Onze n°80 août 1982
Onze n°80 août 1982
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°80 de août 1982

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions de France

  • Format : (206 x 278) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 83,7 Mo

  • Dans ce numéro : les 100 meilleurs joueurs du monde.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
Mahut, nouveau stoppeur des Verts. Connaîtra-t-il la consécration dans le Forez ? Paradoxalement, le marché des transferts, en cette année de coupe du monde, n'a pas autant défrayé la chronique que l'an passé, où l'on se souvient d'une arrivée massive de joueurs étrangers au sein de l'hexagone. Cette saison, les clubs se sont montrés dans l'ensemble plus sages. Il est vrai que les problèmes économiques n'épargnent plus grand monde, et en l'occurence les clubs ont sans doute plus obéi à une obligation qu'à une volonté. A l'exception de Bordeaux, les clubs engagés dans les coupes d'Europe n'ont pas été les plus en vue en matière de mouvements de joueurs. Les Girondins, qui rencontreront les Allemands de l'Est de Karl-Zeiss lena, se sont tournés vers l'Allemagne en priorité. Dieter Muller, centre-avant de Stuttgart, et Memmering, milieu de terrain de Hambourg, sont venus rejoindre l'équipe d'Aimé Jacquet. Deux arrivées discutables. Muller n'a plus, paraît-il, le punch qui était le sien à Cologne. Quant à Memmering, on dit que Hambourg l'a laissé partir sans déplaisir. Méfiance tout de même. Il s'agit de deux joueurs de talent que l'on aurait peut-être tort d'enterrer trop vite. La défense des Girondins a aussi été renforcée. Ruffier (ex-Nîmes), Domenech, Audrain et le stoppeur alsacien Léonard Specht ont été convié à découvrir ou redécouvrir la coupe d'Europe. De même que le jeune espoir de Martigues, le très talentueux attaquant Lippini. Mais parallèlement, les Girondins ont effectué une véritable saignée dans leur effectif tellement riche de la saison passée. Gemmrich, Fernandez, Soler, Kourichi, Pantelic, Relmy, Eyquem et Sanz sont partis montrer leurs qualités sous d'autres cieux. Impressionnants ! Chez le champion de France Monaco, comme d'habitude, on agit avec plus de sagesse, d'autant que la politique de jeu- nes a jusqu'à présent bien réussi. L'A.S.M., qui jouera en coupe d'Europe contre le redoutableC.S.K.A. Sofia, a laissé partir Gomis, Courbis et Valadier. Banide a en revanche accueilli avec plaisir le nancéien Delamontagne, numéro 10, à la classe incontestable, qui devrait bien s'inscrire dans le style technique de l'A.S.M. Paris-Saint-Germain découvre l'Europe, en coupe des coupes, avec au premier tour, un rendez-vous, là encore bulgare, (Lokomotiv Sofia). Domenech, Renaut, Surjak, Dahleb (U.S.A. ?) , Préfaci et Sanchez quittent la capitale. Deux arrivées importantes en revanche  : Ardilès (sûr) et Susic (peutêtre). Plus l'ex-valenciennois Zaremba, et un éventuel arrière-gauche (qui pourrait être Bracci). A Saint-Etienne, la récente crise qui a secoué les Verts n'a pas empêché les nouveaux dirigeants (qui seront peutêtre les anciens dans quelques semaines) d'effectuer des changements importants. Face au Hongrois de Tatabanya en coupe de l'U.E.F.A., on pourra voir notamment les nouveaux verts
Genghini, Moizan, Mahut, Christiansen (avant-centre Danois) en attendant le retour à la compétition de l'infortuné Battiston. Avec les départs de Platini (Juventus), Lopez (Toulouse), Noguès, Nielsen et celui plus surprenant de Millot, c'est une nouvelle page qui se tourne pour le club le plus aimé (encore) de France. A Sochaux, les renforts sont peu nombreux. Simon et Lubin sont deux bons joueurs. Santos (ex-Marseille) et Lucas (ex-Guingamp) ont encore beaucoup à prouver. Si bien que l'on éprouve un peu d'inquiétude pour l'équipe de René Hauss (elle a perdu Djaadaoui, Genghini, Revelli, Meyer et Ivezic) qui affrontera le P.A.O.K. Salonique en coupe U. E. F.A. Les équipes fraîchement promues en division I semblent, elles, avoir réalisé un effort considérable pour tenter de demeurer parmi l'élite. Celui du Mulhouse de Jean-Marc Guillou est le plus impressionnant. Jugez-en  : si Durkalic, Abraham, Barelli, Cantrel et Netala sont partis, la liste des nouveaux a belle allure  : Wagner, Jouanne, Biau (ex-Besançon), André Rey, Ehrlacher, Sanchez (ex-P.-S.-G.), Andrey (le Suisse), et surtout le redoutable ailier de l'équipe d'Algérie Assad. Toulouse a frappé fort également  : arrivées de Soler, Lopez, Van Straelen, Ferratge, Bex, du Hongrois Czapo, et de Marx, l'ex-Strasbourgeois. Parmi les équipes constituant le peloton du championnat, le recrutement s'est opéré de diverses manières. Discret pour les uns (Nantes perd Rampillon et Michel sans contrepartie), plus spectaculaire pour d'autres  : Lyon a fait signer Domergue, Bocchi, Zambelli, Raymond (ex-Toulouse) et Millot (ex-Saint- Etienne). On peut tout de même noter certains transferts intéressants. Celui de Janas, le défenseur polonais, à Auxerre, qui laisse partir Sab. Celui de l'excellent Camerounais M'Bida à Bastia, qui garde Milla son compatriote. Ceux de Krimau, Bellus, Kurbos, (Tongres), B. Six (ex-Calais) et surtout Eric Pécout à Metz. Restent une poignée de clubs qui n'ont pas fait valser les communiqués. Tels Brest, Laval, Lens, Metz, Nancy, ou Lille, encore que ce dernier, avec l'arrivée possible au dernier moment du Monégasque Christophe (après celles de Gemmrich, Kourichi et Morillon (Paris F.C.) se soit plutôt bien défendu. Certes, parmi ceux-là, on a enregistré aussi des mouvements de joueurs. Mais peu de grands noms. Il n'est pas pour autant certain que, dans un an, a l'heure des bilans de la saison 1982-1983, ils seront les plus malheureux. Le marché des transferts est certes spectaculaire. On rêve sur le papier. Mais pour une opération concluante, combien de déceptions, combien de transactions inutiles, combien d'échecs, combien d'erreurs ? Francis Huertas. Dieter Millier, de Stuttgart à Bordeaux. Retrouvera-t-il le punch ?



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :