérieurs. Après de nombreuses études sur le terrain, évaluant les différents types d’environnements et comment s’y accommode la lumière, les concepteurs réussissent à faire coïncider ces différentes teintes dans une seule et même tenue. L’œil perçoit ces tâches de camouflage et le cerveau fait le reste, interprétant ces couleurs en fonction de la lumière que dégage la nature environnante. Le Major Czech, de la 82nd Airborne Division. Il porte la tenue ACU en camouflage OCP. La Patrol Cap arbore elle aussi son grade de Major et à l’arrière, la bande patronymique. Pour les officiers d’état-major présents sur la base, le port du holster et des lunettes ESS sont obligatoires. JULLET-AOUT 2014 OPÉRATIONS SPÉCIALES 91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 1Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 2-3Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 4-5Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 6-7Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 8-9Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 10-11Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 12-13Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 14-15Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 16-17Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 18-19Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 20-21Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 22-23Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 24-25Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 26-27Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 28-29Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 30-31Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 32-33Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 34-35Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 36-37Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 38-39Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 40-41Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 42-43Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 44-45Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 46-47Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 48-49Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 50-51Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 52-53Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 54-55Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 56-57Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 58-59Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 60-61Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 62-63Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 64-65Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 66-67Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 68-69Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 70-71Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 72-73Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 74-75Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 76-77Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 78-79Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 80-81Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 82-83Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 84-85Opérations Spéciales numéro 8 jui/aoû 2014 Page 86