Opérations Spéciales n°12 mar/avr 2015
Opérations Spéciales n°12 mar/avr 2015
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°12 de mar/avr 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Histoire Militaire Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 63,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier terrorisme, la France est-elle en guerre.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
VÉHICULES …OU COMMENT ON PASSE DE CHEF DE C’est au début des années 70 que l’AMX, dont l’expertise se situe davantage dans le domaine des véhicules chenillés, travaille sur la fiche d’expression de besoin de l’armée de terre qui commence à envisager le remplacement de l’EBR Panhard entré en service dans les années 50. 60• OPÉRATIONS SPÉCIALES• MARS-AVRIL 2015 Texte et photos : Thomas Seignon Les premiers prototypes qui sont évalués à partir de 1973, révèlent le caractère très innovant du projet… peut-être même plus innovant que ne le souhaitait l’armée de terre ! Quoi qu’il en soit, lorsqu’en 1979, après plusieurs années de mise au point, les premiers AMX 10 RC arrivent au 2 e Régiment de hussards, alors basé à Sourdun, il y a comme un parfum de révolution ! D’abord parce qu’il remplace l’EBR, objet de la nostalgie
AMX 10 RC VOITURE À CHEF DE CHAR DANS LA CLB¹ de certains chefs de voiture qui voient dans le 10 RC un engin massif, complexe, peu manœuvrable (il n’y a pas de pilote-inverseur !) et de plus, les roues ne tournent pas ! Bref, il a tout d’un char ! Mais surtout, parce qu’il représente un véritable bond en avant en matière de puissance de feu, mobilité, capacité de franchissement, ergonomie, protection NBC, vision nocturne, conduite du tir… par rapport à l’EBR dont la conception remonte à 1940. Lors de sa mise en service, l’AMX 10 RC (pour Roue-Canon) est le premier engin de combat de l’armée de terre à disposer d’une conduite de tir automatique (COTAC) qui intègre un télémètre laser et qui permet le tir de nuit grâce à une caméra à bas niveau de lumière (DIVT 13). On retrouvera ce type de conduite de tir sur les premiers AMX 30 B2, en remplacement des conduites de tir optique (télémètre à coïncidence + lunette) dans le cadre du programme de rénovation On voit mal ce que l’on pourrait ajouter de plus ! Contrairement au kit SEPAR, ce projet n’a pas été retenu par l’armée de terre. En dépit des apparences, le surpoids généré par un tel montage de pièces métalliques est loin d’être négligeable et il ne serait pas surprenant qu’il dépasse la tonne ! 1/Cavalerie Légère Blindée de l’AMX 30 au début des années 80. Il dispose également d’une lunette chef (capacité jour seulement) qui autorise une vision sur 360° indépendamment de la tourelle. Cette lunette est dotée d’une fonction de ralliement en électrique de la tourelle sur un objectif localisé par le chef d’engin… Il suffit de se rappeler que sur l’EBR, l’évaluation des distances était fondée sur l’estimation du chef de voiture, pour mieux comprendre le parfum de révolution évoqué plus haut ! MARS-AVRIL 2015• OPÉRATIONS SPÉCIALES• 61



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 1Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 2-3Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 4-5Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 6-7Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 8-9Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 10-11Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 12-13Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 14-15Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 16-17Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 18-19Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 20-21Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 22-23Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 24-25Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 26-27Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 28-29Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 30-31Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 32-33Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 34-35Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 36-37Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 38-39Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 40-41Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 42-43Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 44-45Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 46-47Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 48-49Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 50-51Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 52-53Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 54-55Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 56-57Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 58-59Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 60-61Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 62-63Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 64-65Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 66-67Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 68-69Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 70-71Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 72-73Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 74-75Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 76-77Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 78-79Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 80-81Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 82-83Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 84-85Opérations Spéciales numéro 12 mar/avr 2015 Page 86