Openmag n°155 mai 2013
Openmag n°155 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°155 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : B-E LAB

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : Animal Crossing New Leaf débarque sur Nintendo 3DS.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 bandes dessinées La Tectonique des plaques Une vie de trentenaire, ce drôle de chaos. Rempli de petites histoires et d’anecdotes croustillantes sur la vie de trentenaire, La Tectonique des plaques raconte avec malice les aléas d’une période de vie constamment ballotée entre moments de folie juvénile et responsabilités d’adulte. Un casse-tête que Margaux Motin peint avec brio. Tranches de vie d’une trentenaire en pleine reconstruction, La Tectonique Quoi que des l’on puisse plaques en penser, raconte la trentaine avec brio petits aléas et n’est pas toujours une partie de plaisir. grands séismes de l’existence. soi. C’est d’ailleurs ce qu’on attend de l’autre : qu’il donne sans réserve. Quand on y arrive, on lâche tout » affirme la pétillante dessinatrice. Surtout lorsque, comme Margaux, on sort D’un regard décomplexé et d’un trait exigeant, Margaux Motin tout juste d’une vie de famille tranquille, signe des chroniques criantes de vérité sur les drames intimes Jeune mère divorcée puis d’un coincée divorce et dans d’un retour son micro-appart’aux appartements vie. Avoir joué étudiants. les épouses Comment modèles gérer ne se concentrer lui ayant sur les pas choses réussi, qui nous elle font replonge du bien. Après dans une première qui parisien, agitent souvent Margaux les trentenaires voudrait : « À reprendre cet âge, on se déleste pour contrôle de sa les cuites de jeunettes simultanément et se la déguise maternité en et l’envie Minnie de Mouse. partie Heureusement, de vie à faire la folle, il à y speeder a le et boulot-passion, à s’accrocher parfois à des idées la poupette, les prendre amies, des la cuites mère, entre et copines, bientôt, l’insouciance adolescente et la raison adulte ? Ce profondeur ». On espère en tout cas que Margaux Motin ne chan- l’ami devenu erronées, amant. on change Mais de regard échaudée sur les choses. par Et son du coup, récent on avance en échec amoureux, Margaux a peur. Et si elle commençait par mettre de l’ordre dans sa géographie sont les questions que pose La Tectonique gera pas trop vite… des plaques, un portrait intérieure à la fois ? générationnel et sentimental. « J’ai longtemps Impossible cru qu’en amour, de ne il pas fallait se garder reconnaître ses distances, dans rester raisonnable. Avec Mais je son me suis style trompée. graphique Au contraire, diablement il faut tout donner séduisant, de la Éditeur jeune femme Delcourt porte un regard décomplexé les doutes De et Margaux les coups Motinde cœur de Margaux Motin. et hilarant sur l’amour, le sexe, la maternité, en bref, sur la vie de tous les jours. Tendres ou mordantes, ses chroniques sonnent toujours juste. Portrait d’une génération, La Tectonique N à L c’il Pl Br ro Se Su M ta l’i ga se Sa fil no Co lo Fi ve ap M d’ro so ta so co Cr la
Revival Tome 1 Bienvenue à la maison BD disponibles en magasin fnac et sur fnac.com En plein cœur du Wisconsin, humains et morts-vivants cohabitent de manière surprenante, ce qui n’est pas sans engendrer quelques tracas quotidiens. Mais les choses ne vont pas tarder à s’envenimer… Depuis que les morts sont revenus vivre dans une petite ville du Wisconsin, la cohabitation est complexe et difficile à gérer. Il faut apprendre à vivre ensemble : d’un habitant à l’autre, il est parfois question d’un cœur qui bat ou ne bat pas. Pour l’officier Dana Cypress chargée de gérer les médias, les fanatiques religieux et les agences gouvernementales, l’affaire se complique lors qu’un assassinat est commis. Il faut dès lors composer avec les craintes de chacun et répondre aux nombreuses questions que soulève cet acte sanguinaire. L’enquête se révèle alors particulièrement délicate : vivants comme morts-vivants, tout le monde est suspect. Il faut donc éviter à tout prix de tomber dans un conflit entre ces deux communautés que la vie sépare. De Tim Seeley et Mike Nortan Éditeur Delcourt



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :