Openmag n°155 mai 2013
Openmag n°155 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°155 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : B-E LAB

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : Animal Crossing New Leaf débarque sur Nintendo 3DS.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 jeux vidéo FIRE EMBLEM : AWAKENING Totalement culte au pays du Soleil Levant et chez les fans de culture japonisante (la faute à l’export), Fire Emblem restait malheureusement trop confidentiel dans nos contrées occidentales. Cette aventure baptisée Awakening pourrait devenir le portail d’entrée de la licence pour un plus large public. Par Briec Jequel En plus de faire connaître la série, Awakening est aussi parfait pour débuter avec le jeu de rôle tactique (tactical RPG pour les intimes). Car même si la difficulté est ajustable pour les puristes et les braves, le mode normal est tout à fait convenable pour prendre plaisir tout en relevant suffisamment de défis et pimenter un peu l’aventure. Basé essentiellement sur le combat au tour par tour, le jeu fait chauffer les cellules grises : comment adopter la meilleure manœuvre afin de venir à bout d’une tripotée de scélérats et de vils gredins, telle est la question de Fire Emblem. Les mêlées se déroulent sur des champs de bataille en 3D relief, donnant ainsi une vision topographique absolument inédite pour un jeu de stratégie : un régal ! Si la partie RPG est vraiment trop dirigiste (pas moyen de choisir quelles compétences on augmente), Awakening rend toutefois rapidement accro. Nintendo/Intelligent Systems Support 3DS
DEAD ISLAND RIPTIDE Une mer d’un bleu étourdissant, du sable doux et fin, des villages pittoresques à l’ombre de grands cocotiers, une flore luxuriante et chamarrée : tous les éléments sont rassemblés pour offrir un séjour de rêve. Si Dead Island a le goût et l’odeur des vacances, c’est loin d’être le farniente. À cause d’une faune plutôt agressive dont la nourriture essentielle est le cerveau humain. Par Briec Jequel À aborder comme un DLC de luxe, cet épisode nommé Riptide prend exactement la suite du jeu initial. À tel point que l’on peut réutiliser son personnage et son expérience durement acquise lors des déambulations de l’île précédente. Il est aussi possible de commencer directement par Riptide sans problème, le scénario étant autonome. Aucun changement fondamental à signaler ni même d’évolution flagrante : ce titre est la copie conforme du premier opus. Le seul intérêt ? Prolonger le plaisir. Il est toutefois difficile de faire la fine bouche tant le gameplay est foncièrement bon (sauf le corps à corps stricto sensu qui manque de précision). On trouve toujours des centaines d’objets hétéroclites à ramasser au petit bonheur (du jus de citron au déodorant, en passant par des disques d’haltères) et des plans glanés lors des nombreuses missions nous permettent d’assembler certains de ces composants pour créer des armes toutes plus dingues les unes que les autres. Cette pléthore d’outils permet à chaque joueur de trouver son style pour devenir le plus grand chasseur de zombies des mers du Sud. En revanche, gros bémol, le jeu affiche des ralentissements inopinés pas vraiment tolérables. Techland/Deepsilver Support PC, Xbox 360 et PS3 Jeux vidéo disponibles en magasin fnac et sur fnac.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :